Carrière: que faire pendant les vacances pour avancer professionnellement?

Carrière: ne rien faire pendant les vacances!

Rien. Voilà, c’est simple, c’est dit, ne faites rien pendant vos congés pour faire progresser votre carrière. C’est plutôt le moment de déconnecter, de profiter de vos proches, de recharger vos batteries, vous gaver de vitamines mentales qui vous permettront de rentrer au boulot gonflé à bloc (et donc en mesure d’avancer professionnellement), plutôt que flapi et la tête farcie.

flipflops

 

L’art de se pourrir les vacances

Que faire pour profiter de ses vacances pour faire avancer sa carrière? Cette question m’a été posée récemment par un magazine qui me demandait des conseils de lecture et de plans d’action. Ma réponse n’en fera évidemment pas la une! Vous avez passé l’année nez dans le guidon, à bosser comme des brutes et maintenant il faudrait consacrer votre quinzaine estivale de congés à l’évolution de votre carrière?

Non, sérieusement, n’en jetons plus, le mulet n’a pas si bon dos qu’il peut continuer à alourdir son bât sans conséquences.  D’ailleurs, Si l’on observe le quotidien du baudet en question, on se rend compte que lorsqu’il ne bosse pas, il mâchouille paresseusement une herbe bien méritée. Il déconnecte, il ne s’emploie pas à remettre son bât tout seul. L’âne a donc un brin de sagesse, alors prenons-en de la graine. D’autant que nous cultivons déjà l’art de nous pourrir les vacances, sans même avoir besoin de rajouter l’intrusion du boulot dans les congés.

 

réflexion professionnelle

Réfléchir en mode décontracté

Autant l’été se prête à une réflexion estivale, facilitée par une ambiance plus relax, sur le sens que nous voulons donner à notre vie professionnelle, en particulier lorsque le désir de reconversion ou de transition de carrière nous titille depuis quelques mois, autant les congés sont un bien précieux qui devrait être préservé de toute intrusion professionnelle. Ne renonçons pas aux bénéfices des vacances, bradés au nom d’une vie professionnelle qui ne devrait être que ce qu’elle est: une partie de la vie tout court, pas LA vie.

Profitons donc des congés pour nous lâcher la grappe à boulot, car rien de tel qu’un éloignement radical du quotidien professionnel pour recharger ses batteries et revenir au boulot avec la jauge à efficacité au maximum. Les vitamines mentales et la déconnexion font beaucoup plus pour renouer avec motivation et performance, elles-mêmes vecteurs de progression de carrière.

 

Déconnecter sans culpabiliser pendant les vacancesDes pistes pour déconnecter sans culpabiliser

Evidemment, c’est parfois plus facile à dire qu’à faire. Entre pression de l’entreprise et sentiment d’auto-importance, parfois en forme de compensation à l’absence de reconnaissance, il n’est pas toujours simple d’accepter de décrocher totalement du boulot pendant les congés. En effet, comme nous vivons de plus en plus connectés, nous vivons de moins en moins déconnectés. Une fois établie cette lapalissade de bon aloi, rétablissons une autre vérité: si les cadres ont de plus en plus le sentiment qu’ils doivent absolument rester disponibles pendant leurs congés, cette conviction a beaucoup plus de chances de les rendre corvéables à merci que de donner une image favorable à une promotion.

Commençons donc par préparer tranquillement les vacances. Et profitons de quelques conseils fournis ça et là, pour pouvoir déconnecter en toute liberté et sans culpabilité:

Et pour partir l’esprit tranquille, cet article des Echos fait le point sur les droits et devoirs des salariés en vacances: Travailler pendant ses vacances: les limites du droit du travail

 

Profiter des vacances pour réapprendre à glandouiller, à revasserLire… pour le plaisir

Laissons donc  à la maison nos bonnes résolutions inutiles et contre-productives comme la lecture de ces bouquins in-dis-pen-sa-bles, qu’il faut absolument lire cet été sur la plage, autant pour le développement professionnel que pour assurer une carrière pleine de succès, genre les 10 techniques over-efficaces pour être plus performant au travail (ou un leader/winner, un décideur hors pair, ou plus créatif, influent etc.), inspirées, of course, des plus grands “managers” de l’histoire, de De Vinci à Steve Jobs, ou encore des moines, des militaires et j’en passe. Lâchez-vous plutôt la comprenette, tout ce que vous lisez sans tester ne sert à rien d’autre qu’à vous encombrer l’esprit.

Une alternative pour tous ceux dont le cerveau carbure à toute vibrure le reste de l’année: redécouvrir les bienfaits de la glandouille, de la flemme, de la lenteur, de la rêverie et si l’envie vous prend de lire, faites-vous plaisir avec un bon roman.

 

Les vacances sont faites pour engranger les vitamines mentalesEngranger les vitamines mentales

Les vacances sont le moment rêvé pour apprendre à se remplir le grenier à vitamines mentales afin de rentrer au boulot avec des réserves d’énergie suffisantes.  Renouer avec les petits plaisirs, apprendre à savourer les instants cléments, les parcelles de joie et de bonheur permet de renforcer un état d’esprit positif et dynamique très utile pour faire face aux aléas de la vie professionnelle et mener à bien ses projets. Jeudi, je vous proposerai des moyens de rompre avec la routine pour gagner en énergie, et d’ici là, quelques pistes:

 

Les proches sont un terrain d'entraînement formidable aux compétences relationnelles utiles au boulotUne exception à la règle: les compétences relationnelles

Tout au plus pouvez-vous utiliser ce temps décontracté de vos congés pour vous entraîner aux compétences relationnelles en mode relax. Oui c’est une bonne occasion de pratiquer par exemple cette communication non violente qui, une fois maîtrisée, vous sera très utile dans votre vie professionnelle. D’autant qu’elle vous permettra, à vous comme à vos proches, de passer des vacances plus paisibles et sans heurts, dans lesquelles chacun pourra trouver sa place, s’exprimer et se faire plaisir, en mode conciliation des besoins des uns et des autres.

Rappelons que la famille, les proches et l’entourage amical constituent un formidable terrain d’entraînement pour lesdites compétences. Celui qui parvient à obtenir d’un ado qu’il soit sympa, coopératif et bien élevé sans avoir recours au chantage, à la carotte, au bâton et sans passer par la grande scène du 2 sont éminemment capables de d’obtenir de n’importe quel collègue, chef ou collaborateur des interactions courtoises et productives, dénuées de jeux de pouvoir et de stress relationnel.

C’est l’objet d’un article sympa pour lequel j’ai été interviewée sur Cadremploi: Comment améliorer son leadership en vacances. L’idée étant que travailler sa posture relationnelle auprès des gens avec qui nous passons nos vacances est un excellent moyen de travailler sa posture relationnelle tout court.

Je vous souhaite d’excellents congés!

 

 Voir aussi

Butinage relationnel: maudit smartphone!
Bien-être: dé-con-nec-ter!
Etre dans le présent 
Faire quelque chose pour soi: parce que nous le valons tous! 
10 aptitudes pour une vie sereine et dynamique
Rompre avec la routine pour recharger ses batteries

 

Aller plus loin

Vous voulez développer et entretenir un état d’esprit dynamique et serein à la fois, propice à la réalisation de vos aspirations professionnelles ? Pensez au coaching. Pour tous renseignements,contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *