Acceptation de soi: Etes-vous un être humain?

s'accepter renforce l'estime de soi

L’acceptation de soi est le socle sur lequel repose la confiance en soi, l’estime de soi, une relation à soi-même apaisée et réjouissante, comme nous parvenons parfois à en avoir avec ceux qui nous sont les plus proches. Réconcilions-nous à nous-mêmes!

 

s'accepter renforce l'estime de soi

 

Que celui qui ne se reproche jamais ses petits travers plus souvent qu’à son tour et en des termes qui feraient passer les noms d’oiseaux pour un poème d’amour se lève!. Il aura droit à un dessert lacté ainsi qu’à un mausolée à la gloire de sa virtuosité de Mozart de l’estime de soi.

Pour le reste du commun des mortels, l’acceptation de soi inconditionnelle et bienveillante est un liard plus difficile et cette brève intervention de Ze Franck dans une conférence TED est une invitation futée et tendre à porter un regard plus indulgent sur soi-même:

 

 

En voici une retranscription:
“Ceci est un test humain, un test pour voir si vous êtes un humain. Veuillez lever la main si quelque chose s’applique à vous. D’accord ? Oui ? Alors commençons:

  • Avez-vous déjà mangé une crotte de nez alors que vous n’étiez plus un enfant depuis longtemps ? (Rires) Bien, pas de problème.
  • Avez-vous déjà émis un petit bruit bizarre quand vous vous souveniez d’une chose embarrassante ?
  • (…)
  • Avez-vous déjà fini un sms par un point en signe d’agression ? Bon. Point.
  • Avez-vous déjà ri ou souri quand quelqu’un vous a dit un truc merdique et ensuite passé le reste de la journée à vous demander pourquoi vous avez eu cette réaction-là ? (Rires) Oui.
  • Avez-vous déjà apparemment perdu votre billet d’avion un millier de fois entre l’enregistrement et la porte d’embarquement ? Oui.
  • Avez-vous déjà enfilé un pantalon et bien plus tard vous êtes rendu compte qu’il y avait une chaussette perdue scotchée contre votre cuisse ? (Rires) Bon.
  • Avez-vous déjà tenté de deviner le mot de passe de quelqu’un tellement de fois que vous avez bloqué son compte ? Mmm.
  • Avez-vous déjà eu l’impression persistante qu’un jour on s’apercevra que vous êtes un imposteur ? Oui, pas de problème.
  • Avez-vous déjà espéré qu’il y avait une compétence que vous n’aviez pas encore découverte pour laquelle vous étiez naturellement génial ? Mmm.
  • Avez-vous déjà cassé quelque chose dans la vraie vie, et ensuite vous vous êtes retrouvé à chercher un bouton « Annuler » dans la vraie vie ?
  • (…)
  • Vous êtes vous déjà émerveillé du fait qu’une personne que vous trouviez si quelconque puisse d’un coup devenir si belle ?
  • Avez-vous déjà fixé votre téléphone du regard en souriant comme un idiot tout en envoyant un sms à quelqu’un ? Avez-vous déjà ensuite envoyé à cette personne la phrase « je regarde fixement le téléphoneen souriant comme un idiot » ?
  • Avez-vous déjà été tenté, et ensuite cédé à la tentation, de regarder dans le téléphone de quelqu’un ?
  • Avez-vous déjà eu une conversation avec vous-même et ensuite, vous vous êtes rendu compte que vous étiez un connard avec vous-même ? (Rires)
  • Votre téléphone est-il déjà tombé à court de batterie en plein milieu d’une dispute et avez eu l’impression que le téléphone était en train de rompre avec vous deux ?
  • Avez-vous déjà pensé que travailler sur un problème entre vous était futile parce que ça devrait être plus facile que ça, ou es-ce sensé se passer naturellement ? Vous êtes vous déjà rendu compte qu’à la longue, très peu de choses se passent naturellement ?
  • Vous êtes vous déjà réveillé béat et soudain avoir été submergé par l’affreux souvenir que quelqu’un vous a quitté ?
  • Avez-vous déjà perdu la capacité d’imagier un avenir sans cette personne qui n’était plus dans votre vie ? Avez-vous déjà regardé en arrière sur cet évènement avec le sourire triste d’automne en prenant conscience que l’avenir se produira quoi qu’il en soit ?

Félicitations. Vous avez terminé le test. Vous êtes tous humains.”

 

Et vous, quels sont les petits défauts, les mini manquements, les micro indélicatesses, qui vous rendent, contrairement à ce que vous croyez, si charmants, désarmants, attendrissants, si profondément humains?

Quels sont les moments de grâces, les instants de grandeur, de sensibilité, les qualités qui vous rendent si beaux et si profondément humains?

 

Nous passons bien trop de temps en conflit latent avec nous-mêmes, juges et bourreaux de nos petites défaillances sans conséquence. Réconciliez-vous à vous-mêmes, faites preuve d’une auto-bienveillance chaleureuse à votre propre égard, souriez avec indulgence de vos fragilités, elles vous définissent autant que vos talents tout en vous rendant profondément humains parce que faillibles, imparfaits et inestimables.

Et lorsqu’on cherche les synonymes d’humains, on trouve: accessible, altruiste, bienfaisant, bienveillant, charitable, clément, compatissant, compréhensif, délicat, empathique, généreux, indulgent, sensible, social, tendre, terrestre, tolérant etc…

Bref, lorsqu’on redevient un être humain, capable d’humanité envers soi-même, on redevient aussi un être humain capable d’humanité envers les autres. La bonne nouvelle que voilà;)

 

 

Crédit photo: Trevor Henry

 

 

Voir aussi

De la dévalorisation au regard bienveillant

Mécanismes de valorisation et dévalorisation

Estime de soi: redécouvrir ses talents

Reconnaître ses accomplissements

Connaissance de soi: les valeurs morales

3 clés pour renforcer la confiance en soi

Se parler à soi-même comme on aimerait qu’on nous parle

Etat d’esprit positif: modifier un discours intérieur

10 bonnes raisons de se moquer du regard des autres

 

Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir  l’estime de vous et l’état d’esprit qui vous permettront de mener à bien vos projets professionnels? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual 

Publicité

2 Comments

  • AD dit :

    Oui, excellente nouvelle que de pouvoir s’accepter tel qu’on est, merci pour l’article et la transcription de la conférence TED, très drôle. Le tout est de se regarder honnêtement, objectivement, ou tout simplement de prendre le temps de se regarder en se remettant au centre de la photo, lucidement, dans la “ligne de mire”. Et non plus en étant périphérique, avec son petit rail quotidien de “je bats ma coulpe”. Recentrage, mise au point… En un mot alignement. En fait l’acceptation de soi, n’est-ce pas tout simplement d’accepter de SE voir, de SE regarder, enfin ? D’aucuns passent beaucoup de temps à vivre dans et de leur propre ombre. Pour des pseudo questions de performance. Or il y a bien loin entre performance ; succès et réussite. Et il me semble que ce distingo fondamental est aujourd’hui au mieux malmené, au pire méprisé et que cette maltraitance, cette croyance populaire en la déesse “performance” est le lit de nombreuses souffrances et difficultés à s’accepter. Il ne s’agit pas de développement personnel “culcul la praline”, seulement de “self defense”. Question de rythme. A ce titre, je trouve les dernières pubs pour Meetic “love your imperfections” super vivifiantes !

    • Bonjour Anne, je n’ai pas vu la pub, mais l’acceptation de soi et de sa propre idée de la réussite sont un bon moyen de s’extirper des pressions de toutes sortes et en particulier de ce culte de la performance et d’un tas d’autre absolus (le tout collaboratif par exemple) et de simplifier nos désirs pour les ramener, au fond… à ce qu’on veut vraiment. Et cesser de vivre “dans nos prorpes ombres, comme tu l’as si joliment dit:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *