Tous en short! Les hommes, la chaleur et le code vestimentaire au travail

L'été, libérons les hommes de leurs carcans vestimentaires

 

Les températures estivales suscitent ma sympathie envers les hommes qui, condamnés à bosser en au mieux en pantalon, au pire en costume, transpirent sans mot dire dans la chaleur de l’été. Libérons les hommes des carcans vestimentaires!

L'été, libérons les hommes de leurs carcans vestimentaires

 

Le bénard venu des tréfonds de l’histoire

Les films de science fiction ont en commun avec la vie de bureau la consternante non-évolution des tenues masculines. Quand ce ne sont pas des mondes post-apocalyptiques qui rendent la veste en cuir et le jean troué quasi incontournables, le costume est d’une constance de l’ordre de la mathématique. D’Elysium à la Défense, de Gattaca au CAC 40, même combat, le costard-cravatte.

Nous les femmes, sommes passées du corset-robe longue (de préférence large, lourde, à volants et j’en passe) à… à peu près tout ce qu’on veut. Les hommes, eux, se cognent à peu de chose près le même bénard depuis les tréfonds de l’histoire, et depuis plusieurs siècles, les voilà condamnés à jouer les pingouins endimanchés même par 31 degrés. Heureux les Romains en pantacourt et toge mi-cuisse, les Egyptiens en jupette, qui pouvaient respirer de la gambette et traverser l’été au frais!

tous en short 11

 

Laissons les hommes bosser en bermuda l’été!

Forte de ce constat, le vendredi 18 juillet 2014, par 35° à Paris, j’ai lancé un petit tweet car il me semblait essentiel, à notre époque formidable où le bien-être est une préoccupation de tous les instants, d’affranchir les hommes du falzar obligatoire:

tous en short

 

Les réactions ne se sont pas fait attendre, parfois savoureuses!

tous en short 9

tous en short 2

tous en short 10

 

Cependant, bien entendu, la question s’est vite posée: le bermuda est-il une alternative, ou y en a-t-il d’autres?

tous en short 4

tous en short 6

 

La question est évidemment pertinente, car le jugement du tribunal de la pelure à gagne-pain est sans appel : hors costume point de salut pour les jules au boulot. Les mâles professionnels responsables à responsabilités n’ont pas d’autre choix que de donner dans le paraître professionnel responsable à responsabilités. Et ça, ça ne passe que par le costume. Sans exception! Rappelons d’ailleurs que la canicule de 2013 a eu son lot de victimes, y compris ceux qui, comme nous le rappelle ce billet de Mode(s) d’emploi, s’étaient estimé en droit d’aller travailler en bermuda.

Ajoutés à cela les diktats de la mode, dont le côté péremptoire et condescendant est d’autant plus infect que celle-ci innove peu et nous ressert régulièrement les mêmes oripeaux affublés de superlatifs enthousiastes, qui étaient tant décriés il y a quelques années. Les hommes n’y coupent pas: la chemise à manches courtes, “c’est non, non et non” nous explique l’un des ayatollahs de la mode masculine. La police vestimentaire est probablement la plus détestable qui soit qui, dont le fais-pas-ci-fais-pas-ça est long comme un jour sans pain et qui, au moindre faux-pas, vous taille… un costume. La boucle est bouclée, impossible de sortir de cette spirale-là.

 

Conseils convenus en veux-tu en voilà

Comme donc, le monde professionnel ne sort pas de la triplette costard-limace-filoche, chaque année, la presse nous ressort le sujet “comment s’habiller au travail en été” avec à la clé des conseils aussi savoureux qu’un poulet de batterie en cuisson vapeur. Si l’on recevait un Euro à chaque fois qu’on lit sur le sujet “préférez les matières naturelles et légères”, on aurait de quoi remplir le trou de la sécu.

Messieurs les hommes auraient-ils du mouron à se faire, tant les interdits vestimentaires au travail semblent avoir la peau dure? Peut-être pas, il semblerait qu’au détour de l’été, l’on voit poindre des nouveautés. Déjà en 2013, cet article s’insurgeait contre l’hypocrisie et les excès des arguments avancés contre plus de décontraction en été, en plaidant qu’autre chose que le costume ne signifie pas nécessairement short informe et Birkenstock. Travailler autrement, c’est peut-être aussi travailler habillé autrement.

 

Des alternatives en vue?

Cadremploi s’y est mis quelques jours plus tard avec cet article, qui présente des initiatives bermudas dans deux entreprises:

  • Le “Bermu Day d’Altran, qui aura lieu le 31 juillet et qui “marque symboliquement la traditionnelle coupure estivale et permet aux collaborateurs, au sein des locaux Altran, de venir travailler dans une tenue… de saison“.
  • La D8 beach party, qui s’est tenue le 26 juin, pendant laquelle les salariés de la chaîne D8 étaient invités à venir en tenue de plage et qui s’est finie par un barbecue.

Tout ça c’est très bien, mais ce sont des événements à but convivial et ils sont organisés… indépendamment de la météo. Qui peut, en région parisienne et en juillet/août, être aussi automnale que caniculaire. Un coup dans l’eau, donc.

Plus intéressant: cette initiative plus adaptative d’Orange qui, suite à la semaine caniculaire de début juillet 2015 a organisé un #casualwednesday qui s’est prolongé jusqu’au vendredi.

Beaucoup plus intéressant est le cas de Blablacar où, selon sa co-fondatrice Laure Wagner, “on peut venir habillé comme on veut, été comme hiver”. Donc ça existe et ça ne nuit pas à la performance professionnelle? Le paraître ne serait donc pas plus efficace que l’être? L’esprit start-up a encore une longueur d’avance et l’entreprise libérée c’est peut-être aussi des salariés libérés d’exigences vestimentaires anté-ferroviaires, en particulier dans l’étuve de l’été.

Reste peut-être aussi aux créateurs de faire enfin preuve de créativité et de mettre au goût du jour des alternatives estivales pour que les hommes puissent éviter la liquette serpillière et se laisser respirer. Il y a d’autant plus urgence qu’avec le réchauffement de la planète annoncé, ils ne sont pas sortis de l’auberge;)

Quant à tous ceux que le mollet à poil(s) prend à rebrousse-poil, ils devraient peut-être se questionner sur leurs convictions, car au rayon surgelés du sexisme ordinaire, les hommes subissent une définition de l’élégance professionnelle prise dans les glaces d’antan, qui gagnerait sans doute à être revisitée.

tous en short 13

Et voilà que la #canicule2017 apporte un peu plus d’eau à ce moulin-là: je salue l’initiative ô combien futée de ces courageux chauffeurs de bus Nantais à qui on interdit de venir travailler en short et qui ont eu cette idée de génie, venir en jupe: lire l’article de France Info

 

Allez les guerriers, tous en short, donc, libérons les mollets masculins de la chaleur estivale et souvenons-nous: les cadavres ne portent pas de costard😉

 

 

Aller plus loin

Vous voulez élaborer un projet, construire et entretenir une posture, un état d’esprit et un relationnel sereins et dynamiques à la fois, propices à la concrétisation de vos aspirations professionnelles? Pensez au coachingPour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

 

Publicité

7 Comments

  • Laurent dit :

    Je plussoie, libérons nos poils. Personnellement mon arme secrète pour l’été est l’achat massif de chaussures de la marque Géox ! Un vrai petit bonheur.

  • Carine dit :

    Bonjour
    Je m’inscris en faux, il y a au moins un film de SF où les hommes de sont pas en pantalon ! “: l’excellent “Jacky au royaume des filles” que je recommande à tous ceux qui ne l’ont pas vu .
    Sinon, il y a eu l’an dernier un mouvement dans un pays nordique où face à la chaleur les employés du train sont allés travailler en jupe, car le short était interdit …. un petit voyage au bout de l’absurde http://www.atlantico.fr/atlantico-light/suede-conducteurs-train-portent-jupes-au-travail-752168.html

    • Sylvaine Pascual dit :

      Bonjour Carine et mea culpa, effectivement, cette exception de taille m’avait échappée!
      Et merci pour ce partage suédois, d’autant plus intéressant que ce mouvement à suscité la réflexion de la direction. Comme quoi, l’action pacifique a du bon;)

  • Milla dit :

    Bravo pour votre site, je crois qu’il dépanne beaucoup de personnes, moi en tout cas il m’est très utile, continuez comme cela et bon courage !!!!

  • PMeance dit :

    Bonjour Sylvaine,
    Je ne sais pas où tu as été choper la dernière photo, mais je crois que tu viens de publier une image de moi en officier romain millésime 1987. Ça m’a fait un choc !
    Bel article, cependant je ne me vois pas intervenir auprès de mes clients en bermuda. Oui la crédibilité associée au paraître à encore de beaux jours devant elle!
    Je te souhaite un bel été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *