Reconversion – Tout plaquer : interview de Sylvaine Pascual sur Europe 1

J’ai été l’invitée d’Olivier Delacroix dans l’émission Partageons nos expériences de vie sur Europe 1 sur le thème Tout plaquer du jour au lendemain

Doucement pas trop vite!

Tout plaquer, changer de vie, ça peut faire envie, mais ho la Bijou, comme dirait la mouche du coach, doucement pas trop vite! François-Xavier Demaison nous a prévenus: il faut 5 ans pour réussir du jour au lendemain! Pour réussir sa reconversion et son changement de vie, ça demande aussi un poil de réflexion et un brin d’exploration pour éviter de jeter les veaux, vaches et cochons avec l’eau du bain.

On met 5 ans é réussir du jour au lendemain

Faut-il partir en voyage pour cela, larguer les amarres et réellement quitter nos rivages ? La question a été posée dans l’émission et oui, le désir de reconversion peut intervenir après un point de rupture qui donne envie de tout quitter: incident, accident, changement dans la vie personnelle, maladie, burnout etc.

Alors effectivement, si vous en avez envie, à l’instar de Caroline et Aurélie qui ont témoigné dans l’émission, larguez les amarres et partez à la rencontre de vous-même au travers d’un voyage, introspectif pour les uns, géographique pour les autres, l’essentiel étant de parcourir ce chemin plein d’aventures et d’expériences qui mène de soi à soi – C’est la raison du choix du nom Ithaque, le plaisir au travail se trouvant au gré des expériences dans un itinéraire qui part de soi, s’en va loin du brouhaha de nos habitudes et revient à soi. Car quoi qu’il en soit, reconversion ou non, Le voyage vous ramènera à votre Ithaque plus riche qu’avant, riche de ce que vous êtes, riche du sens que vous voulez donner à votre vie, riche de ce à quoi vous voulez contribuer!

Tout plaquer - interview de Sylvaine Pascual sur Europe 1

Oui, voyager peut aussi signifier se confronter à des réalités dont nous ignorons tout et qui peuvent être inconfortables, dérangeantes, une claque comme dit Olivier Delacroix – on pense à la pauvreté, la maladie, l’exclusion, la pollution etc.  Mais ces réalités font aussi partie du monde et de l’expérience et puisqu’il était question d’Inde, de nous ouvrir les chakras sur l’envers de beaucoup de décors de carte postale et connecter à ce à ce qui nous tient à coeur, ce à quoi nous voulons contribuer.

Voyager pour trouver du sens? 

Voyage jubilatoire dans l’inconnu

Ce voyage réel ou intérieur ne se fait pas, selon moi, en deux étapes (introspection/exploration) mais en des étapes multiples, diverses, inattendues: des détours, des chemins de traverses, des vagabondages, des écoles buissonnières, des impasses, des demi-tours, des déviations, des méandres, des labyrinthes… Chacune choisi au gré de la précédente et en fonction des besoins, des envies, des inspirations. Faute de quoi, à attendre les déclics et autres métiers sortis d’un test de personnalité, ou d’un “outil” introspectif, vous vous retrouvez plus touriste que voyageur, instagrammant les étapes sans tirer les enseignements de la connaissance acquise et de l’expérience.

Il se fait donc dans une alternance joyeuse et inspirante de micro étapes actives et réflexives, un oeil en soi, un oeil sur le monde comme dirait XXX pour aborder votre désir de changer de vie avec dynamisme et sérénité, mais aussi pour ne jamais s’enfermer dans une coquille de noix à moitié vide où l’on fait l’un sans l’autre. Alors que les vases communicants ne fonctionnent que lorsque l’on mène les deux de front:

Bien aborder sa reconversion c'est alterner action et réflexion

Dans tous les cas, c’est un voyage passionnant: cette terra incognita (du moins partiellement) que sont vos désirs, vos besoins, vos appétences, vos aspirations, votre personnalité, votre façon de la mettre au service de votre projet, ce qui a du sens pour vous, votre définition de la réussite etc. est un vaste territoire passionnant à cartographier qui, même s’il vous mène à renoncer à changer de métier, vous permettra d’autres bifurcation plus mesurées, comme  initier un peu de job crafting pourrenouer avec le plaisir de travailler.

La question des questions (à se poser)

Bien entendu, est venu sur le tapis l’éternelle question des “bonnes questions”, qui n’est pas vraiment la question et là-dessus, vous en avez l’habitude lecteurs fidèles, j’ai déjà répondu pas mal de fois, par exemple là (avec une infographie à la clé:

Un principe et trois questions pour réussir sa reconversion

Mon ITW par Olivier Delacroix

 

Pour écouter l’émission en entier – Tout plaquer du jour au lendemain 08/07/2019:


Voir aussi

Ithaque, 1er influenceur français sur la reconversion professionnelle

Ithaque dans les médias

FAQ de la reconversion professionnelle

Reconversion: Sylvaine Pascual dans “On est fait pour s’entendre” sur RTL

Témoignage de reconversion: céline et l’inspiration en pulpe

Reconversion : dépasser le sentiment d’être dans le brouillard


Aller plus loin

Vous voulez explorer votre désir de bifurcation professionnelle et élaborer un projet professionnel en harmonie avec vos aspirations, désirs et appétences? Ithaque vous propose son accompagnement #reconversion exclusif: Heureux qui comme UlyssePour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *