(Re-)Donner du sens à sa vie professionnelle

redonner du sens à notre vie professionnelle pour retrouver entrain, plaisir au travail et motivation

 

Combien de personnes trouvent à leur vie professionnelle un sens plus motivant qu’un simple regard alimentaire, version faut-bien-payer-les-factures? Ça sent bien davantage l’usure programmée que la joie de vivre et pourtant, le sens est nécessaire à notre bien-être et en retrouver peut donner une seconde jeunesse à notre vie professionnelle.

redonner du sens à notre vie professionnelle pour retrouver entrain, plaisir au travail et motivation

 

 

Le sens, fontaine de jouvence!

Une vie professionnelle qui n’a pas d’autre sens que d’assurer les revenus du foyer peut être source de frustration, de dégoût et même de stress et donc mener tout droit à la déprime, voire au burn out.

Redonner un peu de sens à notre vie professionnelle, c’est une fontaine de jouvence (rien que ça) qui nourrit l’énergie, l’ardeur, ainsi qu’une partie du besoin de reconnaissance en nous donnant un sentiment d’utilité. Bien au delà du statut et du salaire, un boulot qui a du sens nous donne envie de nous lever le matin, supprime le blues du dimanche soir, diminue le stress et la frustration, et enfin c’est une source inépuisable de vitamines mentales qui apporte bonne humeur, plaisir, épanouissement. Et tout ça, c’est bon pour la santé.

 

Direction, signification, motivation

A la fois direction et signification, le sens est ultra subjectif. Il nous place dans un chemin d’évolution, nous donne un sentiment concret d’utilité, c’est à dire de participer à l’accomplissement de quelque chose qui a de l’importance à nos yeux. Le sens permet de retrouver le goût et la fierté du travail, le désir d’implication, le sentiment d’appartenance, le plaisir, la motivation.

De nombreuses personnes qui rêvent de donner du sens à leur vie sont dans le désir de reconversion professionnelle, car leur conception d’un boulot porteur de sens leur paraît être à leur emploi actuel ce que le sanglier est à la gazelle: vraiment très éloigné.

Cependant, la période, avec les inquiétudes et incertitudes qu’elle suscite, a tendance à freiner les Indianna Jones de l’évolution professionnelle et c’est bien compréhensible. Or, nous pouvons aussi redonner du sens à une vie professionnelle engourdie et indolente et même améliorer notre perception du travail en y apportant des ajustements simples. Temporairement en attendant d’être prêt à franchir le pas d’une reconversion, ou durablement, parfois même sans qu’on en ait immédiatement conscience, si nous souhaitons seulement retrouver un peu de plaisir et de motivation.

retrouver su sens au travail par le job crafting ou en changeant de métier

 

Mini coaching: redonner du sens à sa vie professionnelle

Les critères qui définissent le sens sont suffisamment variables pour qu’il soit difficile de schématiser un outil unique qui déterminera les mesures à prendre pour en insuffler une bonne dose (de sens, vous suivez?) à notre vie professionnelle. Voici donc différentes pistes, à vous de suivre celles qui seront les plus significatives pour vous.

Qu’est-ce qui est important à vos yeux, dans une vie professionnelle?
Quelles sont vos attentes?
Qu’est-ce qui donne du sens à une vie professionnelle,selon vous?
Dans quelle mesure sont-ils en adéquation/décalage avec votre situation?Qu’est-ce que ça vous dit sur vous-même? Sur votre relation au travail?
Dans quelle mesure ces décalages peuvent-ils être minimisés? Comment?
Quelles actions pouvez-vous mettre en place mettre davantage de cohérence entre votre situation et vos aspirations?
Qu’appréciez-vous dans votre travail?
Qu’est-ce qui, dans votre travail, vous permet d’avancer, d’évoluer?
Quelles sont les opportunités (peut-être cachées) quotidiennes d’apprentissage, d’action, d’établir des objectifs qui seront autant de petits ou grands défis personnels motivants?
Qu’accomplissez-vous chaque jour qui a de la valeur à vos yeux, qui est important et/ou utile pour vous, pour les autres, pour l’entreprise, pour la société?
Qu’y a-t-il d’épanouissant, de valorisant dans votre boulot?
Qu’y a-t-il d’appréciable, de sympa, d’enthousiasmant, de beau, de précieux?
En quoi votre travail est-il utile? Si vous l’ignorez, où trouver la réponse?

 

Et si, au terme de ce questionnement vous n’arrivez toujours pas à trouver de sens à votre vie professionnelle, il est sans doute temps d’envisager de chercher un autre travail, ou de vous reconvertir. L’un comme l’autre sont tout à fait possibles, même en temps de crise et a minima, la réflexion n’est pas une prise de risque et vous pouvez toujours choisir de renoncer à changer de métier.

 


Voir aussi

Le boulot idéal: une réalité à inventer?
Job crafting: devenir l’artisan de son propre plaisir au travail
Reconversion professionnelle: déterminer s’il est temps de changer de métier
Déterminer s’il est temps de changer de boulot en 6 étapes
Bonheur au travail : que faire quand on n’est pas salarié d’une entreprise libérée ?
Le plaisir/bonheur au travail, c’est bien autre chose que multiplier les récrés!

 

Aller plus loin

Vous voulez construire une vie professionnelle qui a du sens, soit en restant dans votre métier actuel, soit par une reconversion professionnelle? Ithaque vous accompagne. Pour tous renseignements, contactez SylvainePascual 

 

 

Publicité

3 Comments

  • wizzil dit :

    Faire ce qu’on aime, devrait être à la portée de tout le monde mais l’aspect financier reste quand même un gros frein..
    Bises et bon week-end 😉

  • clem dit :

    oui, mais en France, si tu aimes ton travail et que tu le fais ressentir :
    1) tu passes pour un taré
    2) on te bloque dans tes actions
    3) et si tu n’aimes pas ton boulot, tu deviens un divin. Un sacrifié pour la patrie. Un grand dieu..
    c’est presque sans exagération.
    clem

  • HB. le dit :

    N’est-il pas illusoire de tenter de donner du sens à une vie professionnelle qui n’en a pas?
    Ne risque-t-on pas de se trouver dans une impasse?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *