Top 10 des billets 2011

Sylvaine Pascual – Publié dans L’actualité d’Ithaque

 

 

 

Etant en pleine flemmingite de fin d’année, j’accède volontiers aux nombreuses demandes qui m’ont été faites: un hit parade (j’aime le côté désuet très 80s du terme) des articles les plus consultés en 2011 sur le blog d’Ithaque.

 

 

Tendances 2011: reconversion, relations et procrastination

 

Et d’ailleurs, vous avez eu bien raison d’exprimer cette demande, car en me plongeant dans les statistiques de lecture, j’ai constaté certaines tendances qui ne sont probablement pas anodines du tout.

 

sont le trio gagnant de cette étude. Ce n’est pas une surprise pour les deux premiers, puisque ce sont les thèmes phares du blog d’Ithaque. D’ailleurs nous aurons l’occasion en 2012 de creuser encore davantage le thème des relations et des compétences relationnelles. La reconversion, quant à elle, reste bien entendu un thème central que nous continueront à explorer.

 

En revanche, l’intérêt grandissant pour la procrastination est le reflet d’une tendance en pleine évolution: la procrastination a longtemps été un sujet assez tabou sous nos cieux gaulois, principalement en raison des soeurs siamoises des jugements hâtfis et connotations erronées: paresse et inefficacité.

 

La première évolution est que le terme a fait son entrée dans notre vocabulaire, et que l’on commence à comprendre que, potentiellement, n’importe qui peut y être confronté, y compris les bosseurs et ceux qui “réussissent”. La seconde évolution est un déplacement de la recherche de solutions des recettes miracles façon discipline auto-imposée, contre-productive, vers une compréhension de la nécessité de traiter les causes plutôt que le symptôme.

Nous n’en sommes pas encore à voir disparaître les articles plein de bonnes intentions mais peu efficaces du genre 10 trucs pour lutter contre la procrastination, mais on se rapproche petit à petit d’un regard plus utile sur ce comportement. J’ai presque envie de dire alléluia;)

 

Mais j’arrête là mes bavardages, passons à notre classement des billets 2011 les plus lus, en ordre inversé, tradition Top10-esque oblige:

 

 

 

 

10- Entreprendre, les 10 clés de la réussite

 

La création d’entreprise est le prolongement naturel de nombre de désirs de reconversion, et la proportion, en nette augmentation en 2011, devrait continuer sa progression. Pendant logique à l’un des cartons de 2010, 8 trucs infaillibles pour tuer son auto-entreprise, cet article a été plébiscité avant tout parce qu’il prend en compte la personne derrière le projet, là où les conseils le plus souvent donnés mettent essentiellement en avant l’opérationnel.

 

 

 

 

9- Boulot idéal (12): la cohérence du projet

 

2011 a été marquée par une forte augmentation du désir d’aller vers des vies professionnelles moins stressantes et plus épanouissantes. Dans ce cadre, la série Boulot idéal, commencée en 2010, a connu un succès grandissant à mesure des publications, pour finir championne toute catégories des billets les plus appréciés du blog d’Ithaque.

 

Parmi les 12 de la série, c’est celui sur la cohérence du projet qui a décroché la palme. D’abord parce que c’est une question essentielle de la reconversion comme de la transition de carrière. Vous avez aussi été nombreux à m’exprimer votre satisfaction à lire une opinion différente sur le “réalisme” d’un projet, qui autorise l’exploration des moyens de mise en œuvre, plutôt que de privilégier le jugement – nécessairement idée reçue – d’un expert sur le réalisme du projet.

 

 

 

 

8- Triangle de Karpman et recherche d’emploi

 

Les quatre billets de cette série ont suscité beaucoup d’intérêt, et en particulier celui sur le comportement victime. Ce n’est pas un hasard, car c’est le rôle le plus joué, d’une part parce qu’il attire l’attention, d’autre part parce que la déresponsabilisation inhérente à ce comportement dédouane du passage à l’action.

 

Vous avez été très nombreux à reconnaître certains de vos comportements et à avoir manifesté l’intention de travailler à les minimiser pour favoriser votre recherche d’emploi.

 

 

 

 

7- Cultiver l’authentique

 

L’autre tendance 2011: l’accentuation de l’intérêt pour les relations. Ici sous l’angle de l’expression de soi dans la relation. Depuis quelques mois, l’éloge de l’authenticité         est omniprésent.

 

Vanter les mérites d’être soi, c’est bien, c’est même indispensable, à partir du moment où l’estime de soi est suffisante pour que ça ne s’exprime pas sous des formes peu propices à la relation. En d’autres termes, ce billet est une mise au point sur l’authenticité, qui nécessite un peu de travail pour soi pour ne pas être juste immensément pénible!

 

 

 

 

6- Une reconversion professionnelle zen et dynamique à la fois!

 

Le nombre de pages lues concernant la reconversion professionnelle est en forte augmentation cette année, ainsi que le nombre de clients venus explorer leur désir de reconversion. La première de leur crainte est fréquemment que leur itinéraire ressemble davantage à un épuisant parcours du combattant qu’à une promenade de santé version fingers-in-the-nose.

 

Pourtant, un doigt de sérénité et un doigt de dynamisme, mis non pas dans le nez mais au service d’une reconversion permettent de changer de métier avec un minimum de fluidité…

 

 

 

 

5- 4 trucs infaillibles pour se pourrir les relations

 

Encore une expression de cette tendance 2011 qui me fait plaisir: l’intérêt grandissant pour les compétences relationnelles, garantes d’une bonne ambiance qui nourrit aussi le bien-être, personnel et professionnel, individuel et collectif.

 

D’autre part, les non-articles sous la forme de X trucs pour pourrir quelque chose, démarrés en 2009 avec les 5 trucs infaillibles pour rater ses vacances, vous amusent toujours beaucoup et rencontrent à chaque fois un franc succès. Celui-ci passe en revue 4 erreurs relationnelles ultra classiques qui ont l’art de ruiner une accointance avec une efficacité remarquable.

 

 

 

 

4- Gérer les périodes de doute

 

Il semble aussi que les incertitudes liées à l’avenir économique et au marché du travail ont participé au succès de ce billet, mais j’ai aussi été très touchée par les nombreux retours positifs sur cet article, qui visiblement a ait mouche chez ceux qui traversent ou ont traversé des périodes de questionnement confus. Vous avez apprécié le fait que, comme toujours dans ce type d’article, on ne se contente pas de conseils clés en main genre y’a-qu’à-faut-qu’on, mais qu’il soit constitué de pistes pratiques parmi lesquelles choisir celles qui vous correspondront le mieux.

 

 

 

 

 

3- Faut-il vraiment se débarrasser de la procrastination?

 

Je ne peux pas vous dire combien de mails j’ai reçus de procrastinateurs de haut vol, m’expliquant combien ils ont trouvé cet article réconfortant mais aussi en phase avec leurs préoccupations: à force d’avoir essayé de “se discipliner” sans succès à coups de recettes miracles inefficaces, ils ont compris combien il est nécessaire de cesser de s’acharner sur le symptôme et de traiter la cause, à la place. Je vous avoue que j’ai beaucoup de plaisir à voir que le message commence à passer sur ce sujet.

 

Au passage, sans doute en raison de ces articles sur la procrastination, j’ai noté une augmentation du nombre de clients qui viennent avec cette problématique. Rappelons que toutes les procrastinations ne sont pas traitables en coaching, et que certaines, très ancrées et source de trop de souffrance, nécessitent une intervention psy.

 

 

 

 

 

2- Compétence relationnelle: l’affirmation de soi

 

Vous l’avez applaudie, cette affirmation de soi version greffier outragé mais assertif! Beaucoup d’entre vous ont trouvé rassurant de voir que l’affirmation de soi ne signifie en aucun cas prendre l’ascendant sur l’autre. En effet, une véritable affirmation de soi passe autant par la prise en compte et le respect des besoins des autres que des siens propres, et savoir que vous êtes en recherche de techniques qui vont dans ce sens me réjouit: vous êtes donc, chers lecteurs, plus intéressés par une gentillesse compétence relationnelle que titillé par le désir de devenir de parfaits petits persécuteurs…

 

 

 

 

 

1- Valeurs du rugby appliquées à la vraie vie: l’esprit d’équipe

 

Le grand vainqueur de cette année 2011, et ça me fait rudement plaisir, c’est sur billet sur l’esprit d’équipe version rugby et son application possible en entreprise. En fait, ce sont les 4 articles valeurs du rugby appliquées à la vraie vie qui vous ont enthousiasmés, et ce bien avant la Coupe du Monde, ce qui semble montrer l’intérêt pour des valeurs qui sont avant tout au service du collectif, indiquant au passage une volonté de vivre et travailler ensemble, en bonne intelligence. Préoccupations qui sont tout à votre honneur, pour deux raisons:

  • Elles sont très éloignées de l’individualisme ambiant dans le monde du travail, et démontrent un état d’esprit désireux d’alternatives collaboratives, axées sur des relations saines, qui est tout à fait réjouissant.
  • Elles acceptent que construire de bonnes relations passe avant tout par un travail sur soi, une remise en question de ses propres comportements (omniprésente dans ces billets) avant d’aller gémir de ceux des autres: point de vue courageux de gens prêts à prendre leur part de responsabilité dans la relation et à agir au lieu d’attendre les changements des autres.

 

 

Rendez-vous donc en 2012 pour continuer à œuvrer ensemble pour faire de vos odyssées professionnelles de vraies sources de plaisir et de motivation;)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *