La reconversion professionnelle: “se donner une autre chance”

 

Le désir de changer de métier vous titille de temps à autres, pour vous débarrasser de la pression et du manque de sens et retrouver le plaisir de travailler? Voici une jolie vidéo d’Eurêka pour vous donner envie d’explorer ce désir, au cas où il se révèle une véritable possibilité de vous donner une autre chance dans une autre existence;)

 

Eurêka, de l’associatif à la musique

Dans une jolie mise en abyme, Eurêka, qui a lui-même changé de métier,  a choisi d’illustrer les bienfaits de la reconversion professionnelle​ au travers d’une chanson (et d’un clip vidéo) qui trouve son propre écho dans le témoignage du comédien François-Xavier Demaison, ex-trader devenu acteur.​

Eurêka, auteur-compositeur-interprète, a lui-même mené une reconversion. Un parcours qu’il m’a résumé ainsi: “J’ai occupé un emploi salarié dans le secteur associatif pendant 14 ans. Un jour, la femme de ma vie est partie… J’ai donc eu deux choix : dépérir ou changer radicalement de vie. La passion de la musique et des mots m’ayant toujours habité, j’ai décidé de me lancer dans ce métier difficile. J’ai commencé par une formation pratique et théorique complète qui m’a beaucoup aidé, consacrée à l’économie du secteur de la musique. Un an et demi plus tard (oui, seulement un an et demi !), je parviens à vivre de cette passion… Jamais je n’aurais cru cela possible !”

Et bien entendu, j’ai voulu savoir pourquoi il a choisi d’écrire un morceau sur la reconversion:  “J’aime écrire sur des thèmes universels, qui concernent tout le monde, m’a répondu Eurêka, et il me semble que ce désir de “tout plaquer” pour s’écouter vraiment, se reconnecter avec soi-même, écouter sa petite voix intérieure, nous habite tous ! 🙂 Enfin, mon concept est de placer un “twist” (retournement de situation surprenant) à la fin de chacun de mes textes. L’histoire de François-Xavier Demaison m’a donc inspiré pour le “twist” de ce morceau !”

Pour découvrir son univers musical et son concept de “twist”:

 

La reconversion: une autre chance

Eurêka dit aimer les messages qui touchent au cœur et donnent la possibilité de s’émouvoir et il les transmet en racontant des histoires qui font penser à la nouvelle, avec une accroche et une chute. Le message véhiculé par ce morceau et le clip qui va avec, d’une façon simple et légère, c’est que changer de métier, c’est reconnaître une erreur de parcours et se donner une autre chance en changeant d’existence, surtout lorsqu’on a l’intuition qu’il peut y en avoir d’autres, des existences, de mener une vie “moins prévisible, moins ordinaire” probablement au sens de moins contrainte et coincée dans les impératifs imposés par l’extérieur. Et c’est un joli point de vue: changer de métier, c’est se donner une chance de ré-écrire une existence, pour cesser “de perdre des années dans un quotidien de mort”. Une façon de le dire qui m’a touchée d’autant plus que je m’y reconnais, comme s’y reconnaîtront probablement la majorité de ceux qui ont changé de métier.

Changer de métier, c’est aussi renoncer à une vie de pression et de soucis “qui ne m’est pas destinée”, ce qu’au fond on sait depuis toujours sans jamais s’être vraiment autorisé(e) à y regarder de plus près. C’est aussi se laisser emmener par soi-même “à l’aventure, au hasard des directions”: il y a là une vision très actuelle d’une reconversion qui n’identifie pas nécessairement un métier ultra précisément défini comme une fin en soi, mais qui donne plutôt une direction pour ensuite y hybrider des compétences au gré des envies et des opportunités.

C’est encore une vision dédramatisée du plantage possible “et si au bout du compte, tout cela devait rater (…) j’aurais au moins eu de la chance d’être de ceux qui tentent et ont choisi une existence qui a pu leur ressembler” avec un argument aussi simple qu’imparable: “puisque nous sommes tous condamnés à quitter cette existence pourquoi vivre des années dans des vies sans consistence”.

Au fond, le “twist” de cette chanson, c’est une épiphanie toute archimédienne*: le moment où l’on découvre que peut-être que c’est aussi simple que ça, une reconversion: se donner une autre chance et décider de changer d’existence.

C’est joliment dit et joliment illustré, alors forcément, ce message-là, j’ai eu envie de le partager;)

 

Suivre Eurêka sur Facebook ou sur Twitter  ‎@eurekaofficiel

 

* Il m’a plu de l’inventer celui-là, bien que j’ai hésité avec archimédique, qui me semblait pouvoir être un twist à lui tout seul;)

 

Voir aussi

Itahque, 1er influenceur sur la reconversion professionnelle
10 bonnes raisons d’explorer votre désir de reconversion professionnelle
Reconversion professionnelle: sortir l’idée de son tiroir
Comment bien aborder sa reconversion professionnelle
Reconversion professionnelle: nouveau regard ou troisième voie?
Les mains baladeuses: des reconversions professionnelles cousues main
Reconversion professionnelle: faire de sa passion un métier
Cyclo Pierrot: “Une reconversion se pense et se mène étape par étape”

 

Aller plus loin

Vous voulez explorer votre désir de reconversion professionnelle et construire un projet cohérent et passionnant, parce que ça vaut le coup de se donner une autre chance? Ithaque vous accompagne. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *