Connaissance de soi: le questionnaire de déconfinement

Entre changements subis, déstabilisation émotionnelle et adaptation vaille que vaille, le confinement aura été une grande source d’enseignements sur lesquels nous pouvons nous appuyer, soit simplement pour mieux nous connaître, soit pour orienter nos choix de vie personnelle ou professionnelle. A vos papiers, à vos stylos, il est temps de remplir questionnaire du déconfinement.

Les enseignements du confinement

Le confinement vous a laissés flappis, le citron confit, la bonne humeur en berne, la théière vide à force d’obligations, de contraintes et d’injonctions (y compris celle, balourde et bêtasse  – aussi sotte que grenue, dirait Béru – de le réussir) ?

Inversement, comblés dans la bulle bienheureuse et providentielle de vos pénates, vous faites à présent partie des déconfits du déconfinement, déjà nostalgiques de ses bienfaits ?

Ou peut-être un peu de l’un, un peu de l’autre quelque part entre les deux ?

Dans tous les cas, le confinement a été l’occasion d’en apprendre beaucoup sur nous-mêmes, notre condition autant que nos conditions, notre capacités d’adaptation, nos besoins, nos émotions, nos relations, parce qu’il a attiré notre attention sur tout un tas de choses, en apparence petites ou anodines, en tout cas auxquelles nous prêtons peu d’attention en temps normal, bien qu’elles soient le reflet de notre personnalité, de nos désirs et préférences, de ce dont nous avons besoin pour nous sentir bien.

Et le déconfinement peut venir renforcer ces apprentissages, parce que nous allons à nouveau subir un tas de changements pas toujours désirés au travail comme à la maison. Voilà pourquoi je vous ai concocté un questionnaire de déconfinement, un peu comme un questionnaire de satisfaction confinée (ou pas, vous l’avez compris). A défaut d’y trouver des révélations épiphaniques sur la substantifique moelle de votre moi profond et du sens de la vie, vous pourrez sans doute y trouver tout un tas de pistes de connaissance de vous-même, utiles à l’acceptation de soi et aussi, potentiellement pour ceux qui le désireront, pour prendre des décisions : 

– De vie professionnelle, pour l’ajuster davantage à vous-mêmes et vos appétences et vos besoins (y compris relationnels), bref, des pistes de job crafting pour gagner en plaisir de travailler, voire de reconversion, si votre job a perdu trop de son sens.

– De vie personnelle, pour l’ajuster davantage à vous-mêmes en fonction de vos aspirations et de vos désirs. 

bricoler son propre plaisir de travailler: relations, contenu et conditions de travail, perception

Le questionnaire du déconfinement

Pour vous y aider, je vous propose un questionnaire de déconfinement, auquel répondre sans censure et sans jugement, juste pour faire le bilan de ce que vous en retenez, de ce qui est important, de ce que vous voulez pérenniser et de ce dont vous avez envie de vous débarrasser, et pour aller vers une acceptation de vous décontractée. Chaque question propose de lister trois réponses, mais disons-le, c’est un trois presque arbitraire. Lecteurs fidèles, vous le savez, j’aime bien les triplettes, mais aussi les trépieds sur lesquels on peut s’appuyer, mais ici il s’agit simplement d’encourager à réfléchir à plusieurs choses, sans en chercher trop, pour éviter de se retrouver avec une liste qui aurait la tête des mauvais jours d’une to-do list interminable et navrante par nature, pour bon nombre d’esprits vifs qui préfèrent les directions, les navigations aux objectifs. A l’arrivée, s’il n’y en a qu’une, il n’y en a qu’une et s’il y en a 4, 7 ou 29, il y en a 4, 7 ou 29. A vous de voir !

Le questionnaire complet, que j’ai mis à disposition de mes clients, comprend 30 questions, en voici 15 :

  1. 3 choses que vous avez aimées 
  2. 3 choses que vous avez détestées
  3. 3 choses qui vous ont manqué 
  4. 3 choses qui ont été vraiment difficiles
  5. 3 choses dont vous vous êtes parfaitement passé(e)
  6. 3 choses que vous voudriez garder, continuer à faire 
  7. 3 choses que vous ne ferez plus 
  8. 3 choses que vous ferez différemment (comment, et pourquoi) 
  9. 3 choses que vous avez apprécié dans votre lieu de vie
  10. 3 choses qui vous ont agacé(e) dans votre lieu de vie
  11. 3 choses que vous avez apprises sur vos collègues 
  12. 3 choses qui ont changé dans vos relations à vos collègues
  13. 3 choses que vous avez apprécié dans votre entreprise et sa façon de gérer 
  14. 3 choses que vous n’avez pas aimé dans la façon de gérer de votre entreprise 
  15. 3 choses que vous avez découvertes ou confirmées sur votre relation à votre travail (contenu, conditions ou perception du travail)

Qu’est-ce que tout ça vous dit sur vous-même?

Sur vos valeurs, vos besoins, vos envies, vos aspirations, sur ce qui est important pour vous, au travail ou à la maison?

Quel impact sur votre vie “d’après?”


Voir aussi

Connaissance de soi: l’inventaire surréaliste

Connaissance de soi: le questionnaire de Proust

Connaissance de soi: ce que nos lectures disent de nous

Cinéma et connaissance de soi

Connaissance de soi: belles contradictions


Aller plus loin

Vous voulez construire et entretenir l’estime de vous, les relations élégantes et l’état d’esprit qui vous permettront de mener votre barque professionnelle avec aisance dans les incertitudes du monde d’après? Ithaque vous propose 3 axes de coaching, entièrement modulés pendant le confinement pour intégrer le flou du monde de demain dans votre réflexion professionnelle:

Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *