S’émerveiller

un carnet d'émerveillement

“La sagesse commence dans l’émerveillement” disait Socrate…

s'émerveiller comme un enfant pour engranger les vitamines mentales
C’est quand, la dernière fois où vous vous êtes émerveillé(e)?
Qu’est-ce qui vous a ému?
Quelle était cette émotion qui vous a saisi(e)?
Que vous a-t-elle apporté?
Qu’est-ce qui vous émerveille toujours autant?

Qu’il est bon de nous autoriser de temps en temps à regarder quelque chose, un objet, une personne, une musique, une fleur, un paysage, quoi que ce soit, avec des yeux d’enfant ébahi qui fait une découverte formidable! Un moyen simple d’engranger des vitamines mentales…

 

Voir aussi

Cultiver le sens de l’émerveillement au travail (1)

10 bonnes raisons de cultiver l’émerveillement au travail

10 façons de cultiver l’émerveillement au travail

 

2,13€ de pur bonheur
A la rencontre de la beauté

 

 

Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir un état d’esprit dynamique et serein à fois, un état d’esprit propice à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual 

 

 

Publicité

3 Comments

  • carole dit :

    Le printemps est une source d’émerveillement sans limite, les fleurs, les fou-rires, la lecture d’un poème, quand mon ami joue de la guitare. je m’émerveille tellement que je crois que c’est ma seconde nature. Mais vous préconisez cela pour aider à mieux vivre, quelquefois j’ai l’impression que cela me met en porte à faux par rapport au monde dans lequel je vis.

  • Jo le dit :

    L’autre jour, ‘ai cassé mes lunettes de soleils, qui étaient très noires. J’en ai racheté une paire dont les verres sont marron assez clair, et depuis j’ai l’impression que tout est plus lumineux. C’est du plaisir!
    Ca compte?

  • Philippe dit :

    Mardi, il faisait très beau et j’ai profité d’une journée de congé pour emmener mon fils Théo (3 ans) au parc. En chemin, il y avait un massif de roses et il m’a dit “regarde, Papa les belles fleurs!”, et il s’est précipité pour aller mettre le nez dans l’une d’elles. J’ai fait pareil, et nous nous sommes extasiés sur le parfum des roses. Pas très viril, mais je m’en fous!

Répondre à Philippe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *