Connaissance de soi: "fais plaisir"

Related Posts with Thumbnails

Sylvaine Pascual – Publié dans Connaissance de soi

 

 

Le “fais plaisir” est l’un des drivers, ou messages contraignants, ces sortes de cookies installés dans nos disques durs psychiques par notre éducation et les personnes qui s’en sont occupée et qui se manifeste par des injonctions impérieuses et inconscientes qui régissent nos comportements.

 

 

messages contraignants fais plaisir

 

“Fais plaisir”

 

Doué d’une grande flexibilité, le “fais plaisir” répond favorablement aux sollicitations. Altruiste par excellence, il s’évalue lui-même par leregard des autres, donc il a besoin de plaire et pense que, pour y parvenir, il est indispendable de mettre les besoins et envies des autres avant les siens.

Conciliant et attentionné, il est toujours prêt à aider. Il prend grand soin de ses contemporains, se préoccupe de leur bien-être, se plie en quatre pour eux et peut aller jusqu’à anticiper leurs besoins.

 

D’un naturel agréable, positif, compréhensif et encourageant, il est apprécié dans le travail d’équipe pour sa tendance à éviter les conflits, à être diplomate et  bienveillant, à favoriser les décisions prises de façon collégiale, dans un système participatif où chacun peut s’exprimer.

 

Pour se sentir aimé et accepté des autres, notre “fais plaisir” va donc se soumettre aux quatre volontés de son entourage. Super. Le problème, c’est qu’il s’oublie derrière les désirs des autres. Victime d’un message culpabilisant par excellence, le “fais plaisir” finit convaincu que s’il n’accède pas aux exigences ou simples envies des autres, il va finir rejeté et seul.

 

Il peut facilement tomber dans la dépendance affective ou s’épuiser dans la recherche illusoire d’approbation. Le déni de soi au profit des autres le menent à beaucoup d’insatisfaction et de frustration, de sentiment d’ingratitude.

Il a du mal à prendre des décisions, en particulier si elles affectent d’autres personnes. Il a aussi du mal à exprimer ses opinions ou ses désirs, à dire non, à demander quelque chose pour lui, à fixer des limites. Du coup, il obtient rarement ce à quoi il aspire ou estime avoir droit.

 

 

Mini coaching: ramollir un fais plaisir

 

Il est sans doute peu surprenant que le driver “fais plaisir” soit plus fréquent que les autres (68% contre 42% à 60% pour les autres*), tant le chantage affectif qu’il exerce est un moyen très pratique pour les parents de faire pression sur leurs enfants pour en obtenir de l’obéissance.  Le “fais plaisir” est hérité d’injonctions du type “sois gentil avec Papa”, “s’il te plaît, pour me faire plaisir”, “une cuillère pour Maman”, “ça n’est pas gentil ce que tu as fait là”.

 

Dans quelle mesure êtes-vous “fais plaisir”? Faites le test sur le site www.xtrem7.com

 

Comme à chaque fois, faisons la distinction entre les avantages et les inconvénients de votre propre façon d’exprimer le driver “fais plaisir” pour conserver ses bénéfices et diminuer ses inconvénients.

 

Quelles sont les convictions que vous associez à l’idée qu’il “faut faire plaisir”?

Quels sont les bénéfices de ces convictions? Que vous coûtent-elles?


Dans quelles situations allez-vous conserver votre “fais plaisir”?

Vous êtes une personne comme les autres, et à ce titre, vous méritez de prendre soin de vous autant que vous prenez soin des autres:

Que se passe-t-il si vous vous faites plaisir à vous-même?

Qu’allez-vous faire pour vous faire davantage plaisir?

 

 

 

*source:  http://www.xtrem7.com

 

 

Voir aussi

 

Connaissance de soi: les messages contraignants

Du bénéfice de la connaissance de soi

Certitudes: essayer avant d’acheter!

connaissance de soi: unique et imparfait!

Connaissance de soi: “dépêche-toi”

Connaissance de soi : “sois fort”

Connaissance de soi: “sois parfait”

 

Les dossiers d’Ithaque: Connaissance de soi

 

 

Aller plus loin

 

Travailler sur ses messages contraignants vous permet d’établir des changements significatifs dans vos comportements, tout en conservant les comportements bénéfiques. En d’autres termes, vous mettez vos drivers à votre service au lieu de les subir, et renforcez ainsi votre équilibre et votre confiance en vous.

Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *