Job idéal: tous les métiers du monde!

Sylvaine Pascual – Publié dans Vie professionnelle

 

 

 

Nul n’étant condamné à subir pendant l’intégralité de sa carrière un job pourri, autant se mettre, dès les premiers signes de fatigue, à réfléchir aux éléments constitutifs du job idéal, que ce soit dans l’idée de changer de métier ou tout simplement d’agir pour davantage de bien-être au travail. Voici un outil parmi tant d’autres pour se pencher sur le sujet

 

 

Nouveau jour

 

Votre longue liste de griefs contre votre job actuel est la somme de tous les obstacles qui se dressent entre vous et les sommets de la satisfaction professionnelle? Vous en êtes venus à espérer qu’un jour nouveau se lève, qui vous éclairera sur la direction à prendre?

 

Rassurez-vous: c’est le lot d’une majorité de mes clients, qui à un moment donné, par lassitude, par exaspération ou pour mille autres raisons, se sont retrouvés avec l’usine à idée (celle qui est judicieusement située entre leurs deux oreilles) en rideau et peinaient alors à identifier une direction possible. Or, il existe des outils pour rallumer le gaz sous la marmite et porter le cerveau à ébullition, pour relancer la machine.

 

Nous avons vu récemment un outil qui consistait à explorer un dernier avant de mourir. Comme vous et moi brillons par notre souplesse et ne craignons pas le grand écart, je vous propose aujourd’hui son antithèse, le contre-pied 2012. Comme précédemment, cet outil sera utile:

 

  • A ceux qui ont un métier qui leur plaît, dans l’absolu, tout en trouvant que l’exercice qu’ils en font est plus proche du stage commando que de l’ivresse des cimes.
  • A ceux qui ont un désir de reconversion professionnelle sans avoir une idée précise du métier qui leur conviendrait, ou qui se demande si leur idée est une bonne idée.

 

 

Mini coaching job idéal: tous les métiers du monde

 

Imaginez qu’en décembre, au lieu de déposer la destruction de la planète dans vos souliers, le Père Noël vous fasse un tout autre cadeau: une durée de vie suffisante pour exercer tour à tour, et d’ans l’ordre que vous voulez, tous les métiers qui sifflotent ne serait-ce qu’un ersatz de chant des sirènes à vos oreilles fascinées.

Un nouveau jour se lève donc avec tous les possibles à portée de CV. Faites la liste de toutes les professions que vous feriez, sans aucune censure, l’ordre n’a pas d’importance. Pour chacun de ces métiers:

 

  • Qu’est-ce qui vous plaît, vous motive, vous donne envie, vous fait vibrer ?

 

Les métiers qui vous viennent à l’esprit contiennent chacun des détails plus ou moins importants correspondant à vos diverses catégories de besoin professionnels, dont la satisfaction génère le bien-être au travail.

 

Vous voilà avec un tombereau d’éléments disparates, qui viennent sans doute s’ajouter aux éléments que vous aviez déjà identifiés. Et tout l’art de l’outil va consister à faire sens de cette bimbeloterie de détails professionnels pour créer un tout cohérent.  Un peu comme un mosaïque, ou les pièces d’un puzzle, mais dont vous n’auriez pas de représentation de l’image finale sur laquelle vous appuyer, seulement les concordances qui font que chaque pièce s’emboîte avec telle pièce plutôt que telle autre:

 

  • Comment les ordonner?
  • Quelles sont les ressemblances, les correspondances, les points communs?
  • Quelles pièces peuvent être regroupées?
  • Quelles sont les dissonances, les antinomies, les contradictions apparentes?
  • Comment peuvent-elles être regroupées?
  • Tous ces groupes, comment sont-ils en relation les uns avec les autres?
  • Comment peuvent-ils s’agencer, se goupiller, se concilier?

 

Vous avez à présent une image plus nette des éléments indispensables à votre félicité professionnelle. Peut-être même que parmi tous vos choix de métiers, l’un d’entre eux émerge comme une piste potentielle. Si c’est le cas, passez-le avec soin aux 12 filtres du job idéal. Ca vous évitera de vous jeter tête baissée dans une fausse direction ou au contraire de confirmer votre intuition et de passer à l’étape suivante.

 

Si aucune piste ne vous a tiré par la manche, ce qui sera probablement la plupart des cas, patience, l’exercice n’est pas terminé;)

 

Pour ceux qui sont en désir reconversion:

  • Qu’est-ce que ça vous dit sur le type de métier qui vous conviendrait?
  • Quels types de métiers cela élimine-t-il d’emblée?
  • A l’inverse: quelles pistes à explorer ces éléments ouvrent-ils?
  • Comment allez-vous intégrer ces informations dans votre réflexion?
  • Quels domaines allez-vous explorer plus avant?
  • Quand?

 

Pour ceux qui sont en poste:

  • A l’issue de ce travail, que constatez-vous?
  • Quels éléments sont indispensables à votre sentiment de satisfaction au travail?
  • Quel est l’écart entre votre situation actuelle et ces éléments?
  • Qu’est-ce que ça vous dit sur votre job actuel?
  • Dans quelle mesure est-il compatible/incompatible avec ces éléments?
  • Comment réduire concrètement cet écart?
  • Quelles stratégies allez-vous mettre en œuvre pour y parvenir?

 

En reconversion ou en poste: transformez tout cela en objectifs SMART sur lesquels vous pourrez appliquer les triplette du coaching, pour qu’ils soient autant de pas qui vous rapprocheront du boulot idéal. Car au risque de radoter: un pas plus près, c’est mieux qu’un pas plus loin ou aucun pas du tout,)

 

 

Voir aussi

 

Le boulot idéal: une réalité à inventer?

Job idéal: un dernier métier avant de mourir?

Reconversion: interview de Sylvaine Pascual sur France 5 emploi

Reconversion professionnelle: voyage au bout de l’enfer ou formidable aventure?
Age, métier et reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle: l’être humain derrière le projet
Carrière: le désir de reconversion
Reconversion professionnelle: guide téléchargeable

Une reconversion professionnelle zen et dynamique à la fois!

Reconversion professionnelle et imagerie sylvestre

Reconversion : Ithaque dans les médias

Les 7 ingrédients du plaisir au travail

 

 


Aller plus loin

 

Vous songez à une reconversion professionnelle? Vous voulez améliorer votre quotidien au travail? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *