Tous manipulés, tous manipulateurs!

Related Posts with ThumbnailsSylvaine Pascual – Publié dans: Entretenir des relations saines

 

De petites manipulations entre amis en mises sous emprise, nous nous retrouvons chaque jour à prendre dans le museau mille petites et grandes attaques contre nos opinions, nos valeurs, notre intégrité; mille petites et grandes tentatives de prise de pouvoir pour nous contraindre à agir ou penser contre (à l’insu de?) notre gré.

 

De la manipulation ordinaire

 

Car la manipulation, c’est bien cela: tenter d’influencer une autre personne dans le but de la faire agir comme on le souhaite même si cela ne correspond pas à ses choix naturels.

Et inutile d’essayer de nous faire croire que nous sommes les blanches colombes de nos relations, victimes des Méchants-qui-nous-veulent-du-mal : nous faisons exactement pareil…

 

La majorité des manipulations ordinaires, prises individuellement, n’a pas grandes conséquences. Le problème, c’est qu’à force de petites manoeuvres douteuses, nous bâtissons nos relations sur des faux-semblants et des jeux de pouvoir, ce qui en soit correspond peu à  une relation saine qui se développe dans le respect de soi et de l’autre.  Au delà, il y a un réel danger quand les manigances deviennent chroniques et nous pouvons aller jusqu’à exercer ou subir de véritables violences psychologiques comme le harcèlement moral*.
Mini coaching: identifier les comportements manipulatoires

Apprenons donc à identifier tout ce qui constitue nos petites manoeuvres manipulatoires et celles des gens qui nous entourent pour en sortir, car le schéma est simple: plus nous connaissons les ficelles de la manipulation, plus nous pouvons l’éviter, et plus nous évitons de manipuler, moins nous nous attirons les tentatives de manipulation (voir le triangle de Karpmann).
Nous avons vu quelques exemples de manipulation dans la communication, il y en a d’autres, et les comportements aussi peuvent être manipulateurs.Voici une liste non exhaustive de comportements manipulateurs

  • Nier sa responsabilité
  • Communiquer de façon vague sur ses besoins, opinions et demandes
  • Répondre de façon floue ou éluder les questions
  • Changer d’opinion et de comportement en fonction des personnes en présence
  • Faire passer ses messages par des intermédiaires
  • Diviser pour mieux régner
  • Mettre en doute indirectement la compétence
  • Critiquer sans en avoir l’air
  • Dévaloriser les actes, idées et sentiments
  • Insulter, ridiculiser, parodier
  • Mentir
  • Déformer et interpréter
  • Changer de sujet au milieu d’une conversation
  • Culpabiliser
  • Faire du chantage affectif
  • Exploiter les principes moraux des autres
  • Ignorer les demandes, droits, besoins et désirs des autres
  • Se placer en victime
  • Faire preuve d’incohérence entre son discours et ses actes
  • Utiliser la flatterie, les attentions, les cadeaux pour obtenir quelque chose
  • Satisfaire ses propres désirs, atteindre ses buts au détriment des autres
  • Refuser systématiquement de se remettre en question
  • Soigner une fausse image de bonté
  • Souffler le chaud et le froid
  • Intimider, menacer
  • Isoler l’autre, réduire ses contacts extérieurs
  • Se montrer insensible et inattentif aux besoins et demandes de l’autre
  • S’adresser à une personne uniquement quand on a besoin d’elle
  • Prêcher le faux pour savoir le vrai
  • Agir de façon à contrôler ou limiter la liberté de l’autre
  • Rejeter pour mieux attirer
  • Bouder ou pleurer pour attendrir
  • De façon générale, toute attitude destinée à obtenir quelque chose indirectement.

Auto coaching: sortir de la manipulation

Eviter la manipulation demande des efforts. On cède parfois aux manoeuvres pour s’éviter les conséquences pénibles (scène, critique, mécontentement etc.) ou pour obtenir plus facilement quelque chose qui nous tient à coeur. Travaillons donc à développer des relations saines, où la considération de soi et de l’autre est au centre des interactions pour que chacun puisse s’épanouir.

Parmi ces comportements, dans lesquels vous reconnaissez-vous?
Quel est le dégré de cohérence entre vos dires et vos actes?
Comment pouvez-vous exprimer ou agir directement et dans le respect des deux parties à la place?

Dans lesquels reconnaissez-vous les personnes qui vous entourent?
Quel est le degré de cohérence entre leurs dires et lerus actes?
Comment pouvez-vous agir pour ne pas entrer dans le jeu de pouvoir?
Quelles demandes assertives pouvez-vous faire pour que ce comportement cesse?

* Je vous conseille vivement l’excellente série d’articles d’Hélène Schild pour comprendre le harcèlement moral, ses mécanismes et ses dangers.

Articles relatifs:

Les relations professionnelles difficiles: le triangle de Karpman
Définir ses limites
Mieux communiquer
Mieux communiquer: les demandes assertives
Relations: le grand ménage de printemps

Les dossiers d’Ithaque: Entretenir des relations saines
Les dossiers d’Ithaque: Mieux communiquer

 

 

Aller plus loin

 

Pour sortir des relations pourries et construire à la place des relations saines et satisfaisantes, Ithaque vous propose

Le coaching relationnel

Les ateliers individuels de développement personnel

Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

11 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *