Les ratés de la communication

Related Posts with ThumbnailsSylvaine Pascual – Publié dans: Mieux communiquer

Manque d’information et interprétation

 

Je me souviens d’un flash d’information entendu à la radio. La journaliste déplorait les accidents mortels qui se produisent chaque année lors des férias des Landes.
“D’ailleurs, ajouta-t-elle, cette nuit, un jeune homme est décédé en tombant du quatrième étage, alors qu’il essayait de rentrer chez lui par la fenêtre”.
Mauvaise oreille ou mauvaise foi, me direz-vous, mais j’ai échoué à identifier le lien de cause à effet. sous-entendu par le “d’ailleurs”. Peut-être existait-il et les propos de la journaliste étaient-ils totalement justifiés: le jeune homme avait sans doute trop fait la fête et égaré ses clés au terme d’une soûlerie en bonne et due forme. Ou peut-être que, féria aidant, sous l’emprise de substances innommables et la pression de gens peu fréquentables, il s’était lancé dans un pari stupide.

Bref, me voilà en train de broder toute une histoire, d’interpréter à partir d’éléments sans lien apparents, juste parce qu’ils ont été donnés en même temps, reliés par un mot de liaison trompeur, et je le fais évidemment par manque d’information.
Le manque de clarté est un poison mortel pour la communication!

 

Nous donnons souvent des informations fractionnées ou peu limpides à nos interlocuteurs, parce que certains éléments nous paraissent évidents (faits, références, symboles, figures de style, vocabulaire, niveau de langue…), mais le sont-ils nécessairement pour la personne à qui nous nous adressons?
Car pour comprendre les messages codés (par la culture, l’éducation, le milieu, le mode de fonctionnement de la personne…), il est utile d’avoir un décodeur… Or, désolée, les gars, on n’est pas dans Star Trek, les décodeurs universels, ça n’existe pas!

 

 

Clarifier


C’était quand, la dernière fois qu’on a interprété vos propos de façon erronée?
Comment vous vous y êtes pris pour que votre interlocuteur se trompe sur votre message?

C’était quand, la dernière fois que vous avez interprété les propos de quelqu’un de façon erronée?
Quelles informations vous manquaient pour comprendre son message?
Quelles questions auriez-vous pu poser pour les obtenir?

 

 

Voir aussi:
Mieux communiquer
Les ratés de la communication: généralisations abusives
Les ratés de la communication: non demandes et petites manipulations
Les ratés de la communication: les interprétations abusives

Blog Widget by LinkWithin

Publicité

4 Comments

  • Bonsoir Syvaine… Quand je ne suis pas certaine d’avoir bien compris je préfère demander des précisions que de faire celle qui a compris (de travers) ! Je suis souvent mal interprétée parce que trop franche, et cela me joue de vilains tours surtout comme blogueuse… Bonne soirée. Tu es comme moi des PA ?

  • camomille dit :

    Merci de ta visite ! Je reviendrai lire tes articles…. Bonne soirée !

  • Dialethik dit :

    Très important Sylvaine d’avoir montré l’importance de la clarté dans la comm. Il arrive souvent que le manque de clarté avec les autres puisse être dû au manque de clarté que nous avons avec nous-mêmes. La clarification est aussi une démarche intrapersonnelle vers laquelle nous devons tendre pour améliorer nos relations interpersonnelles. Que de boulot en perspective.

    Cordialement,

  • lo le dit :

    Je me souviens d’une dispute due à un texto que je croyais pourtant bien écrit de ma part…et en vrai français bien de chez nous…je disais en substance (enfin j’ai cru dire) à mon ami si on ne se voit pas aujourd’hui, je passe chez une copine. Il m’a répondu, Ok si tu ne peux pas on se voit une autre fois. Ce qui m’a mise dans une rage féroce et a déclenché un coup de fil hargneux. Je pense après coup qu’aucun de nous 2 a voulu “déranger” l’autre, ce qui a donné une proposition “tiédasse” de ma part, et un abandon par forfait de la sienne. Les fois suivantes j’ai posé la question le plus simplement possible: “on se voit?”….ce qui m’a grandement facilité la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *