Sortie du livre Job crafting : 10 séances d’auto-coaching pour devenir l’artisan de son plaisir au travail

C’est aujourd’hui que sort mon livre sur le job crafting, cette pratique réjouissance qui permet d’adapter son quotidien professionnel à soi-même, ses préférences, penchants, idées, besoins et traits de personnalité. Je saisis donc au vol cette occasion de vous le présenter !

Le job crafting ou l’art de façonner son poste

Il s’agit donc d’un livre concret et pratique sur le job crafting, cet ensemble de manières de mettre son quotidien professionnel à sa main, pour le façonner selon ses désirs et aspirations et retrouver ainsi le plaisir de travailler. Il sort aujourd’hui aux Editions Vuibert, dans la collection My happy job, dirigée par Fabienne Broucaret, du site éponyme, webzine sur le bien-être au travail.

Le job crafting recouvre toutes les modifications, grandes ou petites, que vous pouvez apporter à votre job pour l’adapter à vous-même, qui se regroupent dans trois grandes catégories :

  • Le contenu du travail
  • Les relations de travail
  • La perception du travail

Auxquelles on peut en ajouter une quatrième qui peut être transversale, les conditions de travail. J’avais évoqué les raisons pour lesquelles j’ai choisi d’écrire sur ce sujet ainsi que sur les bénéfices du job crafting ici :

Ces thèmes, vous les reconnaissez, ils sont centraux aux publications sur mon site depuis les débuts de ce site en 2008, parce que l’idée même du plaisir de travailler est le moteur inhérent à mon propos depuis l’origine d’Ithaque Coaching : la vie professionnelle est bien trop longue pour s’emmerder au boulot ! Extrait de l’introduction

“Heureux bricoleurs de vie professionnelle : ils y trouveront des pelletées de travailler !

Longtemps négligé, estampillé oisif, suspicieux, infantile, bref, affublé de tous les défauts, le plaisir au travail est en passe de regagner ses lettres de noblesse, loin des gentillettes histoires d’apéros-cahuètes ou de cours de yoga. Il s’agit de prendre du plaisir dans sa vie professionnelle, malgré et à côté ses aléas éventuels, inhérents au travail.”

Le job crafting : un thème d’actualité

Le job crafting est une thématique que j’aborde depuis mes débuts avec ceux qui veulent renouer avec le sentiment de satisfaction au travail, tout en aimant suffisamment leur métier pour ne pas avoir envie d’en changer. Il fait aussi partie intégrante de la réflexion que je propose en reconversion, parce qu’il est le seul moyen de s’assurer un plaisir durable et renouvelable dans la vie professionnelle future, faute de quoi le risque est grand d’emmener dans son nouveau métier insatisfactions et déplaisirs qui existaient déjà auparavant.

Les hasards pandémiques rendent ce livre d’autant plus d’actualité que le travail à distance forcé et l’élargissement sans précédent du télétravail ne vont pas sans difficultés et les conseils sont souvent un poil normés (comme par exemple l’espace dédié, l’organisation minutée etc.). A la place, explorer diverses possibilités selon ses propres préférences, en fonction aussi des spécificités de la situation de chacun, permet une personnalisation plus harmonieuse et plus réjouissante, je vous avais d’ailleurs proposé un billet sur le télétravail ainsi qu’une série sur le job crafting pendant le confinement.

De même, le monde du travail va subir des mutations profondes dont nous ne pouvons pas encore appréhender l’ampleur et être en mesure de savoir ce qu’on veut, d’explorer son propre pouvoir d’agir permettra d’évoluer plus sereinement dans l’incertitude économique, sociale et relationnelle de nos vies professionnelles.

Un livre pratique et concret

En accord avec le format de la collection, j’y aborde les trois dimensions du job crafting de façon pratique et concrète, au travers de propositions de réflexion. Car, en vertu des principes odysséens qui m’animent, il ne s’agit pas pour moi de céder aux sirènes trompeuses des trucs et astuces, des recettes toutes faites et des secrets prêt-à-l’emploi, la grande salade peu roborative du pré-digéré du Nirvana professionnel : fais ce que je dis, sois heureux et tais-toi.

Il s’agit plutôt pour moi, comme je le fais au fil des mes posts depuis la création d’Ithaque coaching, de proposer des façons de réfléchir pour que vous puissiez déterminer par vous-mêmes vos propres désirs de job crafting et définir les expérimentations que vous allez mener pour gagner en plaisir de travailler. Je suis pour ma part résolument rétive aux injonctions, alors non, je ne vous recommande pas les plages de 52 minutes de travail pour 17 minutes de pause, présentées à tort comme le Graal de l’organisation (se sont en réalité des moyennes, qui ne correspondent donc qu’à très peu de gens), je vous propose à la place une façon d’explorer quelles sont vos plages idéales à vous. Et si vous êtes comme moi, vous n’en aurez peut-être pas… Car pour ne pas finir zombie de boulot, une seule solution, la personnalisation!

Développement personnel: l'indispensable personnalisation et appropriation des outils

3 axes de job crafting et 10 pistes d’auto-coaching

Accompagné d’une jolie préface signée de mon camarade François Badénès de La fabrique du changement, le livre propose donc 10 axes de réflexion autour des trois dimensions du job crafting qui contiennent chacun de multiples possibilités, dans lesquels vous pourrez piocher, personnaliser, rejeter, modifier, adapter, expérimenter en fonction de ce que vous aurez identifié comme pertinent pour vous.

Les recherches sur le job crafting ont montré que ceux qui commencent par le job crafting du contenu du travail sont plus enclins à se mettre au job crafting de leurs relations et de leur sens au travail et obtiennent davantage de résultats en termes de plaisir retrouvé (voir chapitre 1). C’est la raison pour laquelle j’ai abordé ce thème en premier. 

  • Le contenu du travail : chapitre 2 et 3 – Abordé essentiellement sous l’angle des appétences/inappétences
  • Les relations de travail : chapitres 5, 6 et 7 – J’ai fait la part belle à l’élégance relationnelle, concept sur lequel je travaille et que je développe depuis mes débuts et que j’appelais « compétences relationnelles » avant 2010. Dans le plaisir de travailler autant que dans le job crafting au sens large,  une posture relationnelle élégante et affirmée est fondamentale pour mener à bien des modifications, faire valoir des idées d’hybridation ou d’innovations, ou encore évoquer vos appétences. D’autre part, des relations agréables sont une source majeure de plaisir et inversement, des relations délétères sont l’une des principales sources de stress.
  • L’organisation et les méthodes de travail : chapitre 4, 8 et 9 – Intimement liées à la fois au contenu du travail et à la perception que l’on en a, l’organisation et les méthodes de travail ont fait l’objet de bien trop de règles et commandements. Le job crafting de l’organisation permet d’explorer des manières de travailler beaucoup plus personnalisées et efficaces.
  • La perception du travail : chapitre 4 et 10 – La notion de sens au travail ne s’arrête pas à la dichotomie travail utile/bullshit job. Par essence multidimensionnelle et complexe, elle est aussi transverse à tous les axes de job crafting. Le sens, c’est à la fois le sentiment d’utilité et de contribution et l’inverse de l’absurde mortifère que peuvent donner les petits et grands déplaisirs de la vie de boulot. A titre d’exemple, des relations pourries, du matériel anté-ferroviaire ou une organisation sans queue ni tête peuvent rapidement dépouiller un métier de tout son sens (demandez au personnel hospitalier 😉

8 pistes de job crafting pour retrouver le plaisir de travailler

Voici ces 10 thématiques :

  1. Devenir l’artisan de son propre plaisir de travailler
  2. Le bilan d’appétences
  3. En finir avec les inappétences
  4. Dynamisme et bonne humeur : le plein de vitamines mentales
  5. Les émotions au service de l’élégance relationnelle
  6. Elégance relationnelle : sortir des jeux de pouvoir
  7. Elégance relationnelle : communiquer avec délicatesse et affirmation
  8. L’organisation libérer : l’énergie du plaisir de travailler
  9. Travailler mieux, travailler moins, vivre plus et récupérer
  10. (Re)trouver du sens au travail

Alors à vos burins, tournevis et varlopes ! Avec un peu d’huile de coude, d’imagination et d’audace, vous allez pouvoir, avec ce bouquin ou en direct avec moi, petit à petit, bidouiller, bricoler, puis affiner et ciseler votre propre plaisir de travailler.

bricoler son propre plaisir de travailler: relations, contenu et conditions de travail, perception


Disponible en librairie et possibilité de le commander en ligne:

Fnac

Vuibert

Amazon

Decitre

Furet


En savoir plus sur le job crafting


Aller plus loin

Vous voulez renouer avec la satisfaction professionnelle et la joie d’aller bosser? Ithaque vous propose son approche unique, Job crafting et plaisir de travailler. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

Le plaisir de travailler, spécialité d'Ithaque coaching

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *