Sortir de sa zone de confort

allez-vous voir derrière les murs ou préférez-vous votre jardin clos?

 

Georges Véron, bien connu des amateurs des Pyrénées, y a tracé un itinéraire unique, la Haute Route Pyrénéenne, tout simplement parce qu’un jour, en voyant un col, il s’est demandé ce qui pouvait bien se trouver derrière. 

etes-vous curieux

 

Qu’y a-t-il derrière les murs?

Pour Georges Véron, le col débouchait sur un ailleurs à découvrir et il ne s’est arrêté que 41 étapes plus loin, quand la Méditerranée l’a empêché de faire un pas de plus. Pour d’autres, il aurait pu représenter une barrière à un territoire déjà perçu comme largement suffisant. Imaginons que vous vous promenez et que le chemin vous mène le long d’un mur.

Comment réagissez-vous?
Avez-vous envie de savoir ce que cet arbre qui domine le mur peut voir de l’autre côté?
Continuez-vous votre chemin sans y penser?

zone-confort

 

Sortir de sa zone de confort

La curiosité vous pousse-t-elle à escalader les murs, à explorer de nouveaux territoires, à tenter de nouvelles expériences? Ou bien préférez-vous les terrains connus, ce jardin clos dont vous connaissez les moindres recoins, votre zone de confort? Sortir de sa zone de confort peut nous sembler peu rassurant et même inutile. Cependant, derrière les murs se trouvent parfois des merveilles insoupçonnées, des opportunités, des expériences, des émotions qui nous transforment et nous font évoluer.

Il n’est pas question de devenir Persécuteur de nous-mêmes en nous contraignant à mettre un nez non consentant dans des territoires inexplorés qui déclenchent chez nous du stress et de la nervosité. Et encore moins de laisser quiconque nous l’imposer. Il s’agit simplement de passer ledit nez au dessus du mur, de temps à autres, pour voir de quoi cet ailleurs-là est fait et en saisir ce qui se présente à notre perception comme une opportunité (d’apprendre, de comprendre, de découvrir, de faire autrement etc.)

Et au final, il s’agit surtout de se connaître soi-même et de savoir quelles escapades hors les murs sont bonnes pour nous, quelles sont celles qui sont des défis à relever et celles où nous fixons la limite.

Qu’est-ce qui vous pousse à explorer de nouveaux territoires? Ou au contraire, qu’est-ce qui vous en empêche?
C’était quand, la dernière fois où vous avez quitté votre zone de confort?
Qu’avez-vous fait? Qu’avez-vous ressenti? Qu’avez-vous tiré de cette expérience?
Et la prochaine fois, c’est quand? Qu’allez-vous faire?

allez-vous voir derrière les murs ou préférez-vous votre jardin clos?

 

Voir aussi

La curiosité est une sacrée qualité!
Parler aux inconnus: les bienfaits de l’intimité passagère
La débrouillardise: 10 pistes pour développer cette épatante qualité
Vie professionnelle: zone d’apprentissage, zone des possibles

 

Aller plus loin

Vous voulez explorer qui vous êtes et mettre votre propre personnalité au service de la réussite de vos désirs et aspirations professionnelles? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

Publicité

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *