La reconversion des cadres dans l’artisanat

20 Minutes s’est penché sur la reconversion des cadres vers des métiers artisanaux. La journaliste Delphine Bancaud m’a contactée pour me poser quelques questions sur le sujet. L’occasion de développer quelques points sur le sujet.

Reconversion des cadres dans l'artisanat

Quête de sens et diminution du stress

Souvent, ces cadres qui s’intéressent aux métiers d’artisanat, qu’ils soient hommes ou femmes, sont des gens qui ont suivi une carrière sans tâche, voire brillante, et qui, petit à petit se mettent à rêver d’autre chose. Trouver un métier qui a du sens, sortir des grands groupes où le stress est omniprésent et l’ambiance de travail parfois pénible, avoir une activité plus créative, plus directement source de reconnaissance, plus éloignée de la course à l’argent et plus porteuse de sentiment d’utilité, autant de motivations que l’on retrouve chez la plupart des cadres en désir de reconversion.

Quant à l’intérêt pour l’artisanat en particulier, il est souvent lié au besoin de concret, de produire de l’utile et/ou du beau, d’être là depuis la conception jusqu’au produit fini.

Reste à noter que se mettre à son compte, devenir son propre patron est souvent davantage une conséquence qu’une motivation première. On constate aussi qu’au delà d’un certain seuil de ras-le-bol de la situation actuelle, ces cadres ne craignent plus du tout la perte de statut liée au métier d’arrivée et on voit des ingénieurs passer des CAP sans sourciller, parce qu’ils ont compris combien le plaisir au travail prime sur le prestige du diplôme ou de la fonction, en terme de bien-être et d’équilibre psychologique.

La reconversion dans l'artisanat, aubaine pour les cadres et pour l'artisanat

Crise et passage à l’action

La crise a certainement favorisé la concrétisation du projet de reconversion pour beaucoup de cadres qui se sont sentis menacés dans leur emploi, avec le sentiment de ne plus rien avoir à perdre, mais aussi pour tous ceux que la crise a un peu écoeurés du système et qui ont envie de revenir à des valeurs de travail plus simples et plus fondammentales à leurs yeux.

Une vie profondément transformée

Contrairement à certaines idées reçues, les cadres reconvertis vers des métiers artisanaux ne travaillent pas forcément moins qu’auparavant. Un boulanger ou un boucher travaillent un nombre d’heures inimaginables. Par contre, le stress perçu est souvent totalement différent lorsqu’on prend ses propres décisions et qu’on exerce une métier qui a du sens, dans lequel on a le sentiment de contribuer à quelque chose. Le stress ressenti étant moindre, c’est toute l’humeur qui change et impacte la vie professionnelle mais aussi familiale et personnelle.

D’autre part, l’activité professionnelle s’inscrit alors souvent dans un cadre géographique plus restreint, une vie locale qui favorise un sentiment d’appartenance que les grandes entreprises négligent beaucoup trop.

Un désir à explorer

Attention tout de même, la reconversion vers un métier d’artisanat avec création d’entreprise, si elle en fait rêver plus d’un, n’est pas nécessairement la panacée pour tout le monde. Dans le cas décrit dans l’article, Michel a repris l’entreprise déjà existante de son père, ce qui signifie qu’il avait une clientèle établie et un mentor dsponible. Partir de zéro peut présenter trop d’obstacles aux yeux de certains, trop d’incertitudes, de temps passé à se former etc.

L’essentiel est surtout de sortir l’idée de son tiroir, et ensuite d’explorer le désir de reconversion, car il est le symptôme de besoin de changement dans sa vie professionnelle qu’il est utile d’identifier pour éviter de finir en burnnout.

Vous pouvez lire l’article ici: Artisanat plein cadres

Voir aussi

Reconversion professionnelle: la tentation de l’indépendance

Le boulot idéal: une réalité à inventer?

Déterminer s’il est temps de changer de métier

Age, métier et reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle: vous avez demandé la Lune… ne quittez pas…

Reconversion professionnelle dans l’artisanat: une aubaine pour les cadres et pour l’artisanat!

Réussir une reconversion professionnelle dans l’artisanat (1): 4 points à traiter

 

Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *