Les pièges de la comparaison

Related Posts with Thumbnails

Il nous arrive souvent de nous comparer aux autres: nos qualités, nos défauts, ce que nous avons etc. Et c’est une bien mauvaise idée,car la comparaison a le plus souvent des effets pervers sur l’estime de soi, la confiance en soi et sur les relations…

comparaison-pieges

Une comparaison, trois constats

L’autre jour, une conversation animée entre deux trentenaires au style très la Défense. La discussion va bon train sur le réunion du matin, et l’un envie à l’autre son assurance, son expression fluide, sa vivacité. Il explique ses propres difficultés à se mettre en avant, à affirmer ses opinions avec autant d’aisance que son camarade et il lui exprime son admiration. A coup de comparaisons. L’autre proteste d’abord gentiment, puis se tait, avant de finir par lâcher que “ça n’est pas si simple”

Où je veux en venir avec tout cela? A trois constats:

  1. TOUT est relatif
  2. TOUT dépend de la perception qu’on en a
  3. Les comparaisons ont une tendance surprenante à avoir un impact négatif sour notre estime de nous et sur nos relations.

 

Impact négatif sur la relation aux autres

Lorsque nous nous comparons à d’autres personnes en leur présence, nous les mettons le plus souvent mal à l’aise: ils peuvent se retrouver  tous gênés d’avoir ce à quoi nous aspirons tant. Ou agacés parce qu’eux manquent d’autre chose, ou parce qu’ils ont œuvré pour obtenir ce que nous leur envions. Ou encore attristés, comme dans l’exemple ci-dessus, d’un pote qui ne comprend pas, qui ne voit pas derrière des apparences pourtant peu trompeuses. Car derrière la lueur cauteleuse de son oeil pointe une fêlure légèrement perceptible, à travers un ton un poil trop assuré, une affirmation un poil agressive, une aisance un poil surjouée. Cependant son camarade, absorbé par son propre manque, n’en voit goutte.

En bref, se comparer aux autres en leur présence est un magistral raté de la communication qui nous envoie jouer directement l’impitoyable valse à trois temps Victime/Sauveur/Persécuteur. Voir:

sortir des rôles relationnels pour assainir les relations

 

Impact négatif sur la relation à soi

Soit nous nous sentons supérieurs et nous nourrissons notre égo d’un mélange de cornflakes et de stéroïdes qui le transforme en coq de compétition bodybuildé, soit nous nous sentons inférieurs et bousillons allègrement notre confiance en nous à coups d’obus de 90mm.

Dans les deux cas, c’est l’estime de soi qui est la grande perdante de ce jeu-là, alors même si la tentation est grande de s’évaluer par rapport aux autres, évitons d’y céder.

On pourra me rétorquer que la comparaison peut être un moyen de se fixer des objectifs, afin de devenir celui ou celle que nous voudrions être, et j’accueille volontiers cette option, bien qu’elle soit étonnamment rare. Et vous verrons dans un second article comment nous y prendre;)

Et vous, vous arrive-t-il de vous comparer aux autres?
Qu’est-ce que ça vous apporte?
Qu’est-ce que ça vous coûte?

 

Voir aussi

Les besoins à combler
Connaissance de soi: exploiter l’effet miroir
Le bilan d’incompétences
Estime de soi: redécouvrir nos talents
connaissance de soi: unique et imparfait!
Répondre au besoin de reconnaissance
Estime de soi: reconnaître ses accomplissements

 

Aller plus loin

Vous voulez construire, renforcer, entretenir un état d’esprit dynamique et serein à la fois, qui favorisera la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

Publicité

5 Comments

  • Bien sûr, on ne peut comparer que ce qui est comparable, or nous sommes tous incomparables, heureusement d’ailleurs. Evidemment celui ou celle qui se limite à l’apparence tombe dans le piège.

  • Malika ZIRI dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai tout d’abord vous remercier pour ces articles riches d’informations, et pleins d’humours.  Il est vrai que la comparaison, nous glisse dans le triangle de karpman, dans les jeux de manipulations ! et surtout elle n’est pas objective… elle porte un coup terrible à l’estime de soi, lorsque l’on abuse ! encore bravo pour ces messages pertinents….. 

  • MAD dit :

    Je pense qu’il y a aussi ceux qui se dévalorisent devant d’autres pour que ces autres justement disent  du bien d’eux et tentent de les revaloriser. Genre “Je suis trop nul à ça…

    – Mais non, tu te débrouilles comme un chef !

    – Tu le penses vraiment ?!

    – Mais oui !”

  • comparer c’est éliminer, mesurer c’est s’améliorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *