Les relations professionnelles difficiles

Sylvaine Pascual – Publié dans: Vie professionnelle / Compétences relationnelles

 

 

Les relations professionnelles, vaste sujet s’il en est. Nous avons probablement tous été confrontés à des situations relationnelles pénibles au travail et une grande partie du stress y est directement lié. Nous allons y consacrer plusieurs articles, car, à une époque où tout le monde au sein des entreprises subit de plus en plus de pression en termes d’exigences, de performances etc., il est plus que nécessaire de pouvoir travailler dans un environnement où les relations sont suffisamment saines pour permettre à chacun se sentir un minimum à l’aise, voire retrouver du plaisir au travail.

 

 

Clarifier les relations difficiles pour mieux les comprendre

 

Quand la relation tourne à l’orage

 

Qu’il s’agisse de relations entre collègues ou de nature hiérarchique, elles peuvent rapidement, selon la personnalité des protagonistes, prendre des tournures bien différentes. N’oublions pas que nombre de belles amitiés (et plus si affinités) naissent au boulot. Cependant, une simple mésentente ou antipathie, un trait de personnalité mal perçu, des comportements qui heurtent nos valeurs, une communication boiteuse, et la relation peut vite basculer pour prendre la forme d’un rapport de force, d’un jeu de pouvoir (parfois pervers), d’un conflit larvé ou ouvert, etc.

 

Résultat : des confrontations verbalement violentes, de la rancœur accumulée, de la colère, et nous voilà plongés dans un cercle vicieux sans fin si nous n’y faisons rien. Il n’y a bien entendu pas de recette miracle pour supporter un patron ou un collègue dont la personnalité ne nous convient pas. Cependant, gardons à l’esprit que chaque expérience que nous vivons peut potentiellement être une mine d’apprentissages, et utilisons cet exemple pour en apprendre un peu plus sur nous-mêmes, sur la place de cette expérience dans notre vie, sur les raisons de nos réactions, sur notre part de responsabilité, et ainsi, petit à petit, nous pourrons mieux accepter et traiter ces situations délicates.

 


Clarifier ce qui se passe mal dans la situation pour mieux l’aborder

 

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des tas d’outils pour améliorer ou mieux vivre une relation difficile. Commençons par le premier : clarifier la situation. En effet, quand nos émotions prennent le dessus, nous avons parfois du mal à y voir suffisamment clair pour prendre du recul et réfléchir sereinement. Voici donc quelques questions à vous poser, et n’hésitez pas à creuser, à aller dans le détail, l’exercice n’en sera que plus bénéfique ! Vous êtes en relation difficile :

 

Avec qui, exactemen t ?
Que se passe-t-il, précisément ?
Comment vous sentez-vous dans cette situation ?
Que vous dites-vous à vous-même dans cette situation ?
Qu’est-ce que cela vous dit sur vous-même ?

 

Une fois clarifiée la situation, le qui fait quoi où quand et comment, il est temps d’aller les rôles relationels et comment en sortir pour retrouver des relations apaisées, garantes de davantage de plaisir au travail:

 

 

 

Voir aussi:

Définir ses limites
Conflit, collaboration et lecture émotionnelle

La lecture émotionnelle au service des relations

Relations: hérisson et paillasson

La colère, paravent du même pas peur, même pas mal

12 pistes pour reconstruire la confiance après un conflit

Guide de survie aux abrutis: le bocal à con
Job idéal & vitamines mentales: Florence et la lecture émotionnelle

 

 

 

 

 

Aller plus loin

 

Vous voulez construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

3 Comments

  • Antalibelle dit :

    Super article, comme tous les autres !

    Ps : je t’ai rajoutée dans ma liste de liens, depuis le temps que je viens sur ton blog, il était grand temps ! 🙂

  • kassie95 dit :

    Cela fait 27 ans que je travaille, j’ai donc fait plusieurs société et eu différent patron, mais ces dix dernières années ont été un calvaire, le manque de respects de certains patrons vis à vis de leurs salariés est de plus en plus fréquent (source: endroit où il y a de nombreux chômeurs), d’où un nombre de plus en plus important de dépression lié au travail (source mon toubib). Je suis d’accord qu’il faut se remettre aussi en question, mais lorsque cette attitude est visible avec d’autres employés, je pense qu’il y a quand même un problème. Il existe des formations pour manager. bon sur ce je pars en vacances, à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *