Compétences relationnelles: savoir dire non (2)

Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi  /  Nourritures intellectuelles


 

Vous avez sans doute entendu parler – ou mieux lu – de l’excellent livre Cessez d’être gentil, soyez vrai, de Thomas d’Ansembourg, préfacé par Guy Corneau. Le voici en vidéo, pour nous aider à dire “non”!

 

savoir dire non

Enfin pas tout à fait, il s’agit d’une vidéo de l’émission Guy Corneau en atelier, diffusée sur la chaîne canadienne Canal Vie. Dans cette émission, les participants travaillent avec Guy Corneau et Thomas d’Ansembourg sur leur capacité à être vrais, et donc à dire “non” quand ils le souhaitent, plutôt que de s’enfermer dans la gentillesse serpillère qui les pousse souvent à dire “oui” malgré eux.

 

Nous avons déjà abordé cette compétence relationnelle sur le blog d’Ithaque, cependant cette vidéo est particulièrement intéressante pour trois raisons

 

Chacun d’entre nous pourra potentiellement se reconnaître dans les témoignages des participants, dans l’un ou l’autre de leurs fonctionnements, mais aussi dans ce qu’ils ressentent, la perte de confiance en soi et d’estime de soi.

 

Les explications du tandem psychanalyste et spécialiste de la communication non violente sur les mécanismes qui se jouent lorsque nous agissons à l’encontre de nos vrais besoins et désirs sont essentielles, limpides, passionnantes.

 

La conjonction des deux montre que, malgré des fonctionnements profondément ancrés, chacun peut évoluer vers une affirmation de lui saine, sereine et respectueuse de l’autre.

 

Je vous propose d’apprendre à dire non ou de renforcer cette compétence relationnelle, pour ceux qui l’appliquent déjà, en leur compagnie:

 

” Pourquoi dit-on souvent « oui » quand on pense « non »? Pourquoi donne-t-on de la place aux besoins des autres en oubliant les nôtres? Pourquoi accuse-t-on les autres, avant de leur parler franchement? Voilà les questions que nous explorons aujourd’hui dans notre atelier en compagnie de Thomas d’ Ansembourg, un praticien de la communication non violente.



– En tentant d’être vrai, on rencontre souvent sur sa route le sentiment de la colère : la colère contre soi parce qu’on réalise qu’on ne se respecte pas et la colère contre l’autre parce qu’on manque d’espace ou de reconnaissance. Or, la colère est un sentiment que nous jugeons inacceptable socialement parce qu’elle touche directement notre peur de déplaire. Or, celle-ci est pleine de vitalité. Nous allons donc voir avec Thomas d’Ansembourg comment dire cette colère tout en étant vrai et respectueux.

 

– Parler au « je », vérifier ce que l’on ressent, apprendre à identifier ces besoins, apprendre à les dire en se respectant et en respectant l’autre, apprendre à faire des demandes, ne pas nier sa propre colère, voilà ce qu’est venu enseigner Thomas d’Ansembourg. Il nous montre que l’on peut devenir un artisan de la paix en maîtrisant nos façons de communiquer.”

Cessez d’être gentil, soyez vrais – 1 de 3 par Introcrate


Cessez d’être gentil, soyez vrais – 2 de 3 par Introcrate


Cessez d’être gentil, soyez vrais – 3 de 3 par Introcrate

 

 

 

Voir aussi

 

Compétence relationnelle: l’affirmation de soi

Journée de la gentillesse et développement personnel

Schémas relationnels et convictions limitantes

Compétences relationnelles: établir ses limites

Compétences relationnelles: faire preuve d’empathie

Compétences relationnelles: savoir dire non

Faire quelque chose pour soi: parce que nous le valons tous!

 

 

Aller plus loin

 

Vous voulez apprendre à dire non et développer les compétences qui vous permettront d’entretenir des relations saines et agréables. Pensez au développement personnel et au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *