Brève du stress: le malaise agricole

Related Posts with ThumbnailsSylvaine Pascual – Publié dans: Brèves du stress

Le milieu agricole souffre aussi de stress, comme le montre cet article paru dans Ouest-France
La modernisation, l’ultraproductivisme, la solitude ont petit à petit raison de la santé psychique de bon nombre d’agriculteurs et en pousse certains à l’alcoolisme. Face au problème, deux initiatives:

 

1) La FNSEA et lesfédérations CGT, FO, CFTC et CFE-CGC ont signé un accord portant sur les conditions de travail en agriculture, comme le rapporte cet article de WK-RH

 

2) Le ministère de l’agriculture a publié en octobre 2008 un guide de prévention et de traitnement des situations de stress et de harcèlement.

 

Ce guide, assez précis et développé,

a été diffusé aupès des responsables de service, médecins, assistants sociaux, infirmières, organisations syndicales, inspecteurs etc.

En 24 fiches, en plus des informations incontournables sur le stress, ses manifestations et effets sur la santé, ce guide propose des pistes de prévention telles que:

 

– La reconnaissance

– L’organisation du travail

– L’information et la communication

– Les relations au travail

– La gestion des conflits

– L’évolution de carrière

 

Il semble que, petit à petit, on se dirige vers une prise de conscience généralisée de la nécessité de mesures de PREVENTION du stress, plutôt que de se contenter de gérer vaille que vaille les effets d’une pression excessive déjà existante; et on peut s’en réjouir.

 

Maintenant que plusieurs ministères semblent s’engager dans cette voie,(avec plus ou moins de réussite) on ne peut qu’attendre avec impatience les mesures concrètes qui vont en découler pour outiller les différents acteurs (salariés, encardement, patrons) afin qu’ils puissent mettre ces directives en oeuvre.
Il commence à y avoir de l’espoir 🙂Voir les autres Brèves du stress
Et le dossier: Stress, la coexistence pacifique

Publicité

2 Comments

  • MADmoiselle dit :

    Parfois, c’est même plus que du stress, peut-être surtout chez les agriculteurs. Je veux dire que lorsqu’ils voient qu’on leur achète leurs produits à un prix misérable pour qu’ils soient revendus (les produits) au prix fort, c’est plus que du strees, c’est de la colère et de la peur pour l’avenir.

  • legardien51 dit :

    merci +5 boosterblog bonjours en se jours soleil chez nous un peu plus agréable désolé d’être moins présent mais le temps me manque et bientôt on déménage encore suite a ma femme qui ne se plait pas et ma fait une petite dépression pour çà que je suis moins présent passe une bonne journée bisou chez vous amitié Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *