Reconversion : 21 bonnes raisons de regarder du côté de la franchise

Loin des clichés, la franchise est une valeur sûre pour entreprendre en limitant les risques d’une part, et elle offre de multiples bénéfices d’autre part. Tour d’horizon des 21 bonnes raisons de s’intéresser à la franchise quand on a envie d’entreprendre.

La reconversion en franchise, une option intéressante pour ceux qui ont envie d'entreprendre

 

La franchise: dynamique et dans l’air du temps

Bizarrement, de toutes les options de reconversion, la franchise n’est pas celle qui émeut en premier. Elle évoque parfois trop investissements majeurs et vilaines zones d’activité pour faire rêver. Pourtant,l  iy a peut-être une rivière pas si con à franchir en s’y intéressant dans un projet de reconversion, en particulier si vous êtes attiré par l’entrepreneuriat. Car loin des idées reçues, la franchise se dépoussière elle-même bien plus vite qu’on ne l’imagine et propose une telle variété de projets possibles qu’il y en a pour tous les profils, toutes les envies et tous les styles. Lisez donc l’accroche de Big Fernand pour les candidats : ça sent plus l’esprit dynamique et dans l’air de temps que le rance !;)

La franchise s'actualise et propose des enseignes dynamiques et dans l'air du temps

 

Chaque année, la Fédération française de la franchise publie un étude très poussée des réseaux, des franchiseurs et des franchisés et dont les chiffres offrent des éclairages très intéressants à ceux qui veulent explorer cette possibilité.

 

Je vous parle de cet option avec l’enthousiamse qui me caractérise, cependant, ça ne signifie pas que vous devez vous reconvertir en franchise et que celle-ci est la solution à toutes les questions liées au changement de métier. Il s’agit plutôt d’attirer votre attention, de susciter votre intérêt pour une option non négligeable:

 – Ceux d’entre vous qui s’y intéressent déjà y trouveront de l’eau pour leur grain à moudre 😉
 – Ceux d’entre vous qui n’y avaient pas pensé y trouveront peut-être des idées

Bien entendu, la pertinence d’un tel projet est à déterminer pour chacun en fonction de sa situation, des ses désirs et aspirations professionnels d’une part et à l’issue d’une enquête soigneuse d’autre part. D’ailleurs, les franchisés ne s’y sont pas trompé parce qu’ils ont largement investigué en amont:

Comme n'importe quelle reconversion, un projet d'installation en franchise nécessite une enquête soigneuse

 

21 Bonnes raisons de s’intéresser à la franchise quand on a envie d’entreprendre

L’étude de la FFF m’a inspirée 21 bonnes raisons de s’y intéresser lorsqu’on a envie d’entreprendre, raisons qui sont ma lecture personnelle des chiffres donnés. Les voici résumés en infographie, je vous ai mis les détails plus bas:

Reconversion 21 bonnes raisons de s'intéresser à la franchise quand on a envie d'entreprendre

 

 

1- Les ¾ des franchisés ont fait une reconversion

Selon la Fédération français de la franchise, 74% des franchisés sont d’anciens salariés qui ont bifurqué, ce qui démontre combien la franchise est ouverte aux profils qui cherchent à changer de métier.

 

 2- Un cadre rassurant

La franchise offre un cadre rassurant à l’entrepreneur. Ainsi, ceux qui l’ont choisie évoquent principalement 3 raisons :

 – Bénéficier de la notoriété de la marque
 – Bénéficier d’un accompagnement et de moyens
 – Limiter les risques financiers

L’un de ses avantages majeurs, c’est qu’elle vous laisse les coudées franches pour tout ce qui constitue la vie de votre entreprise, sans vous laisser tout(e) seul(e) et isolé(e). Le cadre juridique interdit le lien de subordination entre franchiseur et franchisé, ce qui signifie que vous êtes au pilotage : vous développez votre activité, vous recrutez et managez votre personnel, vous êtes responsable de votre développement commercial, de la comptabilité, des finances et des relations avec vos clients.

 

3- L’expansion

Le nombre de franchisés ne cesse d’augmenter, il est passé d’un peu moins de 40 000 à un peu plus de 70 000 entre 2005 et 2016. Cet expansion est le reflet d’un intérêt grandissant autant que d’un secteur dynamique.

 

4- L’ouverture aux profils variés

La diversité des parcours est très intéressante. Avant d’être à leur compte, les franchisés étaient majoritairement des salariés dans le privé :

 – 37% sont issus d’une TPE (moins de 10 salariés)
 – 42% travaillaient dans des PME – ETI (10 à 500 salariés)
 – 21% dans des grandes entreprises (+ 500 salariés).
 – 17% étaient quant à eux à leur compte : commerçant, indépendant, chef d’entreprise
 – 7% étaient sans activité

La franchise est un poil plus paritaire que l’entreprise classique: 60% d’hommes, 40% de femmes (contre 25% toutes catégories d’entreprises confondues).

Les tranches d’âge des franchisés sont aussi très diverses:

la franchise une possibilité de reconversion à tout âge

Enfin, les niveaux d’études sont très variés:

– CAP, BEP, brevet : 22%
 – Bac, brevet de technicien, bac pro: 19%
 – Bac +2/3 : 37%
 – Bac +4 et plus : 20%

 

5- La variété des activités

La franchise offre un large choix d’activités, avec près de 2000 enseignes dans une quinzaine de domaines:

 – Équipement de la maison
 – Équipement de la personne
 – Alimentaire
 – Commerce divers
 – Services auto
 – Bâtiment
 – Nettoyage
 – Coiffure et esthétique
 – Autres services aux personnes
 – Services aux entreprises
 – Formation
 – Hôtels
 – Restauration rapide
 – Restauration à thème
 – Immobilier
 – Voyages

 

6- La stabilité

La moyenne d’ancienneté dans un réseau et de 11 ans et 45% des franchisés interrogés appartiennent à leur réseau depuis plus de 10 ans. La moyenne des contrat est de 5,7 ans, ce qui signifie qu’ils sont largement renouvelés. La franchise offre donc un moyen d’exercer de façon stable et durable.

Reconversion: la stabilité de l'entreprise en franchise

 

7- La création d’emploi

La franchise, c’est 71000 points de vente pour 620 000 emplois directs et indirects. Chaque franchisé emploie en moyenne 7,3 personnes. Le chiffre en soi n’a aucune valeur, il s’agit simplement de prendre conscience de l’impact social et sociétal d’un tel choix de vie professionnelle. Un franchiseur, c’est aussi un entrepreneur qui contribue à l’emploi local de façon considérable, ce qui peut donner du sens à son activité.

 

8- La possibilité d’entreprendre à deux

34% des conjoints travaillant réellement dans l’affaire (et sont donc rémunérés) est de 34%. La franchise est donc aussi une opportunité pour les projets de couple.

 

9- La possibilité de s’expatrier

35% des réseaux de franchise ont des points de vente à l’étranger, ce qui peut ouvrir des horizons en termes d’expatriation durable, donc de projet de vie, ce qui est rarement le cas des expatriations salariées.

 

10- Les possibilités de développement

Les possibilités de développement sont réelles:

 – 21% des franchisés on 2 points de vente (même enseigne ou enseigne différente)
 – 21% ont trois points de vente et plus
 – 28% projettent d’investir dans un autre point de vente

Notons que la tranche des 18-34 ans est ambitieuse, car ils sont 43% à envisager ouvrir un autre point de vente dans le même réseau.

 

11-La possibilité de rester dans sa région

La franchise permet aussi largement de s’implanter géographiquement dans son propre territoire, puisque les trois quarts des franchisés sont restés dans leur région:

– 62% des franchisés s’installent dans le même département que celui où ils habitent déjà
 – 13% dans la même région

 

12- La formation et l’accompagnement

C’est l’un des atouts majeurs de la franchise, ses dispositifs de formation initiale, de formation continue et d’accompagnement tout au long de votre vie d’entrepreneur franchisé.

Et les enseignes sont très impliquées dans ce principe d’accompagnement. Ainsi 74% des franchiseurs déclarent avoir renforcé leurs mesures d’accompagnement  cette années et 64% des franchisés ont perçu cette démarche.

De plus, l’étude mentionne que “77% des franchiseurs ont fait évoluer leur concept en 2016 ce qui est largement confirmé par les franchisés qui sont également 84% à le déclarer et 62% indiquent que l’évolution a été très significative.

Si l’on compare avec la rupture entre RH et salariés concernant les mesures d’accompagnement et de formation dans l’entreprise, ça fait rêver;)

 

13- Le chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des 71 000 points de vente franchisés est de 55 milliards d’Euros, ce qui est colossal.

D’autre part, 44% des franchisés ont un CA en augmentation cette année, de plus de 5% pour un tiers d’entre eux. Un secteur très dynamique donc, et dont les résultats sont sensiblement meilleurs que l’entrepreneuriat classique. La répartition des fourchettes de chiffre d’affaires, pour vous donner une idée

La fourchette de chiffre d'affaire en franchise

 

14- La confiance des banques

66% des franchisés estiment que le fait d’entreprendre en franchise a favorisé l’obtention d’un crédit auprès d’une banque

 

15- La possibilité d’entreprendre loin des grandes villes

Pour tous ceux qui en ont assez de la vie urbaine et des grandes villes et cherchent à s’implanter dans des villes plus petites, plus au calme, voire à la campagne, 1 franchise sur 2 est installée dans une ville de moins de 25 000 habitants et 19% dans des villes de moins de 5000 habitants.

 

16- La sélection très stricte

Encore un atout majeur: seules 25% des candidatures sont retenues. Les franchiseurs n’ont pas plus que vous intérêt à vous voir vous planter. La sélection très stricte est souvent très bien faite et les franchiseurs savent repérer les profils qui ont des chances de réussir. Ce qui signifie que si votre candidature est retenue, vous avez toutes vos chances de réussir. D’autre part, le rejet de votre candidature peut signifier deux choses, et donc être porteur d’enseignements essentiels:

– La non adéquation de votre profil avec l’entrepreneuriat: vous avez besoin de le savoir et de vous ré-orienter en fonction.
 – Une erreur dans le choix de l’enseigne ou du secteur qui peut vous remettre dans un aiguillage plus approprié pour vous, vers une autre enseigne.

Ainsi un de mes clients, ancien directeur marketing d’une grande entreprise qui avait candidaté pour une franchise de commerce de produits entrée de gamme en espérant seulement gagner très rapidement beaucoup d’argent, mais sans goût pour l’enseigne a vu sa candidature rapidement rejetée. Fort heureusement: il n’aurait probablement pas réussi dedans.

 

17- L’optimisme du secteur

Les entrepreneurs optimistes sont suffisamment rares pour mériter d’être mentionnés! 94% des franchiseurs et 67% des franchisés se disent optimistes et ont confiance en leur activité, ce qui démontre un état d’esprit dynamique et plus serein que chez d’autres types d’entrepreneurs.

 

18- La possibilité d’éviter les zones d’activité

On a tendance à associer un peu vite la franchise et les vilaines zones d’activité qui ont poussé comme des champignons (vénéneux ou nauséabonds) aux abords de nos villes. La bonne nouvelle, c’est que 50% des points de vente en franchise sont établis en centre ville et que nul n’est condamné à travailler à côté du supermarché s’il n’en a pas envie;)

 

19- La reconversion pour tous sur le plan financier

On associe aussi un peu rapidement l’installation en franchise à un investissement financier majeur. Or, ce qui est vrai pour l’origine socio-professionnelle, l’âge ou le sexe, en termes de variété, l’est aussi pour l’investissement, qui peut aller de 10 000 à 500 000 euros. Pour un tiers des franchisés, l’investissement a été de moins de 50 000€. Il y a donc des possibilités des projets pour tous et pour toutes les contraintes budgétaires.

 

20- La reconnaissance et l’implication dans la vie locale

Les partenaires des franchisés (les banques, le franchiseur, les clients, leurs pairs, les clients) les reconaissent comme des chefs d’entreprise à plus de 90%, ce qui signifie qu’ils sont reconnus en temps que tels et à juste titre, une forme de reconnaissance sociale et professionnelle qui manque à beaucoup de salariés.

D’autre part, 67% des franchisés sont impliqués et actifs dans la vie locale, en particulier dans le cadre de sponsoring, de mécénat ou dans les associations. Ce qu’on peut traduire par une implantation significative dans le tissu local et une vie sociale riche.

 

21- L’innovation

Pour tous ceux qui imaginent que l’innovation est réservée aux start-ups, il est fascinant de constater à quel point franchiseurs et franchisés sont à l’affût de l’innovation et à l’avant-garde de son adoption, par rapport aux entreprises classiques: e-commerce, distribution multicanal, géolocalisation, reconnaissance vocale et digitale, stratégie digitale, réseaux sociaux, applis, écrans tactiles, paiement sans contact etc. Une mine d’adaptations et d’hybridations possibles pour les carafes curieuses et désireuses d’une grande variété de tâches!

 

Dans un second billet, je vous partagerai tus les liens qui me semblent pertinents pour explorer intelligemment ce secteur passionnant et voir si vous pouvez y élaborer un projet qui correspond à vos aspirations;)

 

Voir aussi

Ithaque, 1er influenceur français sur la reconversion professionnelle
Reconversion: le portage salarial pour entreprendre… sans créer d’entreprise
Reconversion professionnelle: la tentation de l’indépendance
Création d’entreprise: les pièges à éviter

 

Aller plus loin

Vous voulez explorer votre désir d’entreprendre et élaborer un projet en harmonie avec vos désirs, vos besoins et vos aspirations? Ithaque vous accompagne. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *