Emotions et pseudo-émotions

Related Posts with ThumbnailsSylvaine Pascual – Publié dans:  Comprendre les émotions


Zenobie est en colère
 

Salut,Je suis en pétard. Un ami que je n’ai pas vu depuis des lustres devait venir me rendre visite, et ce secoué du bocal m’a dit hier qu’il avait choisi de faire autre chose à la place. Ca me casse franchement les arpions, parce qu’on avait prévu des trucs sympas à faire ensemble, et que je me réjouissais de le voir, sentiment apparemment non partagé. Mais ce qui m’a le plus déçue, ce sont les raisons qu’il m’a données, à savoir qu’il m’aurait comme d’habitude utilisée pour se plaindre de sa situation actuelle, parce que je suis une bonne oreille, et qu’il en a marre de se plaindre (il me parle pourtant souvent de ses problèmes). Une fois passée la déception et le sentiment de rejet, ça m’a mise dans une rage noire, un renaud sans fond:
Comment j’ai fait pour ne pas voir qu’il m’utilisait? Je suis aveugle ou quoi?
Sur ce je vais me coucher et ruminer un bon coup.
Bien à toi

Zénobie

Derrière chaque émotion négative
se cache
un besoin à combler.Une peinture qui se lézarde
peut signifier
qu’il est nécessaire
de refaire le mur…

Emotions et pseudo-émotions

 

Face à une situation comme celle décrite par Zénobie, il est important de faire la distionction entre pseudo-émotions et émotions:
La déception, le rejet, l’humiliation, le ridicule… mais aussi l’admiration, la sympathie, la gratitude, la timidité* sont des attitudes, des constats, des sentiments, ce ne sont pas des émotions en soi.
Cependant, ces sentiments sont accompagnés d’émotions, que l’on peut ranger dans 7 grandes catégories:

Joie              Plaisir            Surprise
Tristesse            Dégoût            Colère            Peur

Le sentiment est le symptôme, l’émotion (négative) est le messager qui nous indique que quelque chose menace notre bien-être.

Que faire des pseudo émotions et émotions?

Une fois que nous avons exprimé les sentiments, les pseudo-émotions, il est utile d’aller identifier l’émotiondissimulée derrière, car c’est elle qui nous renseigne vraiment sur ce qui ne va pas: rappelons-nous que cette émotion nous parle de nous, pas de l’autre!. Nous pouvons ensuite identifier les besoins peu ou mal comblés sur lesquels l’émotion nous renseigne:

Dans le cas de Zénobie, la déception exprime le décalage entre ses attentes dans sa relation et la réalité de celle-ci. L’émotion est la colère, de n’avoir pas vu les signes qui auraient pu lui indiquer ce décalage. Plusieurs besoins pourraient se cacher derrière cela, mais il y a sans doute un besoin de clarifier ses attentes dans ses relations amicales et de les exprimer si nécessaire.

Comment s’y prendre?

Comme d’habitude, en se posant quelques questions!
Face à une situation qui génère des sentiments forts et de l’émotion:Qu’est-ce que vous ressentez, précisément?
Quelle est l’émotion, exactement? (voir 7 catégories)
Que vous dit cette émotion?
Quel est le besoin qui se cache derrière, et qui, comblé, vous rendrait votre bien-être?
Comment faire pour combler ce besoin?

* Pour davantage d’informations sur les catégories de pseudo-émotions et d’émotions, je vous conseille le site Redpsy:

pseudo-emotions
emotions

Voir aussi:

Les dossiers d’Ithaque: Comprendre les émotions
Nos émotions nous parlent de nous
Les émotions: amies fidèles ou ennemies incapacitantes?

Publicité

8 Comments

  • Aurelien dit :

    Article interessant sur la distinction sentiment / emotions !

    Et oui personne ne nous decoit, on est toujours decus par soi-meme, par ses attentes et exigences injustifiees, par son refus de la realite : qui sommes nous pour decider que la realite ne devrait pas etre ainsi ?

    On s’imagine les choses comme elles nous arrangent, et voila qu’on est decu de constater que la realite n’est pas comme nous on a decide qu’elle devait etre ! On est decu que tout l’Univers ne soit pas a notre unique service ! C’est tellement absurde, et pourtant je continue de me decevoir de temps en temps

  • felizdumonde dit :

    héhé
    bonne soiree , je te depose mon +5 et le proverbe du jour.
    proverbe esquimaux:
    “Si la femme marche derrière son mari, ce n`est pas qu`elle le suit, c`est qu`elle le pousse.”
    boussaaaaaaaaaaaaaa

  • Tom dit :

    Wouah quelle liberté, et quel style décontracté.
    Reste à intérioriser tout ça, au boulot !
    Info pour les lecteurs, mais aussi le webmaster :
    Pour tous les liens du bas de l’article qui ne marchent pas, il suffit de remplacer le début de l’url (juste le début, laisser intact la suite)
    http://ithaque-coaching.over-blog.com/
    par
    http://www.ithaquecoaching.com/
    Et ça fonctionne.

    • Sylvaine Pascual dit :

      Merci pour le truc, Tom!
      Suite à la migration du blog, de nombreux liens ne fonctionnent plus. Nous les réparons un par un, article par article, ça prend un temps fou;)

  • Romain dit :

    Bonjour,

    et si mon besoin est lié à quelque chose que je ne peux modifier? Je dois juste accepter (ex: Besoin d’être en bonne santé quand on est atteint d’un cancer)? L’émotion va perdurer non?

    • Bonjour Romain,
      ce billet ne vaut que pour des émotions courantes dans des situations ordinaires, même si elles sont parfois difficiles. Dans des cas comme des accidents ou des maladies, dire à quelqu’un qui en souffre qu’il doit juste “accepter” me paraît absurde, voire Persécuteur. D’autant que sa marge de manœuvre sur ses pathologies est très limitée, alors que les émotions peuvent être très fortes et effectivement, durables. Les émotions dans ces situations-là sont beaucoup plus complexes à gérer et nécessitent souvent bien autre chose pour les apprivoiser, comme par exemple une aide psychologique.

  • Claude-Joël dit :

    Bonjour, je trouve cet article très intéressant, je suis étudiant infirmier et mon mémoire traite des émotions dans les soins.

    J’aimerais pouvoir citer l’article si possible. Et si oui, je souhaiterais savoir de quand date l’article 🙂

    Merci d’avance.

Répondre à Tom Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *