Reconversion professionnelle: concilier emploi et formation

comment réussir à concilier emploi et formation

 

 

Concilier un emploi à temps plein avec une formation dans le but de changer de métier – ou dans ne cadre de n’importe quelle transition ou évolution de carrière – peut ressembler davantage à un parcours du combattant qu’à une promenade de santé. Voici quelques pistes pour parvenir à concilier emploi à temps plein et formation.

comment réussir à concilier emploi et formation

 

 

Reconversion, besoin d’énergie et de relations sereines

Lorsque nous changeons de métier ou d’orientation professionnelle, les formations nécessaires sont parfois un poil compliquées à intégrer dans nos agendas déjà surchargés, en particulier lorsqu’elles doivent être conciliées avec un emploi à plein temps. La plupart du temps, ce sont nos loisirs, notre sommeil et notre entourage qui trinquent. Pour la santé de nos projets professionnels, nous les oblitérons un peu trop vite et ils ne tardent pas à venir manifester leur désaccord;)

Maintenir une énergie optimale devient deux fois plus important qu’habituellement: la consommation de cette énergie augmente considérablement et si nous n’y prenons pas garde, nous finissons rapidement sur les rotules. Nous avons donc besoin d’une organisation qui préserve un minimum de bien-être moral et physique de façon à tenir sur le long terme et mener une reconversion professionnelle zen et dynamique à la fois, dans le plaisir de celui qui sait où il va, pourquoi et comment il y va,  plutôt que dans la contrainte et l’effort de celui qui rame et qui subit.

10 trucs pour une reconversion professionnelle sereine et fluide

Il s’agit aussi de maintenir un environnement personnel serein, pour soi comme pour l’entourage: nous n’avons pas d’énergie à passer dans la gestion de la frustration de proches qui peuvent se sentir lésés par notre implication dans cette formation et l’absence qui en découle. Et pour que nos proches continuent à nous apporter soutien et encouragement tout au long de cette période compliquée, ils ont aussi besoin de se sentir inclus plutôt que sacrifiés à l’autel de nos ambitions.

En d’autres termes, pour éviter que l’excitation de l’entrée en formation ne retombe aussi vite qu’un soufflé au fromage, un peu de préparation en amont va permettre une articulation saine des temps de vie et de travail et entretenir la résistance physique et morale. Car la réussite d’une reconversion professionnelle passe aussi par l’entourage et l’endurance.

 

Préparation en amont

En général, lorsque nous décidons de changer de métier, nous nous préoccupons assez peu en amont de préparer une organisation optimale, une véritable articulation des temps d’emploi et de formation, et “faisons avec” lorsque celle-ci devient une réalité. Et c’est là que les choses se compliquent:nous agissons alors en réaction à ce qui ne nous convient pas, souvent dans l’urgence et sous la pression de résultats décevants.

Lorsque nous prenons en compte en amont les exigences d’une formation, nous pouvons aussi faire l’erreur de commencer par évaluer le temps nécessaire à la formation et à bousculer notre quotidien en forçant cette intégration, au détriment de notre vie personnelle. Nous faisons des coupes franches dans notre temps personnel sans voir combien il est essentiel au maintien de l’énergie. Nous faisons passer une priorité avant une autre sans nous poser de questions, au lieu de concilier les deux. C’est comme ça qu’on sacrifie sans s’en rendre compte ses proches, le repos nécessaire bref, tout ce qui permet de maintenir l’énergie tout au long de la formation.

reconversion impulsion puissante élégante

Calculer le temps incompressible

Le temps incompressible comprend tout ce qui ne peut être modulé et constitue un minimum vital pour entretenir la forme et l’état d’esprit indispensables à notre endurance. Il n’est pas calculé ici en fonction d’un idéal, mais bien en fonction d’un plancher en deçà duquel vous mettez à mal votre bien-être moral, physique et relationnel. Rogner sur son temps de sommeil, son temps relationnel ou de loisirs revient à supprimer une précieuse source d’énergie, aussi calculez-les avec soin et objectivité:

  – Temps de travail
  – Temps de transport
  – Temps de sommeil
  – Temps de repas et d’hygiène
  – Temps relationnel et de loisir

Le temps relationnel ou de loisir est beaucoup trop souvent négligé. Il est pourtant celui pendant lequel nous engrangeons les vitamines mentales, concentré d’énergie dans lequel nous allons puiser la force de persévérer avec vitalité. Il s’établit bien entendu en fonction de vous, mais aussi en fonction des besoins de chaque membre de votre entourage, pour trouver un juste équilibre dans lequel vous disposerez de plus de temps, sans que votre conjoint ou vos enfants se sentent floués.

Ces 5 temps sont les premiers que vous aller noter dans votre organisation hebdomadaire. Beaucoup de candidats à la reconversion apprécient de leur attribuer des couleurs de façon à dynamiser le planning en mettant en valeur les temps énergisants ou la variété des activités.


reconversion temps

 

Intégrer le temps de formation

Le temps de formation vient s’intégrer aux 5 temps précédents et non le contraire. Mieux vaut un temps de travail personnel en formation plus court, mais plus efficace, car le contraire finit par exiger encore plus de temps pour atteindre la performance nécessaire, et use la bougie par les deux bouts. Au final, le risque est surtout de finir par n’est plus efficace nul part: ni dans notre job, ni dans notre apprentissage et de s’essouffler jusqu’au découragement.

Inversement, l’articulation de temps d’apprentissage ou de travail personnel avec les temps incompressibles nécessaires à un bon équilibre permet d’entreprendre des formations au long cours et complexes sans trop de dommages collatéraux. Parfois, il est possible et important d’étaler le temps de formation.

  • Catherine, informaticienne,  45 ans et deux enfants, a suivi une formation au CNAM pour devenir expert immobilier, en cours du soir et le week end, répartis sur deux ans et demi.
  • Carole, directrice commerciale d’une start-up, 39 ans et 3 enfants en bas âge, a repris 4 ans d’études pour devenir psychologue.
  • Alain, cadre dans un grand groupe, 43 ans, 3 enfants, a fait un MBA en deux ans.

Les trois ont su articuler leurs temps de façon à se préserver d’une part, et à préserver leur entourage d’autre part, mettant toutes les chances du côté de leur réussite.

plaisir au travail mythes réalités

 

Formation et efficacité: sécurité et liberté

Pour éviter de générer une inquiétude inutile et énergivore, il est utile de respecter votre propre mode de fonctionnement, qui se situe quelque part entre sécurité et liberté, entre un cadre soigneux qui rassure et une flexibilité qui permet de respirer.

Se contraindre à une discipline martiale quand on est un papillon sylvestre à tendance procrastinatrice – ou pas – est un excellent moyen de s’anéantir la motivation, de tuer le plaisir et de finir exsangue. Aussi mieux vaut bien se connaître, connaître ses propres mécanismes de réussite, ses valeurs motrices – sources de la motivation – et de s’organiser en fonction plutôt que d’écouter les discours normatifs de la pseudo winner-attitude (laissons-les à ceux qui aiment les voyages dans le mur). En fonction de votre besoin de sécurité et de liberté et de vos mécanismes, remplissez les plages horaires disponibles:

  – De façon très rigoureuse, en allouant à chaque plage une activité précise
  – De façon très libre, en vous autorisant à travailler en fonction de vos envies
  – Quelque part entre les deux, avec des plages plus strictes et des plages plus libres

N’oublions pas non plus que la performance lors de nos temps de travail professionnel ou en formation repose sur des itérations respectueuses des temps de concentration dont notre cerveau est capable: mettons en place une efficacité à la sauce tomate.

être efficace en travaillant par plages horaires de 25mn

 

Expérimentation et plaisir

Il est possible que votre première organisation ne soit pas tout à fait optimale, car l’établissement des temps nécessaires n’est pas toujours une science exacte et nos évaluations en amont de ce qui va nous convenir ou pas peuvent aussi être assez peu fiables, aussi il convient de tester votre planning sur une période qui vous permettra d’en tirer un bilan valable à vos yeux, environ entre 2 et 4 semaines. A ce moment-là, prenez un moment pour évaluer cette stratégie d’organisation, en mode triplette opérationnelle:

Sur une échelle de 1 à 10, à combien vous satisfait-elle? 
Dans quelle mesure vous faites-vous plaisir à intégrer la formation dans votre quotidien?
En quoi vous satisfait-elle? Qu’est-ce qui fonctionne bien?
En quoi pêche-t-elle? Qu’est-ce qui a besoin d’être amélioré, ajusté, adapté?
Comment pouvez-vous la moduler pour l’améliorer?

Et testez à nouveau, jusqu’à trouver votre rythme de croisière.

 

Voir aussi

Ithaque 1er influenceur français sur la reconversion professionelle
3 principes de gestion du temps pour plus d’efficacité et de créativité
Efficacité, créativité: les itérations nécessaires
Les 10 clés d’une reconversion professionnelle zen
Les 10 clés d’une reconversion professionnelle dynamique
Efficacité professionnelle et émotions
Efficacité, leadership: les états de grâce

 

Aller plus loin

 

Vous voulez construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

 

Publicité

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *