Transitions et projets professionnels: l’été pour y réfléchir

transition de carrière: l'été se prête à une réflexion décontractée

 

Enfin l’été! Saison plus favorable à la réflexion et à l’élaboration de projets qu’à l’action,  pour tous ceux qui caressent paresseusement un désir de transition professionnelle, sans s’être vraiment penchés sur la question, c’est le moment idéal pour s’y mettre en toute sérénité… car on réfléchit mieux en mode décontraction.

transition de carrière: l'été se prête à une réflexion décontractée

 


Les tripes à nu au bord de la piscine!

reconversion, transition, quel que soit le projet professionnel, l'été est un bon moment pour y réfléchirC’était le point central de la série de billets Coaching des 4 saisonsl’hiver et l’été sont des saisons plus favorables à la réflexion, l’automne et le printemps à la mise en œuvre des projets. (voir l’ebook gratuit Caching des 4 saisons, un an de vitamines mentales)

Seulement voilà: l’hiver, entre fêtes obligatoires, grand-messe commerciale, bonnes résolutions jamais tenues, blues de janvier et vacances de ski, nous sommes accaparés par le rythme effréné d’un calendrier tellement éloigné de nos besoins qu’il est rare que nous nous autorisions à ralentir et à nous détendre suffisamment pour passer en mode réflexion relax et sereine.

Or, contrairement à beaucoup d’idées reçues, plus nous sommes détendus et déconnectés, plus notre esprit de met en mode décontracté, les doigts de pieds en bouquets de violettes et plus il est à la fois accessible et susceptibles$ de générer des idées nouvelles. Car ses défenses et résistances se détendent aussi:

 – Les portes blindées de nos convictions sont moins verrouillées par les convenances, les préjugés et le “réalisme” limitatif.
 – Nos besoins, envies et aspirations sont moins séquestrés dans les cachots bien gardés par des principes moraux hérités de Mémé Huguette (version “on est pas là pour rigoler”, par exemple, croyance qui a tendance à compliquer l’identification d’un projet épanouissant.
 – Nos recoins inexplorés sont moins obscurs, moins fermés au public, moins broussailleux… et donc plus explorables. Ce qui facilite le renforcement de la connaissance de soi, de ses véritables aspirations et valeurs.

Bref, voilà notre esprit qui s’ouvre comme une fleur au soleil et se met les tripes en maillot de bain, au bord de la piscine.

 

La réflexion en mode décontraction

Et puisqu’on parle de piscine, l’été est aussi souvent synonyme de temps passé dans des lieux inhabituels le reste de l’année, lieux propices à la décontraction, à la glandouille décomplexée, à la rêverie constructive. Les doigts de pieds en éventail au bord de ladite piscine ou les guibolles en goguette dans le parc, les longues soirées tranquilles sur la terrasse, et voilà l’esprit réjoui des vitamines mentales accumulées se montre fort bien disposé. Double effet Kiss cool pour la boîte à idées, qui, pour peu qu’on l’y autorise, se met à faire des heures sup sans même qu’on s’en rende compte, sans pression et sans dépense d’énergie.

Profiter des vacances pour réapprendre à glandouiller, à revasser

Et pour ceux qui prennent leurs estives hors saison, les lieux de travail désertés et les exigences professionnelles qui se relâchent un brin permettent aussi de se relaxer la matière grise, ce qui a pour conséquence non négligeable de la faire tourner avec plus de fluidité et moins d’encombrements dans les tuyaux à réflexion.

 

Transition estivale

En d’autres termes, l’été étant la seule saison pendant laquelle nous sommes naturellement plus détendus, c’est l’occasion rêvée d’aller explorer en douceur les désirs d’évolution de carrière qui sont des projets de grande envergure, désirs qui grattouillent et chatouillent sans que nous prenions le temps d’y prêter trop d’attention le reste de l’année:

 – Changer de job
 – Changer de métier
 – Créer son entreprise 

La quête de sens et d'utilité, un déclencheur de reconversion?

Vous l’avez compris, le mode ralenti rend plus facile d’aller dénouer les nœuds qui freinent la reconversion ou la transition, de ramollir les convictions qui l’entravent et de s’autoriser une réflexion qui inclue ce qui parle à nos tripes, pour y détecter les éléments indispensables au projet, en termes de besoins, de valeurs, d’aspirations, d’envies, de motivation. Le tout pour élaborer un projet professionnel qui permettra à la transition d’être un aller simple vers une vie professionnelle profondément satisfaisante, plutôt qu’une erreur d’aiguillage.

Et il s’agit bien de réflexion, les mises en action, au cas où vous décidiez de concrétiser votre projet, attendront bien l’automne;)

 

Les axes de réflexion

Reconversion: Libérer la pensée des injonctions

En guise de conclusion, si l’on peut encourager l’exploration du désir de transition de carrière à tout moment de l’année, l’été reste une saison privilégiée pour le faire en toute quiétude. D’ailleurs, Ithaque, ne fermera ses portes que quelques jours en août, car chaque année juillet et août nous amènent de nombreux candidats à la réflexion estivale en vue d’une évolution de carrière. N’hésitez donc pas à me contacter, en gardant en tête que la réflexion n’est pas une prise de risque😉

 

Des pistes de réflexion

Voici quelques billets et ressources pour vous aider dans la réflexion et l’élaboration d’une transition professionnelle motivante, l’itinéraire zen et dynamique à la fois de celui qui sait où il va et qui a envie d’y aller!

Le boulot idéal: une réalité à inventer?
L’épineuse question de l’identification d’une voie de reconversion
Carrière: le désir de reconversion
Quel travail voulez-vous?
2 freins majeurs à l’évolution professionnelle
Job idéal: redéfinir la réussite
Une reconversion zen et dynamique à la fois!
La reconversion professionnelle en couple
Les 10 clés d’une création d’entreprise réussie
Vie professionnelle: rétrogradation et perte de statut
Construire un avenir heureux
 
*Ce billet est une mise à jour d’un billet publié à l’origine le 07/04/2011

 

Aller plus loin

Vous voulez profiter de l’été pour entamer une réflexion sereine sur votre désir de transition professionnelle, parce que c’est le moment pour vous? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual 

 

Publicité

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *