Emotions et comportements paravents

Sylvaine Pascual – Publié dans Comprendre les émotions

 

 

Les comportements inhabituels sont parfois le fruit d’émotions ignorées, qui ont trouvé ce moyen spectaculaire de s’exprimer, espérant ainsi parvenir à transmettre leur message bienveillant…

 

 

 

Bordel inhabituel 

Il y a quelques temps, un client, appelons-le Antoine, lui d’habitude si enjoué et enthousiaste, arrive à mon cabinet d’un humeur de bouledogue un jour de diète.

Il a un entretien d’embauche 2h après notre séance, et il lui a fallu 45 minutes pour remettre la main sur l’adresse du recruteur. Il a bien cru qu’il allait rater le rendez-vous, faute de savoir où se rendre. Il est furieux contre lui-même et les noms d’oiseaux dont il s’affuble n’ont rien à voir avec de gentils petits piafs gazouillant les matins de printemps.

Son désordre ne s’était pas manifesté depuis plusieurs années, juste quelques petites rechutes mineures et de courte durée. A tel point qu’il n’avait même pas mentionné cette caractéristique qui, pour lui appartenait au passé.

 

 

 

Le comportement indicateur d’un émotion ignorée

 

Nous voilà partis dans l’exploration de sa colère, à la recherche des messages qu’elle cherche à lui transmettre. A première vue, le message peut paraître limpide: y’a de quoi être énervé quand on est bordélique. En réalité, son désordre et l’agacement qui va avec sont un signal d’alarme qui, faute d’être décodé comme tel, finit par devenir un paravent: on ne voit plus que lui, sans comprendre qu’il est l’arbre qui cache la forêt.

 

Or ce paravent est le symptôme des émotions générées par son licenciement, et qu’il avait pris soin d’enfouir au fin fond de son placard mental à petit bazar dont on ne sait pas quoi faire. Non traitées, ignorées, ces émotions se manifestent d’une autre manière et pour Antoine, c’est au travers du désordre qu’elles s’expriment.

 

En d’autres termes, nos émotions, qui veillent à notre bien-être, sont prêtes à tout pour nous signaler tout ce qui le menace, y compris à aller fouiller dans nos comportements pour y dénicher une attitude bien pénible, histoire de nous ourvir les yeux. Or, nous sommes tellement déconnectés de nos émotions que même ces stratégies plutôt extrêmes s’avèrent parfois inefficaces ou du moins demeurent incomprises.

 

 

Mini coaching: observer les émotions derrière le comportement

 

Le problème, pour Antoine comme pour beaucoup d’entre nous, c’est que nous avons peu l’habitude d’écouter nos émotions. Du coup, son comportement inhabituel en vient à masquer le vrai problème plus qu’à ‘indiquer. Le comportement inhabituel risque de durer un certain temps… sauf lorsqu’on a la possibilité de prendre du recul et d’alleroberver ces indicateurs pour identifier les vraies raisons de ces comportements inhabituels, qu’il s’agisse de vieux comportements tombés aux oubliettes ou d’autres tous nouveaux, ou encore d’agissements récurrents dans les périodes de stress.

 

Vous avez noté un comportement inhabituel chez vous:

Quel comportement?

Depuis quand, exactement? Depuis quoi?

Quelles émotions signale-t-il?

Quels besoins se cachent derrière ces émotions?

Comment allez-vous les traiter?

 

C’est ainsi qu’Antoine a identifié le vrai problème. Ingénieur et chef de projet dans une SSII, il a négocié son licenciement suite à une mésentente chronique avec son chef. Il se sentait très mal dans ce poste sans savoir vraiment pourquoi. La relation avec son chef, puis le licenciement, lui renvoient en fait l’image de sa relation difficile avec un père exigeant auprès de qui il ne se sentait jamais à la hauteur.

Etant donné la nature du problème et les émotions très forte qu’il suscite, nous avons décidé ensemble qu’il vaudrait mieux qu’Antoine aille consulter un psy, pour que nous puissions nous concentrer sur le développement de ses compétences relationnelles et communicationnelles en vue de ses entretiens d’embauche, objet de sa demande initiale.

Il n’est évidemment as toujours nécessaire de consulter un psy, la majorité de nos émotions sont suscitées par des besoins relativement simples à combler, pourvu qu’on s’y attèle.

 

 

Voir aussi

 

Nos émotions nous parlent de nous

Les besoins à combler

Emotions: comprendre la colère

Remparts, coursives et échauguettes: les états de défense aux émotions

 

Les dossiers d’Ithaque: Comprendre les émotions

 

 

Aller plus loin

 

A ceux qui souhaitent comprendre leur réactions émotionnelles et les mettre au service de leur bien-être, Ithaque propose l’atelier individuel de développement personnel Moi et les émotions

Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual  au 01 39 54 77 32

 

 

Publicité

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *