Reconnaissance au travail: interview de Sylvaine Pascual dans Courrier Cadres

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Sylvaine Pascual – Publié dans Vie professionnelle

 

Le manque de reconnaissance au travail est une cause fréquente de mal-être professionnell. J’ai répondu aux questions d’un journaliste de Courrier Cadres sur ce besoin naturel indispensable à notre équilibre.

 

interview sylvaine pascual reconnaissance au travail courri

 

Manque de reconnaissance

 

Le sujet de la reconnaissance au travail me tient à coeur, car accorder des signes de reconnaissance à nos collègues et collaborateurs est un moyen simple de favoriser le bien-être et les bonnes relations au travail, malheureusement sous-exploité dans une société tiraillée entre l’idéal du surhomme version machine à bosser et les besoins fondamentaux de l’être humain. J’ai donc été ravie de répondre aux questions de Courrier Cadres sur le sujet.

 

L’interview a été publiée dans le numéro de décembre 2010 / janvier 2011

 

Si le fond traduit mes convictions sur le sujet, je suis un brin perplexe face à la forme, qui sonne – à mes oreilles tâtillonnes – un pouillème catégorique, voire un poil simpliste, en raison du choix journalistique qui consiste à offrir des recettes toutes faites.

Je voudrais donc apporter un peu de nuance: mes suggestions sont des pistes de réflexion qui peuvent aider à satisfaire un besoin de reconnaissance et il serait un tantinet péremptoire de prétendre “qu’il suffit” de faire ceci ou cela pour obtenir le Graal de la reconnaissance professionnelle.

 

Et pour compléter le propos, des moyens d’offrir ou de s’offrir des marques de reconnaissance en veux-tu en voilà:

 

Stress et besoin de reconnaissance

Répondre au besoin de reconnaissance

Estime de soi: reconnaître la valeur des autres

Compétences relationnelles: politesse et amabilité

Entraide et coopération

Compétences relationnelles: faire preuve d’empathie

Compétences relationnelles: écouter sans juger

Réhabiliter la gentillesse

Estime de soi: reconnaître ses accomplissements

Relations: hérisson et paillasson

Recevoir une critique avec grâce et dignité

Formuler une critique avec élégance et délicatesse

Relations: on récolte ce qu’on sème

Corvéable à merci: les limites de la flexibilité

Estime de soi: redécouvrir nos talents

 

 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *