Ebook gratuit: le triangle de Karpman

 

 

J’ai le plaisir de vous présenter le second des dossiers d’Ithaque sous forme d’e-book. Après le guide d’auto coaching sur la reconversion professionnelle, celui-ci est consacré aux connaissances de base indispensables à l’amélioration de nos relations: le triangle de Karpman (ou triangle dramatique).

 

 

ebook triangle de karpman

 

 

Sortir des rôles relationnels

 

Nous sommes tous inscrits, avec des combinaisons et des ampleurs différentes, dans la valse pénible des rôles relationnels. Victime, sauveur ou persécuteur, nous cherchons les moyens d’être entendus et reconnus au travers de ces comportements, plutôt inefficaces, parfois assez toxiques et franchement déplaisants.

 

En dépit des connotations que nous pouvons mettre sur les dénominations de ses rôles, aucun n’est meilleur ou plus mauvais que les autres et ils sont l’expression des petites manipulations ordinaires du commun des mortels. En d’autres termes, nous parlons ici de vous et moi, qui sommes des gens très bien mais parfois relationnellement maladroits, pas de vilains manipulateurs pervers ou haceleurs de haut vol.

 

Cet ebook a un triple objectif:

 

  1. Vous aider à comprendre les rôles relationnels
  2. Vous aider à les indentifier, en vous-mêmes et chez les autres
  3. Vous aider à en sortir et à adopter une posture relationnelle plus élégante d’une part et efficace d’autre part

 

Bonne lecture!

 

 

 

L’ebook est disponible en lecture en ligne uniquement:

 


 

 

Autres ebooks disponibles:

 

Voir aussi

Quand Little miss sauveur tombe sur un o(ur)s

Triangle de Karpman et recherche d’emploi

4 trucs infaillibles pour se pourrir les relations

Développer ses talents et ressources

Compétences relationnelles

Bien-être et estime de soi

 

 

 

Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

9 Comments

  • fredheas dit :

    Quelle(s) combinaison(s) rôles jouons nous? Je dois dire que la question reste complexe car dans chacune des situations à laquelle nous sommes exposé, nous choisissons un rôle plutôt qu’un autre, ce rôle ou cette composition de rôle pouvant évoluer en fonction du moment de la journée et de son humeur!
    Tout un programme!
    En tout cas une bonne idée que ce second e-book @Sylvaine!
    Excellente journée à toi avec le rôle que tu préfères! 😉

  • MADmoiselle dit :

    Je ne sais pas si j’ai bien compris le jeu… Mais en tout cas, je me sens plus proche de la série Dexter… Entre rôle principal Dexter et secondaire Debra., je ne suis pas une serial killer hystérique, mais plutôt quelqu’un qui se parle beaucoup, qui a un peu peur de ne pas ressentir les choses comme tout le monde, et qui aussi n’a pas vraiment confiance en soi… Pour le rôle tertiaire, je ne sais pas… Peut-être celui d’Harry, pour la petite voix qui trotte sans cesse dans ma tête 🙂

  • Adeline dit :

    Merci pour cet ebook qui est très bien fait. Et je me lance pour Hermione. Persécuteur, OK, c’est dans l’ebook, probablement à cause de son côté mademoiselle-je-sais-tout désagréable. Et en deuxième sauveur, parce que si  elle se croit obligée d’expliquer la vie à ses amis, c’est pour leur bien!
    C’est intéressant, ça montre qu’un persécuteur n’est pas forcément une mauvaise personne, juste vraiment chiante!

  • Romain dit :

    C’est bien fait.

    Mais si on réfléchit, on n’est pas forcément trois, on peut se faire persécuter par un odieux tyran sans que personne ne vienne jamais nous aider, dans ce cas la, on doit faire face tout seul ou alors on risque de ne pas se sentir bien pour un bout de temps ; On peut se mettre tout seul dans la m—- et tombé sur une personne qui va nous aider à nous sortir de cette m—- ; par contre le couple persécuteur/sauveur ne tient pas vraiment la route tout seul, bah oui il aurait l’air con “l’odieux tyran qui fait ch—personne” (sinon ça sonne bien …) ou le “prince charmant sans personne à sauver”… (ou alors j’ai pas tout piger, ce qui est aussi possible :))

    C’est aussi dur de savoir s’il faut ou non rentrer dans le cercle, ça fait toujours de la peine de voir quelqu’un se faire maltraiter, c’est bas toujours évident de ne pas s’énerver contre quelqu’un à qui l’on vient d’expliquer cinquante fois la même chose et qui n’a toujours pas compris et puis quand quelqu’un s’énerve contre nous et nous insulte, dévalorise etc… on entre de force dans ce “triangle”.

    Voilà je vais m’arrêter là,
    Romain

  • Anne dit :

    Très intéressant, merci !
    J’ai la sensation d’endosser tour à tour les 3 rôles émotionnels décrits… au travail, comme à la maison, c’est inquiétant… Au boulot 🙂

  • gentillon dit :

    toutes les explications relatives à ce triangle m’intérèssent

Répondre à gentillon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *