Reconversion: slasher hybride, une oasis professionnelle!

Slashing et hybridation: comment construire des oasis dans les déserts professionnels de l'ennui et de l'obsolescence des métiers

L’hybridation est l’avenir de nos métiers d’une part et une solution formidable pour inventer des vie professionnelles multiples, réjouissantes, stimulantes, qui réconcilient toutes les facettes d’une personnalité au sein d’une identité complexe, singulière et assumée. C’est le sujet que j’ai eu le grand plaisir d’aborder dans une soirée #connectLab où l’on a parlé slashing futé avec humour et décontraction. De quoi créer des oasis dans les déserts d’ennui et d’obsolescence des métiers;)

Slashing et hybridation: comment construire des oasis dans les déserts professionnels de l'ennui et de l'obsolescence des métiers

 

Les pluriactifs parlent aux pluriactifs

J’ai eu le grand plaisir d’être conviée par Nicolas Bordas, vice-président de TBWA Europe et lui-même pluriactif patenté, à intervenir dans le cadre du Connect Lab, initiative réjouissante qu’il a fondés il y a 7 ans. Il s’agit d’une structure associative animé par un solide esprit de solidarité et qui “a pour vocation d’accompagner des talents en marketing – communication – management, en situation de transition professionnelle”. La thématique du jour était la multiactivité et son intervenus avec moi Marielle Barbe, auteure de Profession slasheur, Virginie Faivet, fondatrice de Seaclick et Pierre-Philippe Cormeraie, que j’ai été ravie de recroiser là, puisqu’il fait partie des early adopters de Twitter (vous le connaissez sans doute sous le pseudo @ppc) et qui est un slasheur hybride grand format!

#slashgen slashing hybridation reconversion connect lab

Cette soirée a été l’occasion d’une discussion riche sur le sujet du slashing dans un sens très large et parfaitement jubilatoire qui intègre tous ceux qui ont des intérêts multiples et que le débat a eu lieu sans aucune langue de bois, sans engouement béat, sans déballage de success stories censées être inspirantes, mais au contraire avec un chouette réalisme optimiste,  avec bonne humeur et décontraction, dans un esprit de partage d’expérience. Bref, comme j’aime, chers lecteurs, vous le savez bien;)

Pour exemple, Pierre-Philipe Cormeraie, lui-même couteau-suisse décomplexé qui n’a jamais hésité à suivre les vents engageants de ses propres sources d’intérêt a créé il y a quelques années un collectif intitulé #slashgen, une forme de réponse transgénérationnelle débridée aux carcans étriqués et peu futés des catégorisations gen X, Y Z.

Et c’était une très bonne idée : pour les multipotentiels, les agités du bocal de tous âges qui fourmillent d’envies et d’idées, le constat est le même : la mise en case est une mise en cage où ils vont se retrouver à l’étroit, insuffisamment stimulés, contraints de renoncer à des pans entiers d’eux-mêmes. Et c’est bien dommage, car l’époque se prête à l’hybridation libérée et tous azimuts de sa vie professionnelle, loin des clichés de conte de fée. Car la multiactivité au sens hybridation est à la fois l’avenir de nos métiers et un moyen passionnant de trouver des oasis alléchantes dans le désert des vies professionnelles devenues rances, dénuées de sens et où parfaitement ennuyeuses. En inventant ou en réinventant des métiers, même anciens, à la mesure de nos envies:

L'hybridation des métiers est leur seul avenir

 

Génération slasheurs: pour tous les âges et haut en couleurs

Je vous recommande vivement, si vous vous reconnaissez dans l’esprit slashing ou multipotentiel, si vous avez envie d’explorer la façon dont vous pourriez vous y prendre pour hybrider votre vie professionnelle et la rendre bien plus stimulante et bien plus adaptés à vos désirs et vos appétences, de rejoindre le groupe Facebook #slashgen où vous pourrez interagir avec des slasheurs hauts en couleurs et voir la vidéo de cette table ronde (cerise sur le gâteau/cake/dessert/entremet je suis certaine que vous allez adorer la façon dont Virginie Faivet dégaine plus vite que son ombre des citations de notre ami à tous, le grand, l’incomparable Jean-Claude Van Damme, c’est un pur délice!).

  • Pierre-Philippe Cormeraie a donc partagé sa propre expérience et les raisons qui l’ont poussé à créer #slashgen.
  • Virginie Faivet, fondatrice de Seaclick, serial entrepreneuse à l’énergie qui déménage, a partagé son parcours et la façon dont elle s’est orientée au fur et à mesure, en fonction de ses désirs et de ses appétences. Au passage, allez explorer Seaclick, un site génial pour trouver une activité à faire dans l’heure, où que vous soyez, ça change radicalement des présentoirs à flyers dans les hôtels!
  • Marielle Barbe, auteur de Profession slasheur, a évoqué les profils de pluriactifs qu’elle a pu identifier au travers de ses expériences de coach et ses enquêtes pour la rédaction de son livre. Un voyage passionnant en slasheurie, loin des clichés sur le sujet (elle précise que tous les slasheurs ne sont pas entrepreneurs), et qui dépeint une contrée professionnelle bien plus polymorphe qu’on ne l’imagine.
  • J’ai pour ma part exposé les deux axes principaux qui permettent d’orienter sa vie professionnelle au gré des aiguillages possibles et de les hybrider: la connaissance de soi et l’expérimentation.

Et pour tout savoir sur le slashing, la pluriactivité et l’hybridation des métiers:

L'hybridation des métiers: chronique d'une reconversion annoncée

 

Le pragmatisme dynamique

L’un des éléments qui m’a le plus marquée dans cette soirée, c’est la chaleur et l’humour décontracté. Un monde de professionnels talentueux qui savent ne pas se prendre au sérieux, qui témoignent de leur expérience de slasheurs virtuoses avec beaucoup de simplicité et d’authenticité, auprès de professionnels talentueux, eux-mêmes avides d’explorer les hybridations possibles.

Moi qui ne suis adepte ni des univers corporates coincés et pétris d’idées limitantes de préférence définitives ni, à l’autre bout de la ligne, des univers inconséquents et superficiels où tout brille de merveilleux, je me suis retrouvée là où j’aime être, dans un monde de pragmatisme joyeux et dynamique qui ouvre les portes au lieu de se prendre les murs. Il n’exclue d’ailleurs pas les erreurs possibles et les ratés dans les bifurcation, il ne les nie pas, il sait les mettre à son service. L’art du déraisonnable avisé, en quelque sorte;)

faire autrement que de façon "raisonnable": libérer sa sensibilité, sa créativité, son pouvoir d'agir

 

La voie de l’isard

Qu’est-ce qui fait que certains sont capables d’aiguillages professionnels funambules avec humour et décontraction ? Ceux-là ont bien entendu, eux aussi, des familles, des contraintes, des obligations, des hauts des bas, pourquoi ne craignent-ils pas les grands plantages possibles, alors qu’ils ont conscience qu’ils existent? Car aucun des slasheurs débridés présents ce soir-là n’est un inconséquent qui fait de préférence n’importe quoi n’importe comment. Leur point commun à tous, c’est, à défaut d’avoir une idée toujours très éclairée de leur destination, d’avoir le pied sûr. Celui qui permet de bondir et rebondir. Ils donnent une image d’aisance et de facilité qui m’a évoqué une image issue de ma culture familiale. Nous sommes Pyrénéens (voire Pyrénéistes) et chez nous on a une expression pour désigner un personne qui fait quelque chose avec un mélange d’évidence, de décontraction, une légèreté déconcertante d’assurance: “comme un isard”.

Vous connaissez les isards, ces petits chamois pyrénéens? Ce qui leur permet d’être les rois de la gambade décomplexée au plus près des sommets et dans des pentes vertigineuses, c’est leur pied sûr. Et la bonne nouvelle, c’est que ce pied sûr se construit à partir de ce que vous êtes, pas du tout en luttant contre vous-mêmes, en vous obligeant à sauter en parachute et en corrigeant tous vos vilains défauts au prix d’un développement personnel formaté et dirigiste.

Alors pour devenir  vous-mêmes capables d’hybrider vos vies professionnelles comme vous l’entendez, rendez-vous la semaine prochaine, nous parlerons de la voie de l’isard😉

Reconversion pied sûr et légèreté

 

Voir aussi

Comment laisser les idées de reconversion pousser comme des champignons!

10 points indispensables pour réussir sa reconversion

La reconversion professionnelle: “se donner une autre chance”

FAQ de la reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle: passion ou contribution?

 

Aller plus loin

Vous voulez explorer votre désir de reconversion dans toutes ses dimensions parce que vous voulez élaborer un projet réjouissant? Ca tombe bien, c’est la spécialité d’Ithaque qui peaufine des vie professionnelles hybrides débridées depuis 10 ans;) Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *