Quand une grande école se met à la création d'entreprise

Sylvaine Pascual  – Publié dans Vie professionnelle / Création d’entreprise

 

 

Centrale Paris qui, en tant qu’école d’ingénieurs, n’avait pourtant pas particulièrement vocation à former de futurs entrepreneurs, propose un cursus spécifique à la création d’entreprise qui mérite d’être signalé, tant il répond aux besoins réels d’un entrepreneur: l’association compétences techniques et compétences relationnelles.

 

 

 

centrale-paris creation d entreprise

 

 


Une formation pertinente

 

Centrale Paris est bien décidée à former de jeunes entrepreneurs et ne s’est pas contentée, pour y parvenir, d’un cursus technique. Bien au contraire, elle n’a pas hésité à bousculer l’ordre établi en allant chercher bien au delà de l’art du business plan et du marketing, des compétences informelles indispensables, pourtant trop souvent négiligées, dans les domaines relationnel et comportemental.  Extrait de la page Formation création d’entreprise de Centrale:

 

“Cette Filière a pour objectif d’accompagner les élèves dans le développement de nouveaux comportements essentiels dans la vie professionnelle et d’autant plus pour un entrepreneur :

 

  • Donner du sens à ses actions et à son projet professionnel
  • Etre proactif et orienté solution
  • Accepter et gérer la complexité (hommes / argent / travail / plaisir / contribution sociale…)
  • Accepter et gérer ses émotions (peur, stress), développer la confiance en soi
  • Développer son autonomie
  • Apprendre à interagir avec les autres – se positionner, mieux communiquer
  • Développer sa créativité, proposer des innovations, sans pour autant oublier la rigueur
  • Mieux comprendre son propre comportement et celui des autres
  • Apprendre à faire des choix, et à décider
  • Concilier liberté et responsabilité”

 


Création d’entreprise version coaching

 

Ca vous rappelle quelque chose? A l’évidence, Central Paris a compris qu’être entrepreneur est un état d’esprit qui s’aquiert, se travaille et se développe, en parallèle de l’acquisition des compétences techniques, et que l’un ne va pas sans l’autre. Et le Directeur de la filière Eric Langrognet de rajouter, dans L’entreprise du mois d’avril : « je les aide à faire du vélo et les incite à monter dessus plutôt que de leur conseiller des livres de chevet. Ce qui est le premier réflexe des jeunes diplômés».

 

Ce n’est sans doute pas un hasard: Eric Langrognet est lui-même coach depuis 2002, chef d’entreprise, et qu’il a eu le temps de constater combien les compétences relationnelles et comportementales sont indispensables au développement et à la réussite d’une entreprise. La métaphore du vélo s’explique, puisqu’il coache les futurs entrepreneurs tout au long de leur cursus et que c’est par ce biais qu’ils développent un état d’esprit solidement entreprenarial.

 

Gageons que les entrepreneurs ainsi formés, forts de leur bagage académique, avec toute la reconnaissance et le prestige d’une grande école, associé au bagage relationnel seront à l’origine de nombre de belles entreprises de demain.

 

 

 

Les compétences entreprenariales accessibles à tous

 

Ce qui est à retenir ici n’est pas tant l’intégration de ce cursus dans l’enseignement proposé au sein d’une Grande Ecole, bien qu’elle soit réjouissante, que la nature de ce cursus, les convictions qui le portent. Ca ne vous aura pas échappé, ces convictions qui remettent la personne au centre de son projet plutôt que l’inverse sont les mêmes que celles qui nous ont poussées à concevoir notre propre accompagnement à la création d’entreprise.

 

Gardons donc en tête que celle-ci n’est pas réservée à l’élite scolaire, et qu’il n’est jamais trop tard pour développer un état d’esprit entrepreneurial et faire vivre un projet d’entreprise. D’ailleurs le désir de création intervient aujourdh’ui plus fréquemment en cours de carrière que pendant les études.

 

L’évolution nécessaire sur les plans emotionnel, relationnel et comportemental peut même s’en trouver facilitée. En effet, en capitalisant sur la richesse des leçons de l’expérience relationnelle et professionnelle, il est tout à fait possible de développer les compétences nécessaires à toutes les étapes de la vie professionnelle.

 

 

 

Voir aussi

 

Reconversion professionnelle: la tentation de l’indépendance

Enreprendre: les 10 clés de la réussite 

Les compétences relationnelles au coeur de la formation des dirigeants de demain

Création d’entreprise et visibilité sur Internet

Promouvoir son entreprise via Twitter

 

 

Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.