Comment bien aborder sa reconversion professionnelle

comment aborder sa reconversion professionnelle

 

Par quel bout prendre un désir de changer de métier laisse perplexe de nombreux candidats à la reconversion. Pour faire un beau voyage Heureux qui comme Ulysse et éviter la galère de la réflexion qui tourne en rond, autant bien choisir son navire… et lui remplir la cale. C’est la raison pour laquelle je vous propose 2 fois 5 conseils pour bien aborder votre reconversion professionnelle.

comment aborder sa reconversion professionnelle

 

Turbine à objections et (dé)confiture de citron

Le désir de reconversion amène fréquemment son lot de questions qui tournent en rond. La première étape consiste souvent en une réflexion qui, à défaut de savoir comment s’orienter, part dans tous les sens, laisse la turbine à objections prendre possession du terrain et donc rebrousse chemin aussi vite qu’une idée est arrivée.

La turbine à objections, vous la connaissez ? C’est ce recoin de cerveau hyperactif qui pond du frein, de l’entrave, de l’impossibilité en veux-tu-en-voilà, à tel point que n’importe quelle option de reconversion apparaît quasiment immédiatement comme, au mieux, farfelue et/ou irréaliste, au pire infantile et ridicule. Car le procureur général du conformisme en a, des peurs à nous faire avaler, qu’il emballe dans une dévalorisation tenace (si vous ne vous sentez pas capable, c’est plus facile de vous faire croire que vos idées sont idiotes) qui vous fait rebrousser chemin dès que vous voulez hisser la grand voile.

Finalement, de contraintes auto-infligées en faux impératifs, le projet peine à pointer le bout de son nez et ressemble surtout à un clafoutis d’idées hachées menues, plutôt qu’à une pensée structurée et des conclusions valables qui tracent un itinéraire pertinent et faisable. Et quand les méninges s’embrouillent, on finit le citron en marmelade, ce qui génère souvent de magnifiques entrées en procrastination, un peu comme on entre en religion : avec force conviction !

reconversion par où commencer

De la confiture à la déconfiture, la route n’est pas longue et peut prendre deux chemins :

– Remiser le désir de reconversion. Bien sagement, croit-on, car alors le mal-être professionnel qui a généré ce désir reste inexploré, il va continuer à bagouler son spleen en tâche de fond, lantiponnage usant à nos oreilles impuissantes, mais vraie chronique du burnout annoncé.

– Se jeter dans un projet. Trop vite, parce qu’on l’a vu comme un fil sortant de la pelote embobinée de nos idées, parce qu’un test l’a fait sortir d’un chapeau. On se précipite dessus, trop heureux d’avoir une chance, oublieux qu’aucun métier ne rend heureux par nature, qu’on risque surtout les désillusions et les métiers idéalisés:

Reconversion: atention au métier idéalisé

 

A l’abordage de la reconversion !

Entendons-nous bien, quand je dis aborder,  j’entends bien aborder, pas mener ! Il s’agit ici de bien choisir le bateau de l’élaboration du projet pour qu’il soit un navire amène plus qu’une galère et d’y mettre un premier pied plein d’assurance et de félicité 😉

Bien aborder la reconversion, ou peut-être d’ailleurs plutôt l’exploration du désir de changer de métier, c’est  essentiellement construire un environnement et un état d’esprit  favorables, et élaborer des stratégies pour mener cette période longue et riche en rebondissements. Car la réflexion sur un éventuel parcours de reconversion ne se limite pas à tourner autour de soi dans sa tête, elle inclue des démarches multiples et concrètes pour s’informer, tester et vérifier des hypothèses de toutes sortes, démarches qui apportent leur lots de conclusions et orientent la réflexion.

Les pirates de la reconversion ont leurs lots de hacks, trucs et astuces pour naviguer décontracté par tous les temps : autant dans le brouillard, en calme blanc, en eaux troubles ou contre vents et marées et arriver à bon port dans ce Vendée Globe de la transition de carrière. Bref, pour voyager en Ulysse heureux ! Cet environnement favorable à la réflexion autant qu’aux démarches et expérimentations est à la fois physique (où, quand etc.), moral (avec quoi, qui etc.), intellectuel (comment etc.) et il s’articule autour de deux axes que je vous proposer d’aborder en deux billets :

– 5 conseils pour bien aborder une reconversion professionnelle : comment évacuer la pression
– 5 conseils pour bien aborder une reconversion professionnelle : comment réfléchir et agir

 

Larguer les amarres de l’esprit

Et je vous en donne un onzième en avant- goût. La première étape, une fois votre navire outillé, armé, et plein des ressources nécessaires à son voyage, consiste à larguer les amarres. Les amarres de votre esprit, pour ne pas le laisser enchaîné au port paisible et confortable des carcans des compétences et tests de personnalité, moyen infaillible d’enfermer votre désir de reconversion dans une bouteille qu’on retrouvera tôt ou tard échouée sur une plage.

laisser ses rêves s'enfermer dans une réflexion étriquée

Cette bouteille, c’est le cimetière de vos rêves sacrifiés à une pensée étriquée, entravée par les craintes et les objections trop vite écoutées.

Colomb , n’a pas découvert l’Amérique en longeant la côte ! Acceptez donc de larguer les amarres de votre esprit, d’essayer la sortie de port à la voile : mettre les pieds dans l’inconnu, c’est lui donner de l’existence, de la substance, de voir de quel bois il est fait. Et ainsi de le cartographier, cet océan de possibilités professionnelles qui s’offrent à vous et à perte de vue.

Reconversion: larguer les amarres de l'esprit et le laisser explorer

Acceptez donc de ne pas en suivre le sécurisant rivage, de ne pas faire demi-tour à la moindre houle, mais plutôt de prendre le temps de suivre le vent et les flots pour aller voir là où il ressemble aux mers du sud, là où il est démonté, d’en voir les Caps Horn et les Méditerranées. C’est la façon la plus sûre de renoncer aux fausses îles paradisiaques et de découvrir vos Ithaques 😉

 

Bon vent de reconversion!

 

 

Voir aussi

Ithaque, 1er influenceur français sur la reconversion professionnelle
Une reconversion professionnelle sereine et dynamique à la fois!
Reconversion professionnelle : écouter le chant des sirènes !
Reconversion professionnelle: nouveau regard ou troisième voie?
6 questions pour identifier une voie de reconversion

 

Aller plus loin

Vous voulez explorer votre désir de reconversion et élaborer un projet cohérent avec vos désirs, vos appétences, vos aspirations? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

Publicité

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *