Vitamines mentales: 50 micro plaisirs à collectionner au travail

les vitamines mentales se cultivent et se récoltent aussi au travail!

 

Les vitamines mentales, ces mini capsules de plaisir et de joie qui réchauffent nos journées, sont présentes autant dans nos vies professionnelles que personnelles, même si elles paraissent encore plus imperceptibles et insaisissables, voire inexistantes, dans les premières. Pourtant elles sont là et ne demandent qu’à être captées, produites, cultivées, récoltées, collectionner pour nous redonner un peu d’énergie et de vitalité.

les vitamines mentales se cultivent et se récoltent aussi au travail!

 

Les micro-plaisirs au travail, du ré-équilibrage émotionnel

J’étais ces jours-ci en train de préparer une conférence sur les vitamines mentales pour une centaine de cadres d’une société et en farfouillant dans mes archives sur le sujet, je suis retombée sur une liste d’exemples de petits bonheurs au travail commencée il y a longtemps. Voici donc une occasion parfaite pour vous la partager, histoire de vous encourager à renforcer votre capacité à savourer…

… car comme disait Christophe André dans ses 3 minutes à méditer “Que nous restera-t-il si nous ne savourons pas les moments agréables?”

La réponse ne nécessite pas un bac +18 en psychologie: il nous restera une interminable succession de soucis, de problèmes, d’épreuves, de stress, d’aléas. En particulier au travail, où nous sommes potentiellement très tentés, bien sûr, de s’abandonner à la morosité à la résignation et au fatalisme. Et à nous concentrer dessus, tout à cette croyance que le monde est moche et plein de vilainies et de méchancetés, en même temps qu’ils nous alourdissent la théière, ils participent de l’immobilisme et nous rendent impuissants à capter les signes de joie, à y devenir aveugles au point de nourrir davantage les aigreurs d’estomac que l’allégresse. Et évidemment dès lors que le quidam moyen est focalisé sur son Gaviscon, c’est le monde entier qui apparaît digne d’un bocal à con.

L'aut-o bocal, c'est quand, à force de dévalorisation, on finit par se mettre soi-même dans un bocal à con

Le philosophe Alexandre Jollien propose une alternative simple : la joie, sous la forme d’un abandon au réel tel qu’il se propose. Et le réel se propose en bien autant qu’en moins bien ! Ce qui nous autorise et nous encourage, du coup, à revisiter ce qui, dans nos vies professionnelles, même les plus pénibles et les plus compliquées, constitue autant de micro sources de joie et de plaisir, de vitamines mentales qui redonnent de l’énergie et participent de la bonne humeur, d’un état d’esprit optimiste et combatif, capable de pied de nez à l’adversité et de faire face aux hauts et au bas avec énergie et dynamisme.

Flinguer le probleme a lieu de continuer à le creuser

Nous avions déjà évoqué 100 bonheurs minuscules à collectionner das tous les aspects de nos vies, en voici 50 qui concernent essentiellement nos vies professionnelles qui peuvent aider à opérer un salutaire ré-équilibrage émotionnel en regonflant notre capacité à percevoir les sources d’émotions agréables au même niveau que celle à percevoir les sources d’émotions pénibles. D’autant que ce ré-équilibrage muscle aussi l’aptitude à produire du sentiment d’être heureux:

Les bonheurs minuscules, livraison de vitamines mentales

 

50 bonheurs minuscules au travail

Ces bonheurs minuscules, ces instants de joies peuvent être produits en étant à l’initiative de leur existence ou en prenant un instant pour savourer consciemment leur existence. Dans tous les cas, il peut s’agir simplement de quelques secondes accordée à la reconnaissance et à l’exploration des sentiments et sensations agréables qu’ils procurent.

Rappelons aussi que la journée de travail idéale contenant en général une part d’appétence, une part de relationnel et une part de reconnaissance et d’accomplissement de soi, nous pouvons imaginer une infinité de micro-plaisirs en partant de ces trois facettes.

De quoi avons-nous besoin pour passer une bonne journée?

Ces autres options sont à ajouter à la liste ci-dessous, qui est une série d’exemples et de pistes à ajuster, modeler et modifier en fonction de vos envies;)

  1. Savourer un dossier terminé
  2. Sortir du bâtiment deux minutes pour respirer, profiter d’un rayon de soleil, regarder le ciel
  3. Reconnaître ses accomplissements
  4. Se féliciter
  5. Dans les transports, remarquer ce qui est beau, drôle, intéressant, étonnant
  6. Changer d’itinéraire pour se rendre/revenir du boulot
  7. Changer de moyen de transport
  8. s’encourager
  9. Reconnaître les accomplissements des autres
  10. Féliciter autrui
  11. Envoyer des signaux de reconnaissance
  12. Savourer les signaux de reconnaissance reçus
  13. Remercier avec chaleur
  14. Faire un retour à son manager
  15. Suggérer une amélioration (et tant pis si elle n’est pas prise en compte)
  16. Coopter quelqu’un
  17. S’intéresser à un collègue qu’on connaît peu
  18. Favoriser l’intégration d’un nouveau collègue
  19. Encourager autrui
  20. Savourer une tâche, un travail bien fait
  21. Apporter une plante et en prendre soin
  22. Dire bonjour (là où on a moins l’habitude, par exemple dans l’ascenseur)
  23. Tenir la porte à quelqu’un
  24. Rendre service
  25. Faire la liste de ce qu’on aime dans son travail
  26. Apporter un gâteau
  27. Améliorer son poste de travail
  28. Mettre en place un petit rituel avec des collègues
  29. Savourer ensemble un accomplissement commun
  30. Se remémorer ensemble un accomplissement commun
  31. Prendre la mesure de sa contribution professionnelle au service, à l’entreprise, au monde
  32. Tenir un carnet de nos fiertés, qu’elles soient énormes ou minuscules
  33. Faire un compliment
  34. Observer et se réjouir des talents, qualités et aptitudes des autres
  35. Observer et se réjouir de nos propres qualités, talents et aptitudes
  36. Organiser un pot, un déjeuner
  37. Partager à un collègue ce qui nous impressionne chez elle/lui
  38. S’essayer à la biendisance
  39. S’essayer à la biendisance
  40. Faire une micro sieste
  41. Aider un collègue en difficulté
  42. Faire monter un collègue/collaborateur en compétence
  43. Faire une réunion promenade
  44. Rendre la contribution d’autrui visible
  45. Accorder un moment d’écoute, d’attention
  46. Demander de l’aide
  47. Organiser un pot pour célébrer un accomplissement d’équipe
  48. Reconnaître les talents et qualités mises en œuvre dans le réalisation d’un projet
  49. S’autoriser des pauses rêverie ou glandouille
  50. Parler de ses appétences (les compétences qu’on aime exercer)

Il ne vous reste plus qu’à choisir ce que vous avez envie d’expérimenter, d’en trouver ou d’en inventer d’autres!

Et puis, quels bonheurs minuscules, quels micro plaisir et petites joies avez-vous envie de partager avec nous, histoire de compléter cette liste?

 

 

Aller plus loin

Vous voulez renouer avec davantage de plaisir au travail et développer un état d’esprit dynamique et serein à la fois, état d’esprit favorable à la réalisation de vos objectif? Penser au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

Publicité

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *