Connaissance de soi: les messages contraignants

Sylvaine Pascual – Publié dans: Connaissance de soi 

 

 

 

Dans la hiérarchie complexe des petites manies auto dictatoriales et limitantes que le société bien pensante et normative tient à nous inculquer (à coups de giffles s’il le faut, parce que, hein, ça n’a jamais fait de mal à personne), les messages contraignants sont les vassaux obéissants de l’oligarche suprême, les croyances limitantes, situés pile poil entre l’obligation et le jugement.

 

 


Les messages contraignants, injonctions inconscientes qui régissent nos comportements

Message contraignant: “sois belle et tais-toi”!

 

Les messages contraignants

Hérités de notre éducation, ils sont issus des expressions et injonctions que nous avons entendus fréquemment dans notre enfance, et qui étaient la condition sine qua non de l’obtention de la reconnaissance de nos parents, ou du moins des personnes qui nous ont élevés, et/ou qui ont participé à notre éducation, comme nos professeurs, par exemple.

 

 

 

Un double effet pervers

  • Ils régissent nos comportements bien malgré nous et parfois aux dépends de ce qui est bon pour nous. Favorisant au passage la dévalorisation et la faible d’estime de soi.
  • Nous sommes une combinaison unique de ces messages et nous accordons à chacun un degré d’importance et de nécessité très variable qui ne favorise pas l’universalité de la distinction entre ce qui est “bien” et ce qui ne l’est pas.  Dans le même temps, un message contraignant détermine nos attentes vis à vis des autres. La contradiction entre les deux peut s’avérer franchement problématique sur le plan relationnel.

Nous voilà donc en route vers tout un tas de conséquences réjouissantes: frustrations, malentendus et incompréhensions, insatisfactions, dégoût, jugement, dévalorisation, pression subie ou exercée etc.Les messages contraignants sont donc à la fois cause et conséquence du stress.

 

Cependant, rappelons-nous que nous avons les qualités de nos défauts: à chaque driver correspond des aptitudes spécifiques. L’idée est donc, comme toujours, non pas d’éradiquer purement et simplement un comportement qui peut s’avérer bénéfique dans certaines situations, mais plutôt d’en garder ce qui nous convient et de modifier ce qui ne nous convient pas.

 

 

 

Cinq messsages contraignants, ou drivers

 

Il y a 5 messages contraignants, ou drivers, sur lesquels nous reviendrons en détails:

 

Sois fort 
Hérité de discours du type “il faut être courageux”, “un grand garçon ne pleure pas”, “ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts” etc.
 – Difficultés: Le sois fort évite de montrer ses émotions, pense qu’il doit se débrouiller seul, toute autre façon de faire serait un aveu de faiblesse. Il a tendance à être rigide et intolérant et méprisant envers ceux qu’il considère comme des faibles.
– Bénéfices: résistant à la pression et doué pour trouver des solutions ou gérer des situations de crise.
Pour en savoir plus, lire Connaissance de soi : “sois fort”

 

Sois parfait
Hérité de discours du type: “tu peux mieux faire”, “c’est pas mal mais j’attendais mieux de toi”
– Difficultés: Le sois parfait est perfectionniste, insatisfait et exigeant, il craint le jugement et le manque de contrôle.
– Bénéfices: travailleur, capable de nombreux accomplissements, produit un boulot d’excellente qualité.
Pour en savoir plus, lire: Connaissance de soi: “sois parfait”

 

Fais plaisir
Hérité de discours type “fais plaisir à ta mère”, “tu me fais de la peine”, “ne sois pas égoîste”, “sois gentil, je suis fatigué” etc.
– Difficultés: Le fais plaisir craint de décevoir, il se laisse envahir par les autres, recherche l’approbation, ne sait pas dire non. Il est susceptible et se sent facilement victime de son dévouement.
– Bénéfices: de bonne compagnie, empathique et altruiste.
Pour en savoir plus, lire: Connaissance de soi: “fais plaisir”

 

Dépêche-toi

Hérité de discours type “arrête de traîner”, “tu es trop lent” etc.
– Difficultés: agité et impatient, le dépêche-toi se met beaucoup de pression pour en faire toujours plus. Il s’ennuie facilement et préfère la rapidité à la qualité. Prend en charge plus que ce qu’il peut faire.
 – Bénéfices: peut honorer des délais très courts, se met en mouvement rapidemment, réactif.
Pour en savoir plus, lire : Connaissance de soi: “dépêche-toi”

 

Fais des efforts
Hérité de discours du type “donne-toi un peu de mal”, “à vaincre sans effort on triomphe sans gloire” etc.
– Difficultés: Le fait des efforts pense que toute réussite valable passe par des tâches pénibles. Il a tendance à compliquer les choses et à penser que les autres sont paresseux. Il est insatisfait et craint la critique.
– Bénéfices: patient et persévérant, donne le meilleur de lui-même et est prêt à aider les autres.

 

 

 

Auto coaching: identifier ses messages contraignants

 

Les portraits décrits ci-dessus sont ultra schématiques et il est fort probable que vous vous reconnaissiez plus ou moins partiellement dans certains, voire tous.
Voici un test  que vous pouvez faire en ligne si vous le souhaitez. Pour ceux qui préfèrent l’auto diagnostic aux QCM, ou bien en complément, voici quelques questions:
  • Dans quelle mesure vous reconnaissez-vous dans chacun de ces messages?
  • Comment s’expriment-ils chez vous?
  • En quoi sont-ils un problème dans vos comportements? Dans vos relations? dans la pression que vous vous imposez à vous-même?
  • En quoi sont-ils avantageux?
  • Que voulez-vous garder d’eux? De quoi voulez-vous vous débarrasser?

 

 

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire en ligne ou télécharger l’ebook Les messages contraignants

 

 

 


Voir aussi

 

Connaissance de soi: unique et imparfait!

Du bénéfice de la connaissance de soi

Changement et bénéfice des comportements

Combien de temps pour modifier un comportement?

La lecture émotionnelle au service du bien-être

Bien-être: laisser s’effacer les traces du passé

Les dossiers d’Ithaque: Bien-être et estime de soi

 

 

 

 

 Aller plus loin

 

Vous voulez construire une relation à vous-même réjouissante et équilibrée, dénuée d’injonctions fatigantes? Pensez au coaching.

Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

Publicité

12 Comments

  • MADmoiselle dit :

    Je me reconnais plus dans le “sois fort” et dans le “fais plaisir”, mais je n’ai pas souvenir d’avoir eu de message du type “sois fort”…

  • wizzil dit :

    révélatrices ces expressions…
    j’avoue que j’abuse du “dépêche-toi” avec mon ptit dernier, qui a tendance à ne pas se presser mais je culpabilise presque aussitôt parce que.. je sais que c’est souvent de mon fait si il est “à la bourre” : par exemple quand je le réveille trop tard (m’étant levée moi-même trop tard.:(
    Je vais faire un tour du côté des tests 🙂
    Bonne journée !

  • wizzil dit :

    Bonne question 🙂
    ce matin, j’ai résisté et j’ai remplacé le “dépêche-toi” par toutes sortes d’arguments pour le faire se presser un peu, mais c’était plus facile aujourd’hui car pas de classe mais une sortie en plein air 🙂
    bonne journée !

  • MADmoiselle dit :

    Peut-être… Ou alors c’est parce que j’étais la “grande soeur” et qu’on me disait peut-être de montrer l’exemple… je ne m’en souviens plus.

  • Andy l dit :

    Je me reconnais vraiment dans le “sois fort” et aussi dans le “soi parfait”. La conséquence, c’est l’exigence avec soi-même et donc avec les autres, et donc une tension et un stress permanent (peur de ne pas être à la hauteur) ce qui entrainent des troubles de la santé (colite aigüe en particulier). Même en prenant conscience de ces réflexes, la “désintoxication” n’est pas simple

  • beguier dit :

    bonjour,
    j’attire votre attention sur le fait que les messages contraignants, drivers ne sont pas des injonctions au sens de l’Analyse Transactionnelle dont l’ensemble de ces concepts sont tirés.
    Par ailleurs, ce n’est pas la condition sine qua non de la reconnaissance mais la stratégie mise en place par la personne et la plus efficace qu’elle a trouvée pour obtenir des signes de reconnaissance.
    Enfin, il me semble important de parler aussi des permissions qui sont en face des drivers.
    Manuel BEGUIER CTA-E

    • Sylvaine Pascual dit :

      Bonjour Manuel,
      Merci pour ces précisions qui concernent une vision puriste des messages contraignants version analyse transactionelle, ce qui n’est pas le cas ici.

      Ce billet n’a pas du tout pour objectif de reprendre fidèlement la description de l’analyse transactionnelle, car ce serait s’enfermer dans ce que j’estime être les limites inhérentes à cette théorie. Il s’agit donc de reprendre certains concepts, et celui de permission n’est pas celui qui m’intéresse le plus, car je trouve sa portée limitée, aussi j’avais fait le choix de proposer une alternative. Libre à chacun d’y adhérer ou non.

      D’autre part, il convenait de comprendre la “condition sine qua non de la reconnaissance” comme celle imposée par l’auteur des injonctions, et non pas comme une stratégie mise en place par le récipiendaire.

  • raimbault dit :

    bonjour,
    j’ai particulièrement apprécié la lecture de votre article sur les messages contraignants (http://www.ithaquecoaching.com/articles/connaissance-de-soi-les-messages-contraignants-1577.html).
    m’autoriseriez-vous à l’utiliser dans le cadre de formations que j’anime ?
    En vous remerciant pour votre retour,
    bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *