Boulot idéal (3): tâches et comportements

Sylvaine Pascual – Publié dans Vie professionnelle

 

 

Troisième étape de notre exploration du job idéal, qui regroupe tout ce qui est du domaine de l’action liée à la vie professionnelle: les tâches et les comportements/attitudes, parfois efficaces et appropriés… et parfois contreproductifs ou même une perte de temps!

 

 

 

Définir comment se comporter et quelles tâches nous accomplissons dans le job idéalNous avons décortiqué l’environnement de travail idéal, à présent penchons-nous sur ce que vous faites dans cet environnement. Car bosser au paradis, c’est bien, mais y accomplir des tâches qui vous pèsent peut rapidement en faire disparaître les bénéfices…

Alors repassons-nous dans sa totalité le film des tâches et comportements qui font nous journées de façon à observer ce qui est à prendre en compte dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou d’une transition de carrière:

 

 

Action!

 

Que l’on soit salarié ou indépendant, nous avons souvent une perception limitée des tâches professionnelles que nous accomplissons au quotidien. En effet, on peut assez vite oublier des tâches potentiellement anecdotiques comme les photocopies ou la gestion des mails. Ou lorsqu’on envisage de créer une entreprise, ne pas prendre réellement la mesure de toutes les tâches annexes et indispensables comme l’administratif, ou le commercial, par exemple.

 

Nous pouvons alors construire une perception trop figée, voire erronée des tâches inhérentes à notre métier ou fonction, conserver des actions qui peuvent être menées par autrui, ou au contraire négliger des tâches essentielles à la réussite de nos projets.

 

 

Coupez!

 

A une époque où les exigences de polyvalence de la part de certaines entreprises ont sombré dans une absurdité ahurissante, il est aussi important de faire le point sur ce que nous sommes prêts à faire, sur les tâches que nous considérons comme légitimes selon le métier et la fonction, et ce qui dépasse les bornes. Car accepter tout et n’importe quoi, au risque de finir corvéable à merci, c’est aussi brader son estime de soi et la reconnaissance qu’on s’accorde à soi-même, pour laisser la place à une dévalorisation sournoise. Et disons-le, tant qu’il y aura des gens prêts à accepter l’inacceptable, il y aura des entreprises pour le leur proposer. E ce sans aucun scrupule puisqu’en acceptant ce que nous acceptons, nous le rendons acceptable.

 

Explorer les tâches à accomplir, c’est aussi un moyen de fixer des limites, d’améliorer sa capacité à dire non, à s’affirmer face à un monde de l’emploi qui n’hésite pas à jouer sur la gamme de la peur de ne pas avoir de quoi manger pour nous pousser à tout accepter sans rechigner. Et la crise à bon dos!

 

 

 

 

Attitudes

 

Concernant nos comportements, vis à vis des tâches  accomplir et vis à vis de nos interlocuteurs professionnels, certains sont tout à fait utiles et efficaces, d’autres pêchent et sont à frein à une atteinte fluide de nos objectifs. Ils nous laissent un goût amer d’insatisfaction, de frustration, d’inaccompli. Les explorer va permettre de mettre le doigt sur des modifications essentielles et de poser les bases de l’exploration des capacités, que nous ferons dans le prochain billet.

 

D’autre part, les comportements positifs et agréables, nous avons tendance à les attendre davantage des autres que de nous-mêmes. Faire le point sur les attitudes que nous aimerions rencontrer au boulot, c’est aussi nous offrir à nous-mêmes des pistes pour être à l’initiative de ces comportements, et être à l’origine d’un début de dynamique positive.

 

 

Mini coaching: explorer les tâches et comportements idéaux au travail

 

Tâches:

Prenez le temps de faire une liste exhaustive de toutes les tâches inhérentes à votre métier/fonction/statut (ou à celui du métier désiré). Accordez-lui toute votre attention pour ne pas en oublier, depuis le déplacement à la poste pour envoyer vos factures jusqu’à la validation du plan quinquennal, selon ce que vous faites.

 

  • Quelles sont les tâches que vous aimez?
  • Celles qui sont acceptables, supportables, mêmes si elles ne sont pas ultra motivantes?
  • Celles qui sont pénibles, lourdingues, insupportables, inacceptables?

 

  • Décrivez à présent le boulot idéal, en termes de tâches à accomplir.
  • Qu’est-ce que ça vous dit sur vous-même?
  • L’écart entre la situation idéale est la vôtre, il est fait de quoi?

 

  • Quelles tâches sont réellement incontournables?
  • Dans quelle mesure les aimez-vous?
  • Qu’est-ce que ça vous dit sur vous-même et sur votre vie professionnelle?
  • Sur vos besoins?

 

 

Comportements

Imaginez, en termes de comportements, de façons d’agir, ce qui serait idéal dans votre vie professionnelle. Pensez à votre langage du corps, vos façons de communiquer etc.

  • Quel est l’écart avec votre façon d’agir actuelle?
  • Qu’est-ce que ça vous dit sur vous-même? Sur vos besoins?
  • Vos comportements, de quoi ont-ils besoin pour gagner en efficacité? En satisfaction?

 

  • Quels comportements de la part de vos interlocuteurs professionnels représenteraient un univers de travail idéal?
  • Dans quelle mesure mettez-vous en œuvre ces comportements? (Et soyez objectifs;))
  • Comment pouvez-vous vous y prendre pour faire davantage preuve de ces attitudes?
  • Pour vous aider, voir l’ebook Triangle de Karpman: sortir des rôles relationnels

 

 

Améliorer votre vie professionnelle

Agir sur notre vie professionnelle existante pour l’améliorer, c’est possible!

 

  • Parmi tous ces éléments, quels sont ceux sur lesquels vous pouvez agir dès maintenant?
  • Comment allez-vous vous y prendre?
  • Quand?
  • Transformez-les en objectifs SMART et hop! Vous voilà un pas plus près du job idéal. Ce qui est toujours mieux qu’un pas plus loin…

 

 

 

Voir aussi

 

Le boulot idéal (1): une réalité à inventer?

Boulot idéal (2): l’environnement professionnelBoulot idéal (3): tâches et comportementsBoulot idéal (4): compétences professionnellesBoulot idéal (5): talents et stratégiesBoulot idéal (6): relations et communicationBoulot idéal (7): valeurs et convictionsBoulot idéal (8): le sensBoulot idéal (9): salaire ou rémunérationBoulot idéal (10): reconnaissance et épanouissementBoulot idéal (11): bonnes résolutions vs vrai projetBoulot idéal (12): la cohérence du projet

 

Mieux communiquer

Compétences relationnelles

Les besoins à combler

Mettre du fun dans les tâches les plus assommantes

Apprivoiser la procrastination

(Re-)Donner du sens à sa vie professionnelle

 

 


Aller plus loin

 

Vous voulez approfondir votre connaissance de vous pour en tirer un projet professionnel cohérent et/ou vous rapprocher du job idéal? Le forfait Job idéal: bilan personnel et professionnel est fait pour vous. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32


 

Publicité

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *