Dynamisme: faire le plein de vitamines mentales

Ardeur, endurance, énergie, pétulance, entrain, punch, vigueur, vivacité, activité, allant, mordant, réactivité, ressort, force, vitalité, autant de caractéristiques associées au dynamisme qui nous montrent d’emblée qu’être dynamique n’est pas nécessairement une faculté physique: c’est avant tout un état d’esprit.

 

Le dynamisme est un état d’esprit

La bonne nouvelle de la semaine, c’est que les états d’esprit ne sont pas innés: ils se cultivent lentement et soigneusement. Au gré du temps et des expériences, nous les développons – peu consciemment – en réaction aux événements qui nous entourent.

En d’autres termes, quand nous manquons de vitalité, ça n’est pas forcément parce que nous avons failli au régime idéal du moment et abusé de la pizza-Kro au lieu de manger des fruits et des légumes. Pas forcément. La raison pourrait aussi être que nous nous sommes enseignés à nous-mêmes, et sans le savoir, à réagir avec fatigue, langueur, apathie, léthargie, découragement, passivité et mollesse face à l’accumulation de certaines circonstances externes.

Ceux qui semblent disposer de ressources inépuisables de dynamisme n’ont pas reçu un don du Ciel réservé à une poignée d’élus fort chanceux. Ils ont simplement développé ce type d’état d’esprit plutôt qu’un autre, et leur joie de vivre est une caractéristique adaptative de leur personnalité, au même titre que d’autres ont tendance à déprimer, à être aigris ou encore à en vouloir à la terre entière.Que ce soit par l’intermédiaire de leur enthousiasme, de leur sens de l’émerveillement, leur capacité à apprécier des détails ou tout autre chose, ils savent engranger les vitamines mentales en quantité suffisante pour entretenir leur vitalité.

les vitamines mentales se cultivent et se récoltent aussi au travail!

 

Les vitamines mentales, ces particules de plaisir

Les vitamines mentales sont comme des minuscules particules présentes dans tout ce qui nous plaît, ce que nous trouvons beau, drôle, intéressant etc. Dans tout ce qui nous motive, nous anime, nous inspire, nous exalte, nous fait vibrer, nous procure joie et plaisir, nous booste, bref, vous m’avez comprise. Pourtant, à force d’avoir la tête dans le guidon, nous ne nous rendons plus compte qu’elles sont omniprésentes, qu’elles sont partout autour de nous, qu’il suffit de lever le nez pour les voir, les emmagasiner et bénéficier de l’énergie qu’elles nous procurent.

Nous en avons parlé maintes fois: le cerveau aime bien que la réalité corresponde à ce à quoi il s’attend: si nous sommes convaincus que la réalité est moche et qu’il ne peut nous arriver que des emmerdes, alors nous allons passer à côté de milles choses plaisantes sans les voir et sans en tirer l’énergie positive qui pourrait améliorer notre humeur et nous aider à traverser le reste. Nous pensons souvent que nous avons besoin d’événements positifs importants pour booster notre moral. Or, ces événements sont rares et les réserves d’énergie qu’ils fournissent sont rapidement épuisées, alors que les tous petits bonheurs sont partout, disponibles au quotidien pour maintenir l’énergie à niveau.

Ramasser les bonheurs minuscules comme des instants de joie précieuse, je m’étais mise à le faire en 2003, pendant les longs mois de récupération suite à un accident qui m’a laissée longtemps dans la douleur et l’incertitude. C’était le moyen pour moi d’engranger l’énergie nécessaire à cette épreuve, mais j’y ai aussi découvert une source phénoménale de plaisir et de bonne humeur qui allège et fluidifie le quotidien personnel et professionnel. Voilà pourquoi j’ai eu envie de vous livrer ce concept:)

Les bonheurs minuscules, livraison de vitamines mentales

 

Mini coaching: engranger les vitamines mentales

Profitons de tous les moments propices à davantage de légèreté et d’insouciance, pour apprendre à engranger les vitamines mentales qui vont nourrir notre joie de vivre et le dynamisme qui va avec. Pendant une semaine, chez vous, en vous rendant au boulot, en allant faire les courses, à la plage ou chez le dentiste, levez le nez et accordez de l’attention à ce qui vous entoure. Faites participer vos sens: écoutez, sentez, goûtez, touchez, regardez!

Remarquez toutes les choses que vous trouvez belles, drôles, intéressantes etc.
Remarquez tout ce qui se passe qui vous motive, vous anime etc. (voir liste ci-dessus)
Remarquez toutes les choses plaisantes, des plus immenses aux plus minuscules.
Que constatez-vous?

Transformez cet exercice en habitude, en continuant à prendre conscience de ces instants positifs. Félicitations: vous disposez à présent d’une réserve sans fond d’énergie mentale qui développera votre joie de vivre, votre sentiment de satisfaction, votre capacité à l’action et qui vous aidera à faire face avec plus de sérénité aux aléas de la vie personnelle ou professionnelle 🙂

 

Voir aussi

Cultiver l’optimisme:10 bonnes raisons et 7 pistes 
S’émerveiller
Un petit compliment, pour la route?
Simple comme la bonne humeur
Le rire, remède universel
Vitamines mentales: 100 bonheurs minuscules à collectionner
Vitamines mentales: 50 micro plaisirs à collectionner au travail
12 mois de vitamines mentales
Vitamines mentales: heures fugitives et heurs enivrants!

 

Aller plus loin

A ceux qui veulent renouer l’avec le dynamisme serein et la joie de vivre qui donne l’énergie pour concrétiser ses aspirations professionnelles et renouer avec le plaisir de travailler, Ithaque propose un accompagnement unique. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual 

 

Publicité

3 Comments

  • clementine dit :

    alors je t’envoie mon sourire.. et toi tu viens voir Linou le petit écureuil roux et madame la boulangère sur mon blog.. je te le promets, tu pourras choisir tes vitamines en une petite gourmandise…
    Je te dis donc à bientôt..
    clem

  • MADmoiselle dit :

    C’est vrai que notre humeur et notre bien-être dépend beaucoup de comment on voit les choses. Si on voit le côté positif, on est boosté ! 🙂

  • plop dit :

    maintenant tu vas avoir un cas d’école à étudier, j’écris, va y avoir du vécu et du comique comme toujours, mais du vécu et là je bouge plus, j’ai été trop mal ces derniers temps, fallait que je brûle les dernières photos de mon cauchemar

    a bientôt j’espère darling

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *