Renouer avec ce que nous sommes

Dans le jardin secret tapi au fond de nous se cache souvent une part de nous-mêmes qui ne correspond pas à ce que la société, les idées reçues, les stéréotypes, la vie, le monde professionnel ou Mémé Huguette et l’oncle Alfred pensent que nous devrions être ou attendent de nous.

Pour renouer avec ce que nous sommes, autant oublier ce qu'on nous a dit d'être

 

Cette parcelle impensable de jolis désirs et appétences qui s’étiole et dépérit, abandonnée au profit d’une image charpentée à la bienséance, au convenable, au devoir et à la responsabilité et qui ne demande qu’un peu de place pour grandir, trouver sa place et voir mûrir ses champs de blé!

 – Une part d’insouciance, d’émerveillement, de culot, de rêve, d’ambition, d’insoumission peut-être?
 – Ou bien une âme d’explorateur, un désir de gentillesse et d’amabilité, un esprit combatif, une fibre poétique?
 – Un côté rêveur, bucolique, tendre, sensible?
 – Une facette joueuse, artiste ou entreprenante? Contestataire, aventureuse, téméraire, imaginative, manuelle, ou je ne sais quoi d’autre?

Combien de qualités, de traits de personnalité, de penchants personnels peuvent ainsi être décalés par rapport à l’acceptable établi par notre environnement? Probablement tous, selon nos origines, notre milieu, notre situation familiale, professionnelle, les croyances et conventions qui les régissent! Alors, par habitude, par facilité ou par loyauté, nous taisons ces merveilleuses caractéristiques, au profit de compromis et d’obligations.

Pour renouer avec ce que nous sommes, nous avons parfois besoin d’oublier ce qu’on nous a dit d’être. Et lâcher un peu la bride à ce que nous avons envie d’exprimer qui est au cœur de notre personnalité et de notre identité.

Car cette part de nous-mêmes qui nous rend plus authentiques, plus humains, plus intéressants, plus émouvants!

Qu’est-ce que la société, les idées reçues, les stéréotypes, la vie, les gens vous ont dit d’être et qui n’est pas vous?

Qu’avez-vous envie d’être que la société, les idées reçues, les stéréotypes, la vie, les gens, estiment incongru, étrange ou irrecevable et qui s’est déguisé en interdit?

 

Voir aussi

Connaissance de soi: villégiature, dis-moi qui je suis
Connaissance de soi: le miroir de la nature
Estime de soi: rompre avec son encombrant héros intérieur
Acceptation de soi: Etes-vous un être humain?
Acceptation de soi: vive l’imperfection, la folie et le ridicule!
Estime de soi: conseiller de soi-même

 

Aller plus loin

Vous voulez reconnecter à vous-même, à vos désirs, aspirations et appétences pour construire une vie professionnelle en harmonie avec la personne que vous êtes? Ithaque vous propose son approche unique et iconoclaste Heureux qui comme Ulysse. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *