Etes-vous stressé(e)? Des tests comme s'il en pleuvait

Related Posts with ThumbnailsSylvaine Pascual – Publié dans: Brèves du stress

Face au stress omniprésent chacun y va de son test d’évaluation (dès fois qu’on raconterait des salades et qu’en fait on soit pas stressé(e)?).
Le plus répandu est sans doute l’échelle de Holmes-Rahe qui entend déterminer la probabilité que la santé soit affectée au cours de l’année qui vient.
Cette méthode d’évaluation me parraît un peu suprenante car elle prend en compte uniquement les événements qui se sont produits au cours de 24 derniers mois et ne s’intéresse pas aux mécanismes émotionnels.
D’autre part, elle accorde un nombre de points figé aux événements, et je crois que c’est ce qui me gène le plus. Allez, j’émets trois objections! Prenons l’exemple de la maladie, qui reçoit 53 points:

1- Une grippe et un cancer sont-ils stressants exactement de la même manière?
2- Une maladie dont on souffre depuis plus de 24 mois ne compte donc pas? Elle n’est plus stressante, on est habitué maintenant, c’est ça?
3- Tout le monde réagirait donc exactement pareil à une même maladie?

En voici un autre de Jacques Lafleur et Robert Beliveau qui s’intéresse aux symptômes (physiques, émotionnels, motivationnels etc.) plutôt qu’aux événements extérieurs. Intéressant, cependant, difficile de différencier le stress d’une période de déprime.
Un autre, pour la route, présenté comme scientifique et reconnu sur le plan internationnal.
Mais il y a pire: les QCM: si aucune réponse ne nous correspond, on fait quoi? On est censé cocher la réponse “la plus proche”, qui est parfois  “la moins éloignée” et n’a pas grand-chose à voir avec nous. Comment les résultats peuvent-ils être pertinents? En voilà un exemple.
Encore mieux: le QCM version magazine féminin, avec à la clé, au bout de 7 question, un protrait criant de vérité du type de stressée (magazine féminin oblige), assortie de LA solution suprême qui règlera tous vos problèmes.

Personnellement, je suis peu adepte des tests de personnalité quels qu’ils soient: en moins de deux, nous voilà étiquetés, estampillés, catalogués d’une façon qui me paraît limitative et simpliste, voire franchement erronée. J’ai passé  tous les tests de niveau de stress que j’ai trouvés sur Internet, par curiosité, et les résultats sont édifiants: je passe de ultra stressée (586 points sur le Holmes-Rahe! Je suis au bord de l’apoplexie!) à pas du tout stressée. Vous avez bien lu. Une chienne ny retrouverait pas ses petits!

Bref, je trouve ces tests peu utiles: nous avons chacun notre propre échelle interne ou hiérarchie des événements stressants ou non, qui elle-même est variable selon les périodes et notre état interne: nous résistons souvent mieux à un même événement stressant quand nous sommes dans un état d’esprit positif que si nous traversons une période difficile.
Personnellement, je préfère prendre uniquement en compte ce qu’on me dit: si un client se considère stressé, nous explorons ensemble ce que lui et lui seul entend par là,  les manifestations et les causes de son stress. Nous travaillons ensuite dessus, dans la mesure où tout cela relève du coaching.

Et vous, que pensez-vous de ces tests? Estimez-vous qu’ils sont utiles?
Si vous les faites, les résultats correspondent-ils au sentiment que vous avez de votre niveau (ou absence) de stress?

Et puis: vous considérez-vous comme stressé(e)?
Si oui, comment se manifeste votre stress?

Finalement, le seul test d’évaluation du stress qui m’ait plu, c’est celui-ci réputé infaillible, et limite on serait prêt à le croire…

Voir aussi:

Brèves du stress
Les dossiers d’Ithaque: stress, la coexistence pacifique

Publicité

4 Comments

  • MADmoiselle dit :

    Les tests, ‘faut prendre ça à la rigolade je pense… c’est un peu comme les horoscopes… On peut pas mettre tout le monde dan sun même panier…
    Je ne pense pas qu’on puisse réellement réaliser une échelle du stress parce qu’il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu, et les gens réagissent tellement différemment les uns des autres, que c’est impossible à cataloguer…

  • fredheas dit :

    Bonjour Sylvaine,

    Je ne sais pas non plus si l’ensemble de ses tests sur le stress sont réellement pertinent et précis!
    Tous comme les autres tests, ils peuvent permettre de se situer vis-à-vis d’une certaine tendance…
    Mais comme tu l’évoquais, rien de meilleurs que notre horloge interne!

    Bonne St Valentin à toi… sans stress (biensûr!)

  • kassie95 dit :

    un petit passage rapide, je vois que tu n’as pas chômé, en ce qui me concerne je n’est pas beaucoup de temps en ce moment mais je n’oublie personne. A bientôt

  • Patrick dit :

    Quand je suis stressé, je deviens irritable et fatigué. Ca arrive assez régulièrement, d’ailleurs.
    Moi, c’est le contraire de tes résultats: le Rohe-machin je suis presque pas stressé, le Lafleur-bidule je suis pas mal stressé.
    J’opte pour les résultats du second… ce qui d’ailleurs ne m’amène nulle part: OK, j’ai passé le test, je suis stressé. Et je fais quoi, maintenant?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *