Le côté obscur du coaching…

 

Sylvaine Pascual – Publié dans: C’est quoi le coaching?

Tweeter

 

Le  coaching reste encore une pratique obscure pour nombre de personnes, et peine parfois à se définir autrement que par rapport à d’autres pratiques. On finit par être intarissable sur ce que le coaching n’est pas (psy, conseil, consultant, mentor etc…), et à servir des définitions vagues et peu claires de ce que le coaching est. Voici donc quelques éléments mieux le comprendre.

coaching

Ca fait quoi, un coach?

 

Le coach accompagne des personnes qui veulent développer leurs capacités, qui ont un projet précis ou qui font face à des difficultés ponctuelles. Il les amène à identifier  leurs freins vis-à-vis de la résolution du problème, puis à travailler dessus pour les amener à trouver leurs propres solutions.

 

Le coach apporte un ensemble de techniques qui facilite la prise de conscience, la mise en place d’actions concrètes et de changements.

 

Concrètement, le coach est un as du point d’interrogation: la majeure partie de son travail consiste à poser des questions, à utiliser le dialogue pour favoriser la clarification de la situation actuelle du client, là où il voudrait aller, et quels sont les moyens les plus efficaces pour lui, afin d’y parvenir.

 

 

Comment ça se passe avec un coach ?

– Grâce au questionnement, le coach conduit son client à une réflexion qui apportera les solutions adéquates à la réalisation de son projet ou à la résolution de son problème.
Le client réfléchit aux changements qu’il souhaite mettre en place, puis les expérimente, tout en étant écouté et soutenu par son coach.

– Le coach aide son client à fixer ses objectifs, clarifier et planifier les étapes de sa vision de l’avenir, et à passer à l’action.
Ils travaillent ensemble en fonction de critères de réussite fixés à l’avance afin, tout au long de la mission, de pouvoir vérifier que celle-ci se déroule conformément aux accords passés.

– Plutôt que de se centrer sur le problème, le coach amène son client à se centrer sur lui-même, parce qu’il est le moteur de la résolution du problème. Le coaching repose sur le principe que le client est le seul à détenir les clés de son évolution (c’est pour ça que le coach pose des questions sans préjuger des réponses), et l’exploration et la connaissance de soi sont un moyen d’y parvenir.
– Résolument concret, le coach amène son client à agir dans le sens qui lui convient, en fonction de sa personnalité et de ses valeurs (du client, hein, pas du coach!).

– Le coach et son client travaillent ensemble dans un principe de coresponsabilité :

Le client s’engage dans la mise en place d’actions concrètes (qu’il choisit lui-même) pour parvenir à son but. Il participe pleinement et activement à la réalisation de ses projets et est conscient qu’il en est à la fois l’auteur etl’acteur.

Le coach s’engage à soutenir son client et à lui apporter les outils nécessaires à l’émergence des solutions pour résoudre les difficultés, lever les freins, surmonter les obstacles, déjouer les mécanismes qui entravaent la réussite et atteindre les objectifs, étape après étape.

 

 

Voir aussi


Les triplettes du coaching (1)

Les triplettes du coaching (2)

Bienvenue sur le blog d’Ithaque

Le coach a-t-il des super pouvoirs? 

La durée d’une mission de coaching

Définir son objectif : un élément crucial du coaching

 

Les dossiers d’Ithaque: C’est quoi le coaching?

 

 

 

Aller plus loin

 

Pour tous renseignements sur le coaching ou nos prestations, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *