Procrastination positive: demain c'est bien aussi

Sylvaine Pascual –  Publié dans Apprivoiser la procrastination       Share/Bookmark

Les Editions Anabet ont déclaré le 25 mars “journée de la procrastination”. Profitons de  l’occasion pour revenir sur les idées reçues et la réalité de ce comportement pénible qui touche bon nombre d’entre nous.

procrastination 7Rappel: la procrastination, c’est cette tendance usante à remetre certaines tâches à plus tard, voire à trop tard, grâce à tout un tas de bonnes excuses. Elle est en général associée à un fort sentiment de culpabilité et à une dévalorisation frustrante. Pour davantage d’infos voir Zénobie et la procrastination

La procrastination déculpabilisée

Evidemment, l’initiative est purement marketing et a pour objectif de faire connaître le livre qui sortira en avril et le site associé. Ce site est un ersatz de Vie de Merde, version procrastination, et outre ce côté rigolo, il est pour l’instant tristement dénué d’intérêt. Il paraît qu’il devrait sétoffer de conseils.

Cependant, présenter une perspective déculpabilisante sur la procrastination est suffisant pour mériter d’être mentionné. Et c’est ce que fait le livre, du moins son sous-titre: comment régler ses affaires sans aucune discipline personnelle . Ce qui me fait particulièrement plaisir, car les habitués le savent bien,  les rivages d’Ithaque sont allergiques à toutes les formes d’obligations auto-imposées, y compris les disciplinaires.

Selon l’article de L’Express, qui relaye l’info “La procrastination c’est une défense immunitaire face à une société extrêmement rude, un moyen positif de se défendre des assauts du monde contemporain”, affirme David d’Equainville, fondateur des éditions Anabet qui édite le livre Demain c’est bien aussi. “C’est l’occasion d’appuyer sur la touche pause”, précise-t-il.

Je saute donc sur l’occasion pour proposer un point sur la procrastination, cette tendance parfois pénible à remettre une ou plusieurs tâches à plus tard, accompagnée d’un sentiment de culpabilité et pour vous proposer un exercice afin de voir si oui ou non, demain c’est bien aussi.

A savoir sur la procrastination

Elle peut être invalidante et provoquer de réelles souffrances chez ceux qui vivent avec une procrastination très marquée. Opportunités manquées, majorations fréquentes, performances en deça des capacités et sentiment de culpabilité qui ronge l’estime de soi et favorise la dévalorisation
Lire l’article (contient la vidéo de John Kelly): Quand la procrastination devient invalidante

La procrastination peut révéler des craintes liées à l’estime de soi, et il est alors indispensable de travailler à la seconde pour diminuer la première.
Lire: Procrastination et estime de soi

En finir avec les idées reçues

Procrastination et gestion du temps
Mauvaise pioche. Ce ne sont pas les problèmes de gestion du temps qui génèrent la procrastination, c’est l’inverse.
Appliquer les recettes toutes faites de la gestion du temps est illusoire et contre-productif.
Lire l’article (contient la vidéo de Lev Yilmaz): Procrastination et gestion du temps

Procrastination et perfectionnisme
Explication très fréquente aux problèmes de procrastination, le perfectionnisme a bon dos. C’est vrai qu’une signature parfaite au bas d’un chèque demande tellement de concentration que hop! on se met à procrastiner à toute vapeur.
Sérieusement, la recherche a montré que les perfectionnistes procrastinent “légèrement moins” que les autres, ce qui rend caduque cette explication simpliste.
Lire l’article: Procrastination et perfectionnisme: mythe ou réalité?

Procrastination et paresse
C’est sans doute la raison pour laquelle le sujet est encore si tabou en France: associée à tort à de la paresse ou de la négligence, la procrastination apparaît come un vilain défaut dont on peut se défaire en se metttant un coup de pompe salutaire dans le fion. Je remets volontiers mon vieux disque rayé sur le tourne-disque: la procrastination n’a rien à voir avec la feignantise. Les procrastinateurs font autre chose à la place de la tâche sur laquelle ils procrastinent, y compris des choses importantes. Elle n’est en aucun cas le révélateur d’un trait de personalité négatif.
Lire l’article: Zenobie et la procrastination

La procrastination peut se vaincre
Puisqu’elle est un mécanisme de défense et présente un bénéfice secondaire, essayer de la vaincre est à peu près aussi futé que de déconnecter les voyants lumineux du tableau de bord de votre voiture. Ca n’empêche pas les pannes de survenir, on est juste pas prévenus!
Clairement, lutter contre un mécanisme de défense présente des risques énormes de dévalorisation et d’obtention de résultas inverses à ceux escomptés. C’est en explorant les bénéfices secondaires de la procrastination, c’est à dire ce dont elle nous protège, que nous pouvons identfier les besoins qui la génèrent et les satisfaire autrement.
Lire l’article: Changement et bénéfice des comportements

Auto coaching: demain, est-ce que c’est bien aussi? Ou la procrastination positive

Développons le principe de procrastination positive. Un indicateur de ce qui ne va pas, c’est toujours positif, non? Prenez 20 minutes, quand vous voudrez dans la journée. Remettez volontairement les tâches que vous auriez faites pendant ces 20 minutes, dans le seul but de prendre un moment pour vous occuper de vous.
Qu’est-ce que ça vous fait?

Maintenant, étendez-vous, détendez-vous et laissez-vous aller à rêvasser quelques minutes.
Quelles sont les tâches sur lesquelles vous procrastinez?
Pour chacune d’elle, si vous la remettez à demain, quelles sont, précisément, les conséquences?
Quelles sont donc celles que vous pouvez remettre sciemment à plus tard, sans culpabiliser?

Et pour les autres, questionnez votre tentation de procrastiner:
Que vous dit-elle? Sur ces tâches? Sur vous-même?
Quels besoins vous indiquent-elle?

Et pour finir remerciez-la, traitez-la en bonne copine et payez-lui un caoua: c’est une amie utile qui vous signale volontiers ce qui est important pour vous, pour peu qu’on prenne la peine de le lui demander.

Voir aussi

Le dossier complet: Apprivoiser la procrastination

Ressources externes
Demain, c’est pas plus mal, manuel d’optimisation calendaire
La pause du 25 mars, excellent article de Pascal Ponty qui réclame l’arrêt du massacre des renards patogènes.

Aller plus loin

Pour tous ceux qui en ont assez de procrastiner, Ithaque vous propose de travailler la relation à vous-même. Contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32

Publicité

9 Comments

  • MADmoiselle dit :

    C’est bête que ce soit aujourd’hui, j’ai des tas de trucs à faire… que je vais faire, pour une fois 😀
    Juste au moment où j’arrive à vaincre ma procrastination, Hop, on fait une journée mondiale pour elle. Je vais devenir parano 😀

  • Blandine dit :

    c’est génial merci une procrastinateuse Blandine

  • fredheas dit :

    C’est vrai que parfois c’est bien aussi d’attendre!
    Le tout étant de hiérarchiser les choses et de prendre celles que l’on préfère en premier… ou pour la fin… selon nos goûts!
    Excellent week-end à toi @Sylvaine! 😉

  • fredheas dit :

    C’est vrai que parfois c’est bien aussi d’attendre!
    Le tout étant de hiérarchiser les choses et de prendre celles que l’on préfère en premier… ou pour la fin… selon nos goûts!
    Excellent week-end à toi @Sylvaine! 😉

  • Michèle dit :

    Je comptais écrire un article maintenant, mais nous devons partir, je le ferai ce soir.

  • wizzil dit :

    bon parce que c’est toi, je fais une entorse à ma procrastination (quoique.. ça fait déjà 3 jours que tu as écrit cet article )

    En tout cas, merci de m’avoir rassurée sur un point : “la procrastination n’a rien à voir avec la feignantise”, un gros ouf…

  • Koolter dit :

    Une analyse à contre pieds des idées reçues, moi je dis bravo!!!!

  • dorival annie dit :

    ça c un coup de gueule!! bravo,super bien écrit est très compréhensible,car c’est vrai à  la fin ,on est paumé!!procrastination or not procrastination(avec l’accent anglais svp!)
    Moi je suis comme Mademoiselle!maintenant que ça va mieux avec ma gestion des choses administratives chiantes:on nous met une journée sur la procrastination!!!tant pis pour mon inspecteur des impôts!!j’irai chez l’esthéticienne!D

Répondre à wizzil Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *