Reconversion professionnelle et enquête métier (3): information vs vérité

Reconversion: l'enquête métier est une collecte d'information, pas de vérités

 

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, l’enquête métier peut être très déstabilisante: elle est un premier pas dans la réalité d’un job qu’on a peut-être idéalisé et le retour sur terre est parfois rude. Mais attention! Le portrait que vous fait un professionnel sur son métier est le reflet d’une réalité unique, la sienne, aussi il ne s’agit pas d’aller chercher des vérités, mais des informations qui sont autant de pistes de réflexion

Reconversion: l'enquête métier est une collecte d'information, pas de vérités

 

 

 Aller chercher de l’information, pas des vérités universelles

Lorsqu’on s’interroge sur une possible reconversion, l’indispensable enquête métier consiste à aller questionner des professionnels du métier qui nous tente pour avoir les idées plus claires sur ce qu’il signifie au quotidien, valider ou invalider des informations déjà collectées, bref, s’en faire une idée un peu plus précise et un peu plus concrète. Cependant, l’erreur trop fréquente est de croire qu’en rencontrant une personne qui exercer ce métier, on en aura un tableau détaillé, complet, indubitable, autant en termes de contraintes inévitables  que de plaisirs évidents ou de réalité financière.

Votre interlocuteur a sa façon de vivre son métier, de le percevoir. Sa relation à son travail est unique et, si elle peut révéler des tendances, elle n’est en pas grand chose l’indicateur d’un réalité valable pour tous. D’autre part, il a construit sa vie professionnelle autour de priorités et d’aspirations qui sont les siennes, pas forcément les vôtres.

C’est certainement deux excellentes raisons de contacter plusieurs professionnels du secteur dans lequel vous voulez vous reconvertir, pour avoir différents sons de cloches. C’est aussi et surtout une excellente raison de vous souvenir que votre démarche consiste à collecter des informations pour vous faire votre propre idée et non pas à aller chercher la vérité vraie et commune à tous sur la réalité d’un métier.

  • Un coach débutant m’appelle l’autre jour pour parler de son installation. Il s’intéresse au coaching de particuliers et a discuté avec 3 coachs qui ont tous trois été catégoriques: impossible de vivre de ce métier, il faut une activité complémentaire comme la formation, coacher en entreprise, mais toutes les places sont déjà prises en entreprise. Le jeune coach est en panique: lors de sa formation, il lui a été dit que le marché était considérable (bel argument de vente de formation, au passage…). Bien entendu, ce n’est pas impossible, j’en suis la preuve vivante.  Si les 3 coachs n’y sont pas arrivé, ça ne signifie pas que c’est impossible. Si j’y suis arrivé, ça ne signifie pas que tout le monde y parviendra. C’est essentiellement une question de stratégie pour se faire connaître. Ces trois coachs lui ont donné leur vision, je lui ai donné la mienne : 4 reflets de 4 réalités qui doivent être prises comme des sources de réflexion, pas des vérités vraies.

 

Traiter l’information pour générer des adaptations personnelles

Au delà de l’enquête, cette collection d’informations vous donnera des pistes pour analyser comment vous pouvez articuler vos propres priorités et aspirations, en fonction de ce que vous avez identifié comme étant vos besoins professionnels majeurs, à combler absolument pour que votre reconversion vous rapproche du job idéal.

Il y a fort à parier pour que votre interlocuteur s’exprime parfois sur le mode “il faut – on doit”. Gardez en tête qu’il s’agit là de sa propre perception des dispositions indispensables à son métier, il a bien le droit à ses convictions et en même temps, il vous revient d’envisager des ajustements pour adapter le métier à vous, dans une certaine mesure, plutôt que le contraire.

Et rappelez-vous toujours que ce n’est pas parce que dix personnes font une même chose d’une certaine manière que vous êtes obligé de faire de même. Inventer sa façon de travailler, la ciseler en fonction de ses besoins et aspirations est une grande source de satisfaction, de part le sentiment que cela donne d’être au pilotage de sa vie professionnelle.

  • Charles a ouvert un magasin de vêtements pour hommes. Des commerçants qu’il avait rencontré lui avaient expliqué qu’il devrait s’investir à fond, travailler 7 jours sur 7, faire l’ouverture et la fermeture. Mais Charles était en accord avec un revenu légèrement moindre, sa priorité portait sur la conciliation vie professionnelle et vie privée. Il a adapté son nouveau métier en prenant un adjoint plutôt qu’un vendeur, qu’il a payé plus cher, mais avec qui ils se sont répartis les tâches et les horaires, à la satisfaction de chacun.

Il s’agit donc de traiter ces données, de les analyser pour déterminer comment vous aller construire votre projet, plutôt que de forcer vos rondeurs personnelles à se couler, vaille que vaille, dans des moules tout formatés. Voir

La prochaine étape va consister à mener votre enquête auprès de professionnels du secteur dans lequel vous envisagez de vous reconvertir. Nous verrons donc quelles questions poser à ces professionnels, selon la direction que prend votre désir de reconversion:

 

 

Voir aussi

Ithaque, 1er influenceur français sur la reconversion professionnelle
Reconversion professionnelle: l’enquête métier
Reconversion professionnelle: 6 points indispensables à traiter
Les 10 clés d’une reconversion professionnelle zen
Les 10 clés d’une reconversion professionnelle dynamique
Le job idéal, une réalité à inventer
Les obstacles à la reconversion professionnelle
Age, métier et reconversion professionnelle
Reconversion professionnelle: l’être humain derrière le projet
Reconversion professionnelle: voyage au bout de l’enfer ou formidable aventure?

 

Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *