Bien-être: les instants cléments

Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi

 

Le bien-être est avant tout un état d’esprit, qui peut se cultiver et se développer à loisir. Je suis tombée l’autre jour sur un site formidable qui m’a inspiré un exercice visant à développer le sentiment de bien-être…

 

 

bien-etre les instants clémentsLe “carnet d’instants cléments”

 

Il y a des jours où il suffit d’une minute pour se remercier soi-même de s’être levé(e) le matin, tellement cette minute-là a le don de vous rendre heureux. Un twitt de @frederiClement m’a attiré l’oeil alors que je commençais tout juste à déguster mon second café: “Mardi : Feuilletant mon “Carnet d’instants cléments“, ce matin, plaisir de retrouver ce temps madrilène,… [pic] http://ff.im/jNsqq

 

Un carnet d’instants cléments? Mais c’est une idée phénoménale, ça!

 

Je me précipite sur le blog de Frédéric Clément. Extrait:

 De Tanger à Tunis, de Marrakech à Louqsor, de Damas à Agadir, je ramasse depuis des temps des minuscules merveilles, des petits bouts de monde, des mille et un riens du tout, précieux comme tout. Et ils s’amassent… Et ils s’entassent dans le fond de mes poches, dans mes sacoches et mes carnets, ces petits trésors de fins fonds du monde …
Des copeaux de cèdres, ramassés au pied des menuisiers dans la médina de Marrakech.
Tickets de cars roses et fanés sur un quai de gare routière du Caire.
Des clous, des clés, dans le recoin du souk des tôliers de Casablanca.
Lambeaux d’affiche du cinéma d’Assouan. Des baisers volés de Bagdad.
Sur le bord du Nil, des bois de vieille felouque ensablée. Quelques écailles de bleu, quelques graines de henné dans une boîte d’allumettes, un scarabée…”

 

Un type qui écrit ça, vous l’imaginez bien, a une philosophie de la vie qui m’enthousiasme, puisque c’est un dénicheur devitamines mentales

Et tout son site la reflète, cette philosophie: teinté d’émerveillement, de créativité, de rêverie, c’est un art de vivre qui s’étale là, sous nos yeux transportés, en une poésie visuelle qui invite au voyage contemplatif, histoire de prendre le temps de se réconcilier avec la beauté du monde…

Auteur, illustrateur et photographe, Frédéric Clément donne tout simplement envie de voir la vie par ses yeux

 

Ce que je vous propose de faire, en vous appropriant sans vergogne cette idée extraordinaire de la célébration des instants cléments…

 

 

Mini coaching: le journal des instants cléments

 

Les instants cléments… des instants magiques pendant lesquels, entre deux emmerdes, la vie nous accorde une pause et se montre clémente; ces moments de douceur, où nous nous sentons apaisés, sereins, où nous avons un sentiment de satisfaction calme et tranquille. Qu’ils soient fugaces ou plus durables, nous avons le plus souvent peu conscience de ces instants d’apaisement émotionnel. Ils s’en vont comme ils viennent, discrètement sur la pointe des pieds et peuvent même passer totalement inaperçus à côté des moments de stress, des galères ou même des instants de joie.

 

D’autant que dans la quête effrénée d’un bonheur insaisissable, nous avons tendance à vouloir des satisfactions pérennes, une félicité constante, une plénitude éternelle. Nous en venons à négliger les moments de joie ou de sérénité passagère, parce qu’ils semblent ne pas être à la hauteur de nos exigences illusoires de bonheur immuable. Nous avons déjà parlé à plusieurs reprises des instants de joie et de plaisir, ces vitamines mentales qui, quand on en prend consicence, participent du sentiment d’être heureux.

 

Concentrons-nous à présent sur ces instants cléments qui sont une autre forme de vitamines mentales, plus douces et tout aussi efficaces, qui nourrissent notre équilibre, augmentent le sentiment de bien-être et le développement d’un état d’esprit positif qui permet de prendre plus facilement du recul face aux aléas de la vie, afin de pouvoir les traiter plus sereinement.

Ils existent, il suffit de les remarquer pour déclencher leurs effets bénéfiques…

 

Procurez-vous un carnet ou un cahier, que vous intitulerez “Journal des instants cléments”

A vous de voir coment vous préférez vous organiser: vous pouvez l’avoir sur vous en permanence ou lui consacrer quelques minutes chaque jour à un moment précis etc.

Notez dedans tous vos instants cléments:

Donnez-leur un titre

Décrivez ce qui s’est passé, où quand comment, avec qui etc.

Ecrivez comment vous vous êtes sentis.

Et n’hésitez pas à l’illustrer à votre guise, pour le rendre, joli, poétique. Laissez libre cours à votre créativité, allez à la rencontre de la beauté de ces intants précieux.

 

Au bout d’une semaine, d’un mois, qu’est-ce qui a changé dans votre état d’esprit?

 

 

Voir aussi

 

Bien-être: prendre un moment pour soi

Etre dans le présent

Stress: et si on arrêtait de lutter contre?

Se nourrir au lieu de manger

Les vertus insoupçonnées de la rêverie

Apologie de la glandouille

2,13€ de pur bonheur

 

Les dossiers d’Ithaque: Bien-être et estime de soi

Les dossiers d’Ithaque: Stress, la coexistence pacifique

Les dossiers d’Ithaque: Le plein de vitamines mentales

 

 

Aller plus loin

 

Pour développer un état d’esprit positif, à la fois dynamique et serein, Ithaque vous porpose

Le coaching relation à soi

Les ateliers individuels de développement personnel

N’hésitez pas à contacter Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Mille merci à Frédéric Clément qui a accepté avec une grâce qui me touche que j’utilise ses “instants cléments”

 

Publicité

4 Comments

  • philippe dit :

    Ben c’est un peu comme un journal perso où tu ne mets que les bonnes choses en somme, heu oui je sais je suis pas poétique mdrrrr

  • philippe dit :

    my gode heu god, je suis le seul, mais où sont-ils passés?

     

    bises darling

  • Merci pour cette trouvaille magnifique du blog de Frédéric Clément : un vrai petit bijou. Quant au journal des instants cléments, c’est une idée lumineuse et simple que j’approuve avec joie, d’autant plus qu’il se rapproche du journal des merveilles que je propose. Et merci, Sylvaine, pour votre blog en général. Excellent et drôle votre post “Guide de survie aux abrutis : le saule pleureur”.

  • MADmoiselle dit :

    Moi j’ai un carnet où je garde tickets d’entrée (musée, ciné, etc…), ticket de restau, plan pour aller en vacances, etc. bref, tout ce que l’on fait mon homme et moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *