Du burn-out à la renaissance, une reconversion “Très très Nadia”

Témoignage burnout itinéraire reconversion Nadia Tamanite

Je suis très heureuse de vous partager aujourd’hui un billet du blog Très Très Nadia, dans lequel Nadia Tamanite raconte avec une grande simplicité son burn-out et sa renaissance. Témoignage courageux, honnête et inspirant, baume au cœur pour tous ceux qui sont passés par là.

 

Du burnout à la renaissance : une reconversion très très Nadia

Chef de produit dans l’industrie pharmaceutique, un jour de septembre 2015, Nadia s’est écroulée, rattrapée par un épuisement professionnel qui menaçait depuis pas mal de temps, sans qu’elle l’ait vu venir, comme c’est le cas chez tellement de bons soldats des entreprises.

Elle est venue me voir l’année dernière et nous avons travaillé à une reconstruction en douceur en fonction de ses besoins, tout ce dont elle avait besoin en amont même de l’élaboration d’un projet de reconversion, paralysé par les conséquences du burnout.

Comme beaucoup de ceux anéantis par l’épuisement professionnel, La honte et la culpabilité l’ont taraudé, autant que l’angoisse de la vie professionnelle d’après.  Mais avant même de pouvoir songer à modeler un projet professionnel solide et qui lui ressemble, Nadia avait besoin de se réapproprier plusieurs facettes d’elle-même et d’expérimenter autour de ses sources d’intérêt. Ce qu’elle fait depuis quelques mois avec beaucoup de talent au travers:

– d’un blog sur l’art de vivre en général et à Annecy en particulier, premier pas de l’exploration des possibles professionnels pour elle.

– d’un instagram qui pétille de vivacité, d’humour et de glamour.

d’une page Facebook qui vous embarque dans son univers coloré, plein de peps, d’amour de la vie et de sensibilité.

Tout l’univers Très très Nadia d’une femme de son époque, plein de dynamisme, d’humour et de générosité, à découvrir, il vaut le détour!

Témoignage burnout itinéraire reconversion Nadia Tamanite

 

La renaissance, un témoignage courageux et déculpabilisant

Portrait sans retouche d’une slasheuse/mutipotentielle, le témoignage de Nadia est passionnant à beaucoup de point de vues:

Elle raconte l’effondrement, l’arrêt maladie, le licenciement, et son parcours avec une simplicité et une honnêteté qui font que chaque mot sonne juste.

 – Elle raconte sans fard la longue route de l’après burnout, la reconstruction lente, les tâtonnements, bien éloignés des contes de fées de la reconversion, mais qui sont en réalité le quotidien de nombreuses personnes passées par l’épuisement professionnel.

– Elle raconte l’illusion de la quête du « job parfait » et la nécessité de redéfinir la relation au travail ainsi que d’expérimenter autour de ses sources d’intérêts pour construire une vie professionnelle à sa mesure, d’où l’ouverture de son blob/magazine art de vivre

 – Elle raconte les freins et objections qui viennent entraver les explorations de pistes possibles et que beaucoup d’entre vous reconnaîtront

 – Elle raconte aussi les prises de conscience bénéfiques, la reconnexion à ses besoins et désirs, la connaissance qu’elle a aujourd’hui de ce qui est essentiel à son bien-être professionnel, même si tout cela peine encore à s’articuler dans une vie professionnelle précisément définie.

Nadia livre un témoignage émouvant, la mise a nu d’une merveilleuse timide qui, ce faisant, partage bien plus que sa propre histoire : elle partage le droit d’être vulnérable, de se questionner, d’voir du mal à trouver des réponses, de tâtonner. Le droit de ne pas être un super héros qui rebondit au quart de tour et devient en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire un startupper à succès. Une histoire pleine d’humanité, ultra déculpabilisante pour ceux qui ploient aujourd’hui sous le poids décuplé du burnout et de l’obligation en vogue de « trouver sa voie ». Nadia a publié son témoignage début octobre et elle continue d’avancer dans ses réflexions. C’est donc le récit à mi-parcours, exemple type

– d’une multipotentielle qui cherche le confluent de ses sources d’intérêt
 – qui construit son oasis professionnelle et assure son pied pas à pas
 – en pratiquant la méthode impressionniste

Au final une reconversion très très Nadia, c’est celle qui s’autorise à aller à son rythme explorer la mosaïque unique et colorée de ses sources d’intérêt et de construire doucement, pièce à pièce, expérimentation après expérimentation, sa vie professionnelle de demain. A lire ici:

 

Quant à moi, j’ai eu au fur et à mesure de l’accompagnement, la joie de contempler Nadia reprendre du souffle, reprendre les commandes, s’affirmer davantage, décomplexer, reconnecter à elle-même, à ses besoins et ses désirs, à les accepter et à les considérer comme acceptables, respectables. Je l’ai vue aussi reconnecter aux autres et commencer à déployer ses ailes au travers de son goût pour l’art de vivre et l’amour d’Annecy. J’ai vu Nadia reprendre littéralement des couleurs, du jaune moutarde au bleu canard dont elle m’a parlé souvent et qu’elle décline dans les magnifiques photos qu’elle partage. La voir renaître de ses cendres et vibrer aujourd’hui à l’unisson d’elle-même, ça me fait un plaisir immense !

témoigange reconversion nadia annecy

Photo: Coeur de la photographie

 

Voir aussi

Reconversion professionnelle: pourquoi le temps de réflexion est-il si long?

 

En attendant le burnout

Plaisir au travail, reconversion: la tendance 2018 ; prendre le temps

Reconversion: trois conseils pour sortir de l’inquiétude et la confusion

10 points indispensables pour réussir sa reconversion

Bien aborder sa reconversion: 6 conseils pour alterner agir et réfléchir

 

Aller plus loin

Vous voulez réfléchir à votre désir de reconversion et comprendre comment élaborer un projet selon vos aspirations, besoins et désirs professionnels? Ithaque vous propose l’accompagnement le plus innovant et le plus complet. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *