Le non-guide de la recherche d’emploi sur Internet

La recherche d'emploi sur internet

Comment s’y retrouver dans les eaux pas très limpides de la recherche d’emploi sur Internet? J’ai eu envie de mettre à jour une série de billets pour faciliter la compréhension et l’appropriation des techniques de recherche d’emploi sur Internet et via les réseaux sociaux, pour en explorer avec plaisir les opportunités et pêcher son job en ligne!

La recherche d'emploi sur internet

 

Faciliter la recherche d’emploi sur Internet

A moins d’être un consultant RH ultra connecté avec 110 ans d’expérience dans la construction de sa propre identité numérique, la recherche d’emploi sur Internet reste un concept vague, mal maîtrisé, voire obscur pour la majorité d’entre nous. Pour beaucoup, elle se limite même à lire les annonces en ligne plutôt que dans la presse papier.

Pour peu que vous n’ayez pas eu à chercher un emploi au cours de ces dernières années, je vous parie une salade de poulpe contre un week-end aux Galapagos que, mis à part mettre à jour votre profil Linkedin, vous avez du mal à imaginer tout ce qu’on peut y faire. Car si 88% des chercheurs d’emploi utilisent aujourd’hui Internet, la majorité en a  encore un usage essentiellement traditionnel, selon la note de Pôle emploi parue en janvier 2017

 – Consulter les offres d’emploi, déposer un CV, candidater
 – Trouver des informations sur le marché de l’emploi
 – Chercher des conseils techniques : rédiger un CV, une lettre de motivation, passer un entretien

Toujours selon cette note, “Les personnes décrochent un poste à 37% via la sollicitation du réseau personnel” Et c’est là où Internet peut faire toute la différence en facilitant considérablement la construction d’un réseau professionnel solide, solidaire et coopératif. Et le tout par affinités, donc avec plaisir, ce qui est largement plus cool que de faire du push de cartes de visites dans des soirées “réseau pro” ou d’envoyer son CV à toute sa famille, qui ne comprend pas grand chose à ce que vous faites;)

D’autre part, même pour ceux qui ont quelques notions de ce que cela peut signifier: comment s’y retrouver? Entre sites, réseaux sociaux (professionnels ou pas), jobboards, CVthèques, personal branding, ce qu’on peut y faire, ce qu’on y fait réellement, ce qu’on y fait pas, ce qu’on peut en attendre, comment on s’y prend, le temps qu’on y passe, la façon d’entrer en relation, CV ou pas CV, et la somme de conseils contradictoires, il y a au final plus de questions que de réponses. Et les océans de points d’interrogations n’offrent pas les navigations les plus fluides;)

 

Non guide: appropriation et expérimentation

J’ai donc eu envie de mettre à jour ce non guide de la recherche d’emploi sur Internet, publié à l’origine en 2012: L’Internet céphalopode a développé ses tentacules pour davantage d’opportunités… et de complexité, cette série de billets méritait un sérieux dépoussiérage:)

Non guide car il n’a pas pour ambition de vous apporter la vérité-vraie-que-personne-ne-vous-a-jamais-dite. Il s’agit essentiellement de vous amener, tranquillement, à mieux comprendre cette gigantesque pieuvre multidimensionnelle pour éviter que le Kraken n’engloutisse le joli navire de votre projet professionnel en guise de dessert. Et qu’au contraire, que vous soyez en transition de carrière, au chômage ou en recherche après une reconversion professionnelle, vous puissiez en savoir suffisamment pour déterminer comment pêcher sereinement et avec habileté votre job idéal au lamparo, à la nasse ou au filet!

Mon objectif, à l’origine de cette série de billets, n’a pas changé: il est de vous apporter les éléments qui, petit à petit, d’appropriation en expérimentation,  vont vous permettre d’élaborer votre propre stratégie de recherche d’emploi sur Internet, d’en apprivoiser en douceur les différentes possibilités pour choisir celles qui sont pertinentes en fonction de votre projet, de votre personnalité, de vos goûts. Et vous permettre de tirer partie de la mine d’opportunités qui s’offre à vous par ce biais: imaginez, pêcher un Kraken, ça en fait de la salade de poulpe;)

 

Mode expérimentation et triplette du coaching

Quel mode d’emploi pour un non-guide?

Et bien je ne vais pas vous dire ce que vous devez faire, je vais vous expliquer ce que vous pouvez faire et vous choisirez vous-même ce que vous avez envie d’expérimenter. Parce que l’expérience montre que l’aptitude à générer des opportunités via Internet est directement liée au plaisir qu’on y prend. Ce qui signifie qu’il n’y a pas une stratégie gagnante, mais une stratégie gagnante par personne! Il fut ainsi une époque pas si lointaine où tout le monde était encouragé à ouvrir un blog pour démontrer son expertise, mais clairement, alimenter un site en contenu dynamique quand on n’a pas le goût d’écrire plus que ça, c’est simplement ajouter à sa (sur)charge de travail.

Pour être en mesure de construire votre propre stratégie, il est important de comprendre les différentes possibilités qui s’offrent à vous et d’apprendre à les utiliser. Tout au long de cette série d’articles, l”idée est donc de se mettre en mode expérimentation, qui correspond à la triplette opérationnelle du coaching

  1. Évaluez: les informations concernant chaque outil, ce que vous pouvez en faire, sa pertinence au regard de votre projet etc.
  2. Décidez: la seconde étape va consister à prendre une première décision sur ce que vous allez tester dans cet outil.
  3. Agissez: mettez en œuvre une phase de test pendant laquelle vous allez expérimenter. Déterminez avec précision le début et la fin de cette phase.

Au terme de l’expérimentation, il ne reste qu’à remettre une louche de triplette:

  1. Évaluez l’expérience: Qu’est ce qui vous plaît? Vous déplaît? Qu’est-ce qui a bien fonctionné? Moins bien fonctionné? Quelles conclusions en tirez-vous?
  2. Décidez les ajustements à apporter: qu’allez-vous faire de cet outil? Comment allez-vous en modifier son utilisation pour le rendre plus sympa/efficace?
  3. Agissez: seconde phase d’expérimentation, avec un délai.

les triplettes opérationnelle et reltionnelle du coaching

 

Quel temps y consacrer?

Question cruciale et premier frein pour bon nombre de personnes qui ont besoin de développer leur visibilité pour des raisons professionnelles; c’est chronophage. Frein et idée reçue peut-être, car il s’agit d’intégrer le temps passé sur Internet dans votre recherche, pas de le rajouter.

Là non plus, pas de règle fixe, ni sur le temps à passer sur Internet, ni sur une prétendue organisation optimale car c’est bien connu, ou plutôt ça devrait l’être, l’art de l’organisation se trouve aussi dans:

La désorganisation peut aussi être heureuse et fructueuse, agréable et productive

Tout cela va dépendre du goût que vous y prenez ou non, et de ce qui représente une organisation optimale pour vous. La triplette est aussi à mettre en œuvre dans ce sens.

  1. Évaluez: le temps qui vous paraît a priori adéquat en fonction des informations que vous allez glaner.
  2. Décidez: comment vous allez vous prendre, dans un premier temps.
  3. Testez: sur une période suffisamment longue pour avoir une idée fiable des résultats et suffisamment courte pour ne pas vous enfermer dans un éventuel dysfonctionnement.

Et au terme de cette phase de test, rebelote: évaluez votre satisfaction/insatisfaction, déterminez les ajustements à faire et repartez sur une nouvelle phase de test, jusqu’à trouver l’équilibre qui vous conviendra le mieux.

 

Par où commencer?

Où en est votre CV? Dans quelle mesure a-t-il besoin d’être actualisé? Adapté aux différentes bifurcations qui pourraient vous intéresser?

Quel est votre projet, exactement? Pour vous aider sur ce sujet:

Puisque les relations restent le levier principal pour trouver un emploi: ça tombe bien, Internet est un moyen formidable de se construire un. Vous pouvez donc commencer par faire un point sur votre propre utilisation des réseaux sociaux:

Sur lesquels êtes-vous présent(e) et pour quelle(s) raison(s)? Personnelles? Professionnelles?
Quel plaisir y prenez-vous et pourquoi?
Que faites-vous dessus? Pour quelle(s) raison(s)?
Qu’en retirez-vous?

 

Je publierai les 3 volets de ce dossier à raison d’un par semaine:

  • Recherche d’emploi sur Internet (2): le CV
  • Recherche d’emploi sur Internet (3): les réseaux sociaux
  • Recherche d’emploi sur Internet (4): Les 4 axes de l’identité numérique

 

Il me reste à vous souhaiter bon vent et à la semaine prochaine!

 

Voir aussi

Panel APEC 2012: 5 conseils aux chercheurs d’emploi

Emploi et recrutement, 5 blogueurs chez Expectra!
Les trois premiers pas pour trouver un emploi
Sortir des rôles relationnels pour accélérer la recherche d’emploi
Recherche d’emploi: mettre un terme aux convictions limitantes
Recherche d’emploi: reconstruire la confiance et l’estime de soi
Petite leçon équine au service de la recherche d’emploi
Média sociaux, cooptation et compétences relationnelles

 

Aller plus loin

Vous êtes en recherche d’emploi et voulez mettre toutes les chances de votre côté? Ithaque vous aide à définir votre projet et à renforcer la confiance en vous et l’élégance relationnelle pour le mener à bien. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

Publicité