Estime de soi: qualités, talents naturels, le beau est dans l’ordinaire

 

Talents, talents naturels, compétences, qualités, tout se mélange dans nos cafetières trop pleines qui ont déjà du mal à reconnaître leurs caractéristiques positives et nous poussent à manquer de confiance en nous. Je vous propose de faire du tri et de renouer avec ce qui fait de nous des gens ordinaires mais incomparables, banals mais formidables:)

confiance-en-soi-qualites-talents-naturels

 

Bourrés de qualités (et même pas fiers de l’être)

Nous vivons une époque formidable dans laquelle le superlatif semble avoir été affublé de superpouvoirs et en particulier celui de masquer le sinistre, l’immobile ou pire: l’ordinaire et la banalité. Ainsi va le terme “talents”, que les bonnes intentions ont voulu utiliser comme marque de reconnaissance (autant dans l’alternative à l’expression “haut potentiel” que dans le discours inverse “tous des talents”). Bref, nous sommes tous des talents, nous avons tous des talents, bientôt nous serons tous vainqueurs ex aequo à Koh Lantha ou la Nouvelle star et ce sera merveilleux, nos vies professionnelles seront devenues aussi chouettes que chez Jacques Martin, un dimanche, sous vos applaudissements.

C’est dommage et dommageable à bien des points de vue sans doute: d’une part ça dédouane le management de se repenser et se refondre et d’autre part, ça nous enfonce dans une mésestime de nous-mêmes de plus en plus tenace, avec toutes les conséquences comportementales – et par extension professionnelles que cela implique et qui sont les deux faces d’une même pièce:

– La dévalorisation pour la majorité d’entre nous qui peinent à se reconnaître des qualités, mettre dessus le mot talent devient mission impossible. Ce qui se traduit par encore moins d’acceptation de soi, encore plus de retrait, de discours auto-minimisant et d’attente passive que la méritocratie fasse son oeuvre sans que nous bougions le petit doigt.

Cesser de se dévaloriser et construire un regard bienveillant

– La survalorisation pour ceux dont l’estime de soi fragile préfère cette option, relativement efficace puisque les grandes gueules rouleau-compresseurs sont souvent prises pour des personnes à la confiance en soi épatante. Pour eux, plus d’arrogance, plus de mise en avant, plus de risques d’atteindre son seuil d’incompétence et aie aie aie, plus dure sera la chute.

Se valoriser en se rappelant qu'on a quantité de jolies qualités

Une autre conséquence est qu’une chienne sémantique n’y reconnaîtrait pas ses petits synonymes – ou présentés comme tel. Talents, talents naturels, compétences, qualités, tout cela est mis dans le même panier et estampillé au gré des désirs, penchants ou intentions du locuteur.

Ce qui ne facilite pas non plus la (re)connaissance de soi: on finit par passer plus de temps à se demander où ranger quoi qu’à savoir de quel bois nous sommes faits. La très commune mésange n’a pas besoin de se prendre pour un paon pour savoir comment passer l’hiver! Ou de se croire taon et de le craindre! Elle sait ce qu’elle a à faire et comment le faire. En d’autres termes, elle connaît ses capacités et s’appuie dessus. La vie, c’est simple comme la nature;)

 

Qualités, talents, quelques définitions

Distinguer qualités, talents, talents naturels et compétences sont les premiers jalons dans cette cartographie de nous-mêmes dont l’objectif est une réconciliation à nous-mêmes génératrice d’apaisement et de plaisir d’être soi-même.

 – Les qualités: ce sont des traits de caractère, des manières d’être qui ont des bénéfices, qui sont avantageuses à nos yeux ou jugées avantageusement par les autres.

– Les compétences: ce sont des savoir-faire, mélange de connaissances et d’expérience, des capacités reconnues à effectuer telle ou telle tâche ou action d’une façon (ou avec des résultats) jugée avantageusement par ceux qui sont à même de juger. Je leur préfère une catégorie plus restreinte mais sacrément plus fun: les appétences, car les compétences que nous aimons sont les seules qui ont vraiment de l’importance.

 – Les talents: plus proches des compétences, les talents sont des aptitudes remarquables à faire quelque chose. C’est par exemple un don pour le chant ou pour la négociation. Tout le monde n’a pas de talent et ça n’a pas d’importance, être dénué de talent ne signifie pas absence de talents naturels ou impossibilité de réussir. Le beau et l’efficace est aussi dans l’ordinaire.

 – Les talents naturels: peu nombreux, ils sont des qualités que nous avons particulièrement développées, par penchant naturel, jusqu’à en faire des caractéristiques positives qui se manifestent souvent à notre insu, au travers de mécanismes précis.

les qualités et talents naturels se cachent dans nos réussites

 

Le beau dans l’ordinaire

Le problème à vouloir cache le banal derrière la sémantique de l’extraordinaire, c’est aussi que nous oublions de voir le beau dans l’ordinaire. Nous finissons par attendre de nous-mêmes d’être extraordinaire, surhumains, augmentés et par attendre des autres qu’ils le soient aussi. Nous nous éloignons de plus en plus du formidable contentement de l’acceptation de soi, de ses propres limites, de ses incompétences, de ses vulnérabilités, et de la force qu’elle nous procure.

Car l’acceptation de soi débouche directement sur l’estime de soi qui rend solide, qui rend fort, qui rend serein et beau, qui rend ouvert aux autres et bienveillant!

L'estime de soi rend séduisant

Pour devenir nous-mêmes et gagner en acceptation de soi, roulons à l’ordinaire! Redécouvrons et réapproprions-nous nos qualités, nos talents naturels, nos appétences (ces compétences que nous aimons) et faisons boutique de ce que nous avons, comme disait je ne sais plus quelle merveilleuse vieille dame indigne. Il y a mille et une raisons de nous pencher sur ces caractéristiques avantageuses qui participent de nos réussites et teintent notre personnalité de couleurs uniques:

– Confiance : parce que connaître les qualités et capacités sur lesquelles nous pouvons compter en toute situation est une des clés de la confiance en soi, augmente le pouvoir d’agir et facilite la prise de décision.

– Fluidité : parce qu’un brin de confiance en soi rend plus facile beaucoup d’entreprises personnelles et professionnelles et beaucoup plus agréables les challenges que nous relevons.

 – Sociabilité : parce que plus notre estime de nous est solide, plus notre égo se détend. Nous devenons alors moins envieux, minimisés, craintifs, frustrés et inversement plus affirmés, plus collaboratifs, plus capables de comportements pro-sociaux et de relations apaisées.

 – Aisance: pouvoir parler de soi avec une assurance sereine, autant en entretien d’embauche qu’avec n’importe quel interlocuteur professionnel lors d’une transition de carrière, une reconversion, une création d’entreprise

 – Valorisation: pouvoir valoriser des qualités et aptitudes qui nous correspondent réellement et dans lesquelles nous nous reconnaissons, plutôt que dans le trio en vogue, genre “curieux, dynamique et motivé(e)”, parce que c’est plus convaincant d’une part, et qu’il vaut mieux être recruté pour ce qu’on est que pour ce qu’on voudrait/prétend être.

 – Leadership de soi : parce que la connaissance de soi et l’acceptation de soi apaisent l’âme donnent du charisme.

Le leadership de soi condition préalable au leadership tout court

Je vous propose donc une série de 4 billets pour oublier une éventuelle absence de talent et renouer avec le beau, l’utile, l’efficace, le merveilleux qui se cache dans l’ordinaire de nos personnalités;)

  • Laisser partir notre encombrant héros intérieur
  • Renouer avec nos jolies qualités
  • Redécouvrir nos talents naturels
  • Faire son bilan d’appétences

 

Et en attendant, quelques lectures complémentaires:

Talents naturels et accomplissements
Les qualités de nos défauts
Les talents naturels, passeport pour le plaisir au travail
Le bilan d’incompétences
Plaisir au travail: les appétences ou la force de l’aimer-faire
3 clés pour renforcer la confiance en soi

 

Aller plus loin

Vous voulez développer, renforcer, construire une estime de vous solide, qui rend serein(e) et dynamique à la fois et participe de la réussite de vos désirs et aspirations professionnels? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *