8 trucs pour garder le moral au creux de l’hiver

comment passer un bon hiver

 

 

Les occasions d’avoir le blues sont plutôt nombreuses. Pour beaucoup d’entre nous, la période janvier/février, avec ses journées courtes et sinistres en est une de taille. J’ai répondu aux questions de Keljob sur les moyens de minimiser la déprime hivernale. L’occasion de vous proposer 6+1 ( l’interview) pistes pour garder le moral au creux de l’hiver

comment passer un bon hiver

 

La déprime hivernale n’est pas une fatalité

trucs pour diminuer le blues de janvierParce que le coup de mou de janvier/février est plus courant que nous ne nous l’avouons à nous-mêmes, c’est un sujet qui me tient à coeur. Car vous savez, je traque volontiers la morosité pour lui substituer un peu de joie ou de douceur de vivre. D’autant plus que, comme nous l’avions évoqué dans le coaching de l’hiver, c’est une période que nous pouvons consacrer à la maturation lente des projets que nous mettrons en oeuvre au printemps. Et pour cela, nous avons besoin d’un peu d’énergie positive dans nos jolies cafetières.

Il a une teinte bien cafardeuse, ce blues de janvier. Rien à voir avec le bleu turquoise des mers du sud synonyme de farniente décomplexée ou l’azur de nos cieux d’été, entre rêverie et glandouille assumées. Ce bleu-là ressemble à un ciel polaire sans lune et sans aurore boréale. Cependant, à la sinistrose hivernale nul n’est tenu et l’article donne quelques pistes pour maintenir la bonne humeur  jusqu’aux premières feuilles…

  • Ralentir pour s’adapter au rythme naturel des saisons
  • Arrêter les bonnes résolutions
  • S’exposer à la lumière du jour
  • Adapter son alimentation

L’article complet: Déprime hivernale : comment s’en sortir et rester motivé

 

6 pistes de plus pour garder le moral en plein hiver

Quelques ressources supplémentaires pour maintenir et entretenir un état d’esprit positif et serein et construire le dynamisme qui nous permettra d’œuvrer pour nos projets dès les premiers jours du printemps.

 

1- Se mettre en mode hiver

L’hiver, toute la nature s’endort pour se préserver des conditions difficiles et repartir de plus belle au printemps. Une période de calme avant de grandir et de s’épanouir un peu plus que l’année précédente. Appliqué à nous-mêmes, le principe est simple: éviter l’agitation et la déperdition inutile d’énergie, se réchauffer au contact de nos proches et prendre le temps de réfléchir à nos projets, d’en concevoir les feuilles de route. Voir:

vie pro vie perso passer un bon hiver

 

2- Mettre de la couleur dans les journées sombres

Ce petit exercice est un moyen d’embellir nos journées et de compenser le manque de lumière en y ajoutant de la couleur symbolique, histoire de ne pas voir tout en gris. Voir:

Mettre un peu de lumière et de joie dans les mois froids

 

3- Collectionner les vitamines mentales

Plus généralement, toutes les vitamines mentales sont les bienvenues. Elles sont tout aussi nombreuses l’hiver qu’à n’importe quelle autre saison, il suffit simplement de s’adapter, d’en récolter d’autres pour entretenir une bonne humeur agréable autant pour soi que pour nos contemporains. Voir:

Les bonheurs minuscules, livraison de vitamines mentales

 

4- Travailler la connaissance de soi

Puisque l’hiver est une saison de réflexion, c’est aussi l’occasion de faire un peu d’introspection, d’approfondir la connaissance de soi, puisque celle-ci ne nécessite pas de mises en action majeures. Par exemple explorer nos façons d’être en relation, nos réactions émotionnelles, et enfin nous reconnecter à nos valeurs motrices, ces turbines à motivations, réacteurs à mises en action fluides et réjouissantes, qui nous permettent d’agir de façon cohérente avec nous-mêmes. Les (re)découvrir en hiver est un excellent moyen de nous les approprier pour appuyer nos actions dessus au printemps. Voir:

7 piestes pour passer un bon hiver

 

5- Renforcer ses talents et ressources

L’hiver se prête bien à de toutes petites actions en douceur pour renforcer pas à pas les talents et ressources internes que nous nous reconnaissons déjà ou que nous avons envie de développer. Voir:

Identifier nos talents naturels, qui sont nos mécanismes de réussite pour les transposer

 

6- Réfléchir à son projet professionnel et au boulot idéal

Presque autant que l’été, l’hiver se prête particulièrement à la réflexion tranquille sur ses projets professionnels, et sur les actions à mener pour se rapprocher du boulot idéal. Cette réflexion ayant un objectif réjouissant, elle participe grandement du maintien d’une humeur solide;) Voir:

projet professionnel hiver

 

7- Des week ends nourrissants

Parce que rien n’est plus facile que de se pourrir le peu de temps libre dont nous disposons, d’une part, et parce que l’hiver nous avons besoin d’énergie supplémentaire d’autre part, c’est le meilleur moment pour transformer nos samedis et nos dimanches en journées débordantes de plaisir et de joie. Voir:

hiver fun

8- Garder le moral

Si vraiment votre blues de janvier ressemble à une mini déprime et que vous avez le sentiment de collectionner les emmerdes comme d’autres collectionnent les cocottes en papier, il est temps de sortir les grands moyens. Voir:

 

 

Et vous, dans quelle mesure êtes-vous sensible au blues saisonnier?

Comment s’exprime-t-il?

Comment faites-vous pour le diminuer et remettre bonne humeur et enthousiasme dans votre vie?

 

Aller plus loin

Puisque l’hiver est le moment de la réflexion, du renforcement de la connaissance de soi, et des vitamines mentales, pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual 

 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *