La lecture émotionnelle au service des relations

Sylvaine Pascual – Publié dans Comprendre les émotions

 

 

 

Nous avons déjà évoqué la lecture émotionnelle, dont la maîtrise permet une amélioration notable du bien-être. Mais ces bénéfices ne s’arrêtent pas là, puisque, lorsqu’on l’applique aux autres, elle favorise des relations plu solides et harmonieuses. Explications.

 

 

Réactions émotionnelles et malentendus

 

C’est fou comme les réactions des bipèdes qui nous entourent peuvent nous paraître incompréhensibles, voire aberrantes, et compliquent les relations que nous entretenons avec eux. Ils font une maladie d’un détail, et inversement ne sourcillent même pas là où nous voyons une catastrophe. Ils peuvent venir nous chercher des poux dans la tête pour quelque chose qui nous paraît sans conséquence et inversement minimiser ce que nous trouvons déplaisant.

 

Bref: les autres, c’est un ramassis de comportements et réactions abstrus auxquels nous réagissons en retour, parfois à l’origine d’une cacophonie relationnelle un brin lourdingue, et dont on se dépatouille en ayant recours à des jugements à l’emporte-pièce. Car nous avons beau avoir travaillé à renforcer de belles compétences relationnelles, et ne pas chercher à juger ou interpréter trop vite, Dupont qui est capable de s’énerver au point de donner des coups de pieds dans la photocopieuse, ça reste déconcertant.

 

L’incompréhension des réactions d’autrui – qui ont TOUTES une origine émotionnelle – génère des incompréhensions tout court, assorties la plupart du temps de conclusions définitives  du style “Tartempion à l’art de se noyer dans un verre d’eau” ou de conseils parfaitement improductifs du type “calme-toi”, ou encore “pas la peine de s’énerver”, qui font partie de ces injonctions magiques qui ont l’art de déclencher l’inverse de ce qu’elles exigent…

 

Mais nous ne sommes pas condamnés à l’éternel malentendu: la capacité à déchiffrer les mécanismes émotionnels d’autrui permet de partager nos vies personnelles et professionnelles comme des papillons un champ d’asters: en bonne intelligence.

 

 

 

 

Rappels sur les compétences émotionnelles

 

La lecture émotionnelle est la première des compétences émotionnelles, dans l’ordre chronologique de leur application. Elle consiste à analyser les réactions émotionnelles au travers de l’ensemble de leurs mode d’expression :  l’impact comportemental, cognitif, physique. Cette lecture amène à reconnaître celui des trois états de défense aux émotions (lutte, fuite, repli) qui s’exprime, car il est porteur d’enseignements précieux sur les besoins à combler, véritable origine de l’émotion…

 

Et c’est là tout l’art de la lecture émotionnelle: il n’est pas difficile d’identifier, disons, la colère, surtout quand elle se traduit par des beuglements agressifs. En revanche, déterminer l’état de défense qui l’accompagne, ou bien si elle est elle-même l’état de défense à une autre émotion est beaucoup plus délicat, alors que c’est là que se situent les clés de sa raison d’être.

 

Trois éléments à ne pas oublier:

  • On ne peut pas maîtriser une émotion. Etant le message d’un besoin à combler, comme le voyant d’un tableau de bord, rien à faire: s’il manque de l’huile dans le moteur, vous aurez beau lui dire de se calmer, il continuera à s’allumer.
  • L’émotion est le résultat de la perception que la personne qui la ressent a d’une situation. Elle est donc différente de la vôtre et ne va pas se modifier au contact miraculeux de votre point de vue si pertinent.
  • Il n’y a pas d’échelle rationnelle de ce qui est acceptable ou pas, de ce qui fait peur ou pas, de ce qui fait souffrir ou pas etc.

 

 

 

 Bénéfices relationnels de la lecture émotionnelle

 

Faire sens de la réaction de l’autre.

L’avantage de la lecture émotionnelle, c’est qu’en développant la compréhension des réactions émotionnelles des autres, nous pouvons déchiffrer les besoins non comblés qui génèrent leurs émotions, d’en comprendre les mécanismes, et donc de faire sens de cette émotion. Et comprendre les réactions de l’autre, c’est développer une empathie qui va vers la bienveillance et l’acceptation, donc le renforcement des liens.

 

Agir en fonction

Etre en capacité d’identifier l’état de défense et les besoins non comblés qui se cachent derrière permet d’agir en fonction pour rassurer l’autre et éviter d’éventuels conflits, nés du malentendu émotionnel. Ainsi si lorsque nous reconnaissons par exemple un besoin d’affirmation de soi chez l’autre, nous pouvons y répondre par une écoute active accrue.

 

Répondre aux besoins de l’autre

Etre en capacité de répondre, dans une certaine mesure, au besoin qui s’exprime chez l’autre.  Son état de défense peut alors s’apaiser et lui permettre de prendre le recul nécessaire à la l’expression de son malaise et à sa résolution. Ainsi lorsqu’on identifie un besoin de reconnaissance à l’origine d’une émotion, apporter une part de cette reconnaissance peut aider l’autre à redescendre en pression.

 

Offrir un espace de reconnaissance

Donner un espace à l’autre, dans lequel son émotion et son besoin vont être reconnus, pris en compte, légitimés (toute émotion est légitime « il ne faut pas avoir peur » est la réponse la plus stupide et la plus auto-centrée qu’on puisse faire à quelqu’un qui à peur). Or la reconnaissance de l’émotion est une étape indispensable à son traitement.

 

Offrir un espace d’expression

Donner la possibilité à l’autre de mettre des mots sur son émotion. L’avènement excessif de la raison nous a déconnectés de ce qui se passe à l’intérieur de nous et mettre des mots précis sur des ressentis est devenu difficile, alors que c’est la condition sine qua non de l’identification de l’état de défense.

 

 

 

 

Compréhension des émotions et compétences relationnelles

 

La lecture émotionnelle est une véritable compétence relationnelle qui peut être mise au service de sa vie personnelle comme de sa vie professionnelle:

  • On peut l’utiliser pour aider ses enfants à comprendre leurs émotions au lieu de les remettre dans leur poche avec un mouchoir par dessus (“les grands garçons/grandes files, ça ne pleure pas”) et leur apprendre à combler leurs besoins.
  • Avec un proche pour mieux comprendre ces réactions.
  • On peut tout autant l’utiliser avec ses collaborateurs, pour apporter une réponse individualisée au management de chacun, qui sera au bénéfice de l’équipe.
  • Avec une équipe qui en découvrant les mécanismes émotionnels de chacun, pourra mieux se comprendre, interagir et collaborer.
  • Les entrepreneurs peuvent la mettre en œuvre pour améliorer la relation client.

 

Cependant, il n’est pas indispensable de passer chaque minute de son existence à explorer les réactions émotionnelles d’autrui: le risque serait de nous transformer en sauveur émotionnel de la planète. Certaines relations sont trop superficielles ou certaines situations ont trop peu d’importance pour se préoccuper de comprendre les besoins non satisfaits qui ont hérissé le poil des contemporains concernés. A chacun d’entre nous de déterminer les circonstances dans lesquelles cette lecture émotionnelle est utile, voire indispensable, et celles dans lesquelles nous pouvons nous contenter de rendre à César les petits nerfs qui lui appartiennent;)

 

 

 

Voir aussi

 

Les émotions: amies fidèles ou ennemies incapacitantes?

Emotions et pseudo-émotions

Les besoins à combler

De l’importance de la distinction entre stress et émotions

Remparts, coursives et échauguettes: les états de défense aux émotions

La lecture émotionnelle au service du bien-être

La raison et les tripes

 

 

Dossier complet: comprendre les émotions

 

 


Aller plus loin

 

A partir de janvier 2012, Ithaque proposera des formations collectives « compétences émotionnelles » aux coachs, professionnels de la relation d’aide, managers et plus généralement tous ceux qui veulent apporter d’autres réponses à leurs propres émotions et/ou à celles de leurs clients et de leurs équi

Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

 

 

 

 

 

Publicité

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *