Bousculer ses habitudes

Related Posts with Thumbnails

Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi              Share/Bookmark

habitudesHabitude, quand tu nous tiens

Habituellement, je publie un billet tous les lundi, marcredi et vendredi. Habituellement, j’ai deux ou trois articles d’avance pour palier aux impondérables, de la flemme aigue au manque d’inspiration, en passant par les coupures de connexion Internet.
Seulement voilà, ces jours-ci, je suis en congés et comme je suis en plein travaux j’ai davantage les mains dans la peinture que sur mon clavier. Du coup, hier soir, je me retrouve sans billet à poster ce matin.

Je décide alors de bousculer un peu cette habitude de publication, pour voir. Et puis aussi pour m’éviter la pression de l’urgence. Une sorte d’étude sociologique sur moi-même. Ou peut-être une super excuse à procrastination😉

Manies, marottes, méthodes, coutumes, routines, nous avons tous des habitudes, des petits rituels qui rythment nos journées et sont autant de repères rassurants qui stabilisent des vies plutôt trépidantes. Du coup, modifier ces routines peut être sacrément déstabilisant. Aussi les changer par nous-mêmes, de temps en temps, est un bon entraînement pour s’adapter plus facilement, au cas où nos habitudes soient bousculées par des événements extérieurs.

Et puis ces mêmes routines, à force de régularité métronomique, peuvent devenir autant de boulets qui alourdissent un qotidien répétitif et peu réjouissant. Excessives, elles sont très douées pour tuer la créativité, la spontanéité et nous enfermer dans un quotidien fait d’obligations auto imposées frustrantes et génératrices de stress.

Auto coaching: bousculer une habitude par jour

Vous avez bien compris où je veux en venir: bousculer gentiment ses propres habitudes, une fois de temps en temps, nous sort de notre zone de confort, nous rend plus flexibles, plus adaptables, plus prêts à accueillir l’inattendu.
En bref, bousculer régulièrement ses habitudes est… une habitude saine.

C’est comme ça que je me retrouve à publier un post 4 heures plus tard qu’à l’accoutumée, dans un café dans lequel je ne suis jamais allée,  à une heure où d’ordinaire je travaille chez moi: trois habitudes bousculées d’un seul coup: un vrai chambardement!
Pour tout vous dire, j’y réagis plutôt bien: je bouscule tellement souvent mes habitudes qu’au fond, j’en ai peu;)

Et vous, quelle habitude allez-vous bousculer aujourd’hui?
Quel est le poids des habitudes dans votre vie?
Que se passe-t-il si vos habitudes sont bousculées par des événements extérieurs? Par vous-même?

Voir aussi:

Rompre avec la routine pour recharger ses batteries
S’adapter aux événements extérieurs
Changement et bénéfice des comportements

Les dossiers d’Ithaque: Développer ses talents et ressources
Ateliers individuels de développement personnel

Publicité

6 Comments

  • Julien dit :

    J’aime beaucoup ce passage: “bousculer gentiment ses propres habitudes, une fois de temps en temps, nous sort de notre zone de confort, nous rend plus flexibles, plus adaptables, plus prêts à accueillir l’inattendu.”. On y voit de la mesure, de la nuance, contrairement à ce que l’on dit souvent sur le changement, les habitudes, à savoir tout changer, tout chambouler.
    Sinon, très bon blog que je visite pour la première fois. Bravo!

  • Depuis que je cultive mon jardin je n’ai plus d’habitudes : le jardin et le temps commandent, moi j’essaie de suivre, je me rebelle parfois, leur tire la langue et me jette sur un livre. En général, ils me le font payer cher. Un truc pour modifier le train-train. Planquer tout ce qui permet de connaître l’heure (ce n’est malheureusement pas possible partout) et vivre une journée en s’adaptant aux demandes formulées par son corps : il y a des surprises notamment pour l’alimentation.

  • MADmoiselle dit :

    Oui ! Super dur ! Je dois avoir un côté autiste qui me déstabilise quand les habitudes changent : je me sens moins à l’aise au début…
    Par exemple, ces derniers jours je n’étais pas chez moi. J’avais tout de même fait en sorte de transférer mes notes pré-écrites sur ma boîte mail. Mais je ne postais pas aux mêmes heures (le soirs en général).
    C’est confortable les habitudes. Néanmoins, quand on parvient à en changer, même si c’est perturbant au début, je trouve ça plutôt sympa… au bout d’un moment 🙂 Mais après, ça risque de redevenir une habitude.
    Bousculer une habitude par jour… c’est faisable, encore faut-il y penser 😀

  • Valérie dit :

    J’ai plein d’habitudes, de choses que je fais dans un certain ordre et pas un autre, qui rythment ma journée et me donnent des repères. En ce moment, suite à une longue prériode de déstabilitsation par des événements extérieurs, j’ai plutôt tendance à me raccrocher à ces habitudes pour arriver à me poser mieux sur mes deux pieds.

    Ceci dit, c’est vrai que parfois c’est sympa de se dire: allez, je m’en fous, aujourd’hui je me laisse aller. Je ne le fais pas assez souvent, et j’essaye de m’y mettre.

    Mais quand les habitudes sont bien ancrées, que c’est dur d’aller contre soi-même !

    Ma tentative actuelle se porte sur les WE: accepter de sortir un peu plus, alors que d’habitude j’ai tendance à rester pour dormir. Je vous raconterai dans quelques semaines si ça marche !

  • Amitasolo dit :

    C’est marrant, j’en ai justement fait l’expérience hier, et je me disais que changer un peu ses habitudes, ça aide à trouver le juste équilibre.
    Je travaille chez moi, je bosse tard le soir et je me lève tard. Hier, pour des raisons personnelles, je me suis retrouvé dehors tôt  et j’ai trouvé que toute cette vie des gens qui vont bosser, plus le soleil, c’était sympa. Je me suis dit que je ratais quelque chose, alors j’ai décidé, deux fois la semaine, d’aller prendre mon petit dej au café du coin.

  • Koolter dit :

    C’est vrai que ça fait du bien de se secouer les puces régulièrement.
    Moi j’ai pour habitudes…de les changer souvent lol Ce qui ne plait pas toujours à mon entourage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *