Créativité, inspiration et moule safranée

Sylvaine Pascual – Publié dans Talents et ressources

 

 

Un gros coup de déconnexion suite à des non-événements d’ordre villégiateurs – à mi-chemin entre la tentation de glandouille version chant des sirènes de la flemme, et l’appel à la sieste version lézard au soleil printannier – et me voilà l’inspiration en rideau, aussi enthousiaste à l’idée d’écrire un billet qu’une moule à finir en crème safranée. Alors plutôt que de me presser le citron pour vous proposer un bavardage insipide, parlons inspiration, justement.

 

 

Des pistes pour trouver de l'inspiration et être créatif

 

 

 

Mais où est passée ma créativité?

 

Inspiration ou créativité, trouver des idées, que ce soit pour écrire, résoudre un problème, contourner un obstacle ou surmonter une difficulté lorsqu’on est en route vers un objectif, c’est parfois aussi peu simple que de comprendre en détail la théorie de la relativité.

 

Et comme aujourd’hui je n’en ai pas et que je n’ai aucune envie de me mettre la rate au court-bouillon pour en dénicher dans un recoin paresseux de mon cerveau en mode veille, voici quelques ressources pour vous éviter de vous retrouver dans ce mauvais pas…

 

 

 

Sources de créativité et inspiration: pas de techniques universelles

 

Trouver l’inspiration, être créatif est à la portée de tout un chacun, et l’entraînement facilite encore les choses. Pour peu que le problème à résoudre vise un bénéfice agréable – ou qu’on l’envisage avec impatience, envie, curiosité –  que la tâche nécessitant l’inspiration soit motivante, bref, que tout ça nous procure du plaisir, on parvient à en accoucher sans douleur.

 

Et c’est sans doute le premier principe: aimer ce que l’on fait facilite la créativité. Des coachs qui s’installent et des clients créateurs d’entreprise sont parfois intéressés par l’idée de promouvoir leur activité au travers d’un blog et ils me demandent comment je parviens à trouver l’inspiration pour écrire 2/3 billets par semaine.

 

Je leur réponds évidemment par une question (ou deux):

  • Aimez-vous écrire?
  • Avez-vous envie de parler de votre activité dans tous les sens, de la décortiquer, d’y réfléchir?

A l’évidence, si la réponse est non, autant explorer d’autres options pour en trouver une plus inspirante, qui ne tiendra pas de l’obligation auto-imposée et qui, au contraire, génèrera de l’envie et du plaisir.

 

De la même manière, pour faire preuve de créativité pour l’élaboration d’un projet ou la résoultion de problème, autant aimer les techniques que nous allons mettre en oeuvre.

 

Il n’y a pas de technique universelle pour trouver l’inspiration et aucune recette clé en main ne fonctionne pour tout le monde. Elles sont très personnelles et nos meilleures solutions sont le fruit de la connaissance de soi:  l’écoute de nos propres besoins, de la compréhension de nos propres mécanismes, en particulier émotionnels et motivationnels (savoir écouter sa procrastination en fait partie).

 

 

 

Quelques exemples personnels pour favoriser l’inspiration

 

Je vous livre quelques unes de mes techniques personnelles pour trouver l’inspiration, à titre d’exemple, et je vous propose de venir partager les vôtres. Dans les exemples des autres, nous trouvons parfois des pistes qui donnent naissance à nos propres idées :

 

La rêverie

Je laisse fréquemment la bride sur le cou de mon esprit, pour le laisser vagabonder au gré de la rêverie. Et il m’amène souvent à une réflexion qui est le point de départ d’un billet. Rappelons que rêvasser a mille vertus, développées ici:

réapprendre à s'émerveiller

 

 

Marcher

J’ai parfois le sentiment étrange que mon cerveau est directement connecté à mes jambes: dès que je marche, j’ai la matière grise qui se met en branle. Me balader est donc un excellent moyen de trouver un sujet à développer et même de commencer à le rédiger en pensée.De plus, le contact avec la nature et sa façon d’évoluer est une grande source d’inspiration pour moi, aussi je me promène souvent en forêt. L’inspiration relaxante, c’est le double effet de la forêt sur moi! Voir aussi:

 

 

 

Arrêter de réfléchir

Lorsqu’un problème m’occupe l’esprit, arrêter d’y réfléchir est souvent un moyen… d’y réfléchir. Moins consciemment sans doute, ce qui a l’avantage d’être plus reposant. Un parefeu mental si nécessaire et une occupation à la place, et le tour est joué. Parmi les activités alternatives efficaces pour moi: cuisiner, jardiner ou aller voir des navets au cinéma.Bref, je trouve l’inspiration autant dans Machete que dans les tomates qui poussent sur ma terrasse.

 

inspiration créativité

Et pour taire l’excès de zèle de mes méninges, j’aime bien aussi des méditations courtes:

 

En parler

Ce n’est pas sur ce blog que je vais parvenir à m’en cacher: je suis une pipelette et parler est pour moi une façon de réfléchir. D’autre part, il m’arrive de demander à des proches des suggestions de sujets. Ils en ont souvent un très intéressant sous le coude!  Dans les cas de recherche de solutions, leurs perceptions et façons de voir différentes des miennes m’apportent souvent un éclairage qui me permet d’identifier des options nouvelles.

 

 

Les valeurs motrices

Vous, je ne sais pas, mais moi, je suis une indisciplinée notoire, avec un intolérance marquée à tout ce qui ressemble à de la contrainte. Du coup, je m’appuie beaoucoup sur le plaisir pour faire ce que j’ai à faire. Le plaisir est une de mes valeurs motrices et l’exploiter est une méthode efficace pour écrire. De façon générale, exploiter nos valeurs motrices est un excellent moyen de trouver des solutions adéquates. Je l’utilise par exemple comme critère: si j’ai du plaisir à réfléchir à un sujet donné à un instant T,  j’y vais. Sinon, je le note et j’y reviens à un autre moment. A vous de trouver comment vous appuyer sur vos valeurs^^

 

Les vitamines mentales

C’est un peu le prolongement du point précédent. Engranger les vitamines mentales, c’est me mettre dans un état d’esprit positif, dynamique et serein qui est propice autant à la motivation qu’à l’inspiration. Et comme nous sommes souvent des gens plus cohérents que nous le croyons, je trouve les miennes dans la forêt, les petites fleurs la cuisine, mon vieux bourrin basque, les tomates de mon balcon. Et aussi les champignons!

 

réapprendre à s'emmerveiller pour engranger de l'énergie

 

Les talents naturels

Je suis par nature observatrice et à l’affût de tout ce qui peut être intéressant à mes yeux – ou à mes oreilles. Je mets cette faculté au service de mon inspiration en me questionnant sur tout ce que je remarque et, l’habitude aidant, il suffit parfois d’un mot, d’une bribe de conversation à la terrasse d’un café, d’une image pour me donner une idée de billet, de thème ou d’outil de développement personnel. Le sens de l’observation est un de mes talents naturels, allez découvrir les vôtres pour y dénicher des pistes, d’autant plus intéressantes qu’exploiter ses talents naturels est source de plaisir.

 

Et vous, comment vous y prenez-vous pour être créatif(ve)?

Pour trouver de l’inspiration?

Des solutions à un problème?

 

 

 

Voir aussi

 

Exprimer sa créativité

Brainstorming, critique et créativité

Résolution de problèmes: l’orientation solutions

Résolution de problèmes: la technique du pourquoi

Exploiter nos expériences ressources

Résolution de problème: la technique du pourquoi

Créativité: les 6 chapeaux de de Bono, version individuelle

 

 

 

Ressources externes

 

14 moyens d’être plus créatif

10 astuces pour trouver de l’inspiration pour écrire

Des outils de gestion des idées

Techniques pour développer sa créativité

 

 

 

Aller plus loin

Vous voulez élaborer un projet, construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

Publicité

4 Comments

  • Super article!

    Je suis tout à fait d’accord avec le point “Marcher”. A une époque où j’écrivais beaucoup, le simple fait d’aller aux toilettes au bout du couloir me donnait des tas d’idées! 🙂

    Concernant le point “En parler”, je pense qu’il est pertinent principalement pour les extravertis. En tant qu’introverti, l’équivalent serait pour moi la lecture: découvrir un bon bouquin, ou parfois un simple article, me conduit à me “parler à moi-même” et j’en retire souvent des idées qui ne sont pas juste un copier-coller de ce que dit l’auteur.

     

  • Eric dit :

    Plus que l’organisation, je crois que c’est la motivation qui est importante pour réussir ce qu’on fait. La motivation, comme l’inspiration, est souvent fuyante, changeante. Ce que tu appelles les “vitamines mentales”, c’est vraiment quelque chose de vital.

    Et merci pour les liens!

  • valérie dit :

    A la question: et vous, comment vous-y prenez-vous pour être créatif, ma réponse est : le plus souvent comme toi ! La meilleure méthode me concernant étant le plus souvent “ne pas y penser”. Je dis souvent que je fonctionne comme un ordinateur qui a des tâches de fond cachées, qu’on ne voit pas.

    Donc en gros je n’y pense pas, mais mon cerveau y pense tout seul pour moi. Seulement il ne faut pas le laisser travailler trop longtemps dans le vide, et savoir “sentir” quand est venu le moment de se mettre à sa trable de travail pour passer à l’acte.

    Pour une de mes nouveles ça a pris presque 20 ans, pour mon “mini-roman” en cours un mois.

    Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *