Conversation: la technique du perroquet

Related Posts with Thumbnails

Nous avions déjà vu des trucs utiles pour rentrer en conversation. Voici à présent une technique simple pour l’entretenir et éviter les silences trop longs qui peuvent devenir gênants.

 

conversation-technique-perroquet

Cette technique demande peu d’efforts et d’énergie, puisqu’elle consiste tout simplement à répéter quelques mots de l’interlocuteur, aussi elle est recommandable pour entretenir la conversation dans deux types de situations:

 

Timidité et manque de confiance en soi

Lorsque la timidité ou le manque de confiance en soi s’en mêlent (s’emmêlent?) vous avez parfois du mal à entretenir la conversation?  Vous êtes paralysé(e) par toutes sortes de trouilles qui, si vous savez bien qu’elles sont irrationnelles, n’en sont pas moins réelles et bien inhibantes?

Du coup, Il peut vous arriver de balbutier des propos pas toujours compréhensibles, de dire quelque chose qui tombe complètement à plat, voire de ne rien dire du tout. Et une fois que l’interlocuteur s’est excusé poliment pour aller papoter avec des personnes plus loquaces, vous avez de quoi renforcer une certitude déjà bien ancrée: vous n’avez pas de conversation. Et hop! En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, vous avez plongé à pieds joints dans le cercle vicieux de la dévalorisation.

 

 

Améliorer une relation insatisfaisante

Faire preuve de politesse et de bienveillance envers une personne que nous apprécions peu demande pas mal d’énergie, alors entretenir une conversation dépasse souvent le domaine de l’acceptable. Pourtant, discuter est un excellent moyen de se découvrir davantage et, un miracle étant toujours possible, de se rendre compte que l’autre n’est peut-être pas qu’un abruti digne  d’un bocal à con: que ses réactions pénibles à nos yeux s’expliquent, ou encore qu’il ou elle est plus intéressant(e) qu’on pouvait le penser.

De plus, cette technique concentrant la conversation sur l’autre, il ou elle aura le sentiment que vous vous intéressez. Attention! Faites-le avec sincérité, sinon vous devenez un vilain petit manipulateur.

 

 

Mini coaching: la technique du perroquet

Comme son nom l’indique, cette méthode consiste tout simplement à répéter ce qu’a dit la personne en face de vous, sous forme de question. Prenons un exemple:

“J’ai passé mes vacances en Ouzbekistan.

Tout le monde ne parviendra pas à répondre du tac au tac:

 – Merveilleux, je rêve de suivre la Route de la Soie. Le Registan à Samarcande est-il aussi fabuleux qu’on le dit?

En revanche, l’ultra simple:

– En Ouzbekistan?

a des fortes chances de pousser votre interlocuteur à donner tout un tas de détails qu’il vous suffira de répéter sur le même mode.

Oui, l’Ouzbekistan, en Asie centrale. Des paysages étonnants et une architecture exceptionnelle.
– Une architecture exceptionnelle?
– Oui, par exemple les Madrassas de Samarcande, qui sont couvertes de mosaïques bleues, c’est magnifique.
– Les madrassas?
– Ce sont des écoles coraniques construites en… etc.

Au fur et à mesure, vous gagnerez en confiance. Quand vous serez suffisamment enhardi(e), il sera alors temps de varier les questions et de rentrer dans une vraie conversation. Et pourquoi pas même de parler un peu de vous;)

 

Voir aussi

10 trucs pour engager la conversation dans une soirée
Compétences relationnelles : l’écoute active
Parler aux inconnus: les bienfaits de l’intimité passagère
Besoins affectifs: converser avec des inconnus

 

Aller plus loin

Pour améliorer vos compétences, qu’il s’agisse de relations ou de communication, pensez au coaching. contactez Sylvaine Pascual

Publicité

4 Comments

  • Christophe dit :

    La reformulation est effectivement un super moyen de montrer à son interlocuteur que l’on s’intéresse à lui. Voici ce que peut lui dire son inconscient, ou dans le cas présent son égo (car c’est bien de l’égo qu’il s’agit).

    “Cette personne me pose une question sur ce que je viens de dire…elle s’intéresse donc à ce que je lui dis…donc à ce que j’ai fait…donc à moi… donc à qui je suis…donc je suis quelqu’un d’intéressant…donc je m’aime. Et bien cette personne qui me montre que je suis grand, beau et fort me parait très sympathique. Je vais à mon tour m’intéresser à elle“.

    C’est simple, mais ça fonctionne.

    Au plaisir de te lire dans un prochain billet.

  • Voilà une technique qui a fait ses preuves et qui demande peu d’efforts pour un résultat quasiment garanti.

  • Excellent ! je le fais tous les jours. Un grand classique mais je ne savais pas que ça avait un nom.

  • Mohamed dit :

    Tiens je ne savais pas que cette technique portait un nom lol

    Je nuancerais quand meme repeter un peu trop souvent ce que dit l’autre vous fait passer pour un idiot et donc meme si la technique du perroquet es un bon debut apres il faut vraiment depasser ce stade… et se faire aider si on y arrive vraiment pas.

    Merci Sylvaine pour ton article

    Mohamed Semeunacte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *