Stress et relations au travail

Related Posts with ThumbnailsSylvaine Pascual – Publié dans: Vie professionnelle   /  Entretenir des relations saines

Dans la lignée de laCharte des bonnes relations au travail, les prises de position sur la nécessité pour les employeurs de veiller à construire un environnement relationnel sain au travail continuent de se faire, comme en témoigne les deux articles ci-dessous.

 

Petit à petit, les entreprises semblent s’éveiller à la possibilité d’élaborer de modèles relationnels qui tendent àréhabiliter certains comportements dans le but de favoriser un climat agréable et épanouissant au travail, prévenant ainsi une partie du stress.La promotion du mieux-être est l’affaire des employeurs montre l’importance “d’établir un niveau de communication élevé avec les employés; les faire participer davantage au processus décisionnel et appliquer un style de gestion fondé sur la confiance, le respect et l’équité. Et les employeurs doivent offrir du soutien : des programmes de promotion de la santé et des programmes d’aide.”

 

Faire face au stress au travail le Docteur Chrisophe Massin souligne le problème de la baisse de la convivialité au travail, due aux nouvelles technologies, et ses conséquences directes sur l’augmentation du stress.Nombreux sont les éléments faisant partie ntégrante de la vie professionnelle qui relèvent du domaine relationel, montant, descendant ou transveral, même s’ils se retrouvent parfois sous le chapeau “stress lié à l’organistion”:
Relations de pouvoirs, petits chefs, conflits latents et ouverts, bruits de couloir, compétition (entretenue ou non par la hiérarchie), répartition des tâches qui ne prend pas en compt les spécificités de chacun, missions vagues, manque d’aide, de reconnaissance, de soutien, management faible, autoritaire, paternaliste, peu participatif, accueil de public difficile, esprit d’équipe insuffisamment développé, solitude face à ses tâches, baisse de la convivialité, enjeux mal expliqués (surévalués ou sous-évalués), méconnaissance de son rôle dans l’entreprise etc…

Et vous, pensez-vous que l’ambiance et les relations au travail sont de la responsabilité de l’employeur?
Trouvez-vous que la convivialité a diminué depuis que les nouvelles technologies ont modifié la communication en entreprise?
Que pensez-vous d’un style de gestion fondé sur le respect, la confiance, l’équité?
Quelles seraient les relations idéales au travail, selon vous?
Dans quelle mesure l’amélioration des relations au travail diminuerait-elle le stress?

Voir les autres Brèves du stress
Et les dossiers:
Les dossiers d’Ithaque: Vie professionnelle
Les dossiers d’Ithaque: Stress, la coexistence pacifique

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *