Bocal à con, sérendipité et vitamines mentales

Sylvaine Pascual – Publié dans Compétences relationnelles / Vitamines mentales

 

 

 

Que faire quand, à force d’appliquer la lecture émotionnelle pour comprendre et combler ses besoins et de travailler ses compétences relationnelles, l’on en vient à avoir un bocal à con au chômage technique? Plutôt que de le jeter, et en remerciement de ses bons et loyaux services, trouvons-lui une autre utilité!

 

Un bocal à con qui se vide, c'est un bocal à vitamines qui se remplitLors du ScrumDay 2012, Laurent Sarrazin m’avait invitée à intervenir dans le cadre de sa conférence Sweet Rupture pour présenter les vertus du bocal à con. A cette occasion,  parce qu’il est un utilisateur assidu et un promoteur fervent de cet outil, je lui avait offert son propre bocal, histoire de donner corps à sa métaphore.

 

Et voilà qu’à l’occasion des journées Agile France, j’apprends que dans la petite entreprise interne de Laurent, son bocal à con a vu son métier disparaître, tant ses abrutis personnels se font rares et/ou ne nécessitent même plus de passage par ledit bocal. Il a donc du se faire à l’idée d’entreprendre une reconversion professionnelle plutôt que de se retrouver placardisé et le voilà qui a pris un virage à 180° pour devenir bocal… à vitamines mentales!

 

 

 

Vitamines mentales et sortie de bocal

 

Les vitamines mentales sont partie intégrante de la logistique au service du développement des compétences relationnelles nécessaires aux sorties de bocaux de nos enquiquineurs personnels, autant qu’à nos propres sorties des bocaux des autres.

Car tout cela demande des efforts, du dynamisme, de la confiance, de l’assurance, bref, beaucoup d’énergie, pour mener à bien les étapes nécessaires:

 

  • L’acceptation de ses propres erreurs relationnelles, limites, défauts et responsabilités.
  • Les expérimentations sous forme d’escapades hors zone de confort pas toujours fluides et faciles.
  • Le traitement des ratés potentiels, avec leur lot de déceptions, de découragement  possible, voire de décisions difficiles devenues incontournables.

Et en termes d’énergie, les vitamines mentales sont à la fois le repos du guerrier en croisade contre les relations pourries et sa subsistance. Et à mesure que nos bocaux se vident de leurs abrutis, ils se remplissent de vitamines…

 

 

 

Sérendipité et bocal à vitamines

 

C’est sans doute la conséquence inattendue mais somme toute logique – sérendipité, quand tu nous tiens! – du vide chronique dans nos bocaux débarrassés définitivement des abrutis non-désabrutissables, comme de ceux qui nous ont permis de nous entraîner au développement des compétences relationnelles.

 

Car moins d’abrutis dans notre entourage ne signifie pas qu’il est dépeuplé, mais plutôt:

 

  • Qu’on a appris à mieux s’entourer
  • Qu’on établit des relations plus satisfaisantes et moins génératrices de conflits
  • Qu’on porte sur les autres un regard plus bienveillant, plus accueillant
  • Pour résumer: qu’on peut se remplir l’âme, la reconnaissance et l’appartenance de façon bien plus savoureuse et nourrissante qu’auparavant. Bref, même les relations deviennent des vitamines mentales.

D’autre part les vitamines mentales ont une heureuse propension à la démultiplication: plus on en engrange, plus on en trouve, donc pour les stocker en cas de coup dur, autant disposer d’un nombre raisonnable de bocaux non encombrés de cons inutiles… car à l’arrivée, des bocaux pleins de vitamines, c’est plus joli et plus décoratif que des bocaux plein d’abrutis;)

 

 

 

Voir aussi

 

Voici donc quelques ressources pour, d’une part vous aider à vider vos bocaux à cons et d’autre part les remplir de vitamines mentales:

 

Relation à soi / aux autres: le cocktail indispensable

Ebook gratuit: triangle de Karpman: sortir des rôles relationnels

4 trucs infaillibles pour se pourrir les relations

Les ratés de la communication

Relations: le grand ménage de printemps

Compétences relationnelles: l’affirmation de soi

La lecture émotionnelle au service des relations

Définir ses limites

Le plein de vitamines mentales

Eloge du plaisir

Le rire, remède universel
Dire les jolies choses que l’on ressent
Un petit compliment, pour la route?
Réhabiliter la gentillesse
Répondre au besoin de reconnaissance
Répondre au besoin d’appartenance

 

Dossiers complets:

Compétences relationnelles

Vitamines mentales

 

 

 

 


Aller plus loin

 

Vous voulez Construire et entretenir des relations saines et réjouissantes? Pensez au coaching. Pour tous renseignements,contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

 

 

 

 

 

Publicité

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *